Waki Yamato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant un mangaka
Cet article est une ébauche concernant un mangaka.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Waki Yamato
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
SapporoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
大和和紀Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique
Œuvres réputées

Waki Yamato (大和 和紀, Yamato Waki?), née le 13 mars 1948 à Sapporo, est une mangaka japonaise. Elle a reçu un diplôme de l'université junior de Hokusei Gakuen. Yamato a fait ses débuts en éditant son manga pour fille, Dorobō tenshi (Le voleur d'ange) dans Shōjo Friend en 1966.

Ses œuvres représentatifs sont Asaki yume mishi, Yokohama monogatari, et Haikara-san ga tōru (Marc et Marie), pour lequel elle a remporté en 1977 le Prix du manga Kōdansha, à égalité avec Candy de Kyoko Mizuki et Yumiko Igarashi. Asaki yume mishi est une adaptation en manga du Dit du Genji.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]