Discographie de Koffi Olomidé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wake Up (album))
Aller à : navigation, rechercher

Cette page recense la discographie de l'artiste congolais Koffi Olomidé.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Ba la joie[modifier | modifier le code]

Ba la joie est un album sorti en 1978.

Ngounda[modifier | modifier le code]

Ngounda est un album composé et interprété par Koffi Olomidé, sorti en 1983. L'album est enregistré à Bruxelles. Dans le titre éponyme, Koffi est accompagné de Josky Kiambukuta, à l'époque musicien du groupe Le Tout puissant O.K JAZZ de Franco Luambo.

Lady Bo[modifier | modifier le code]

Lady Bo est un album composé et interprété par Koffi Olomidé, sorti en 1984.

Diva[modifier | modifier le code]

Diva est un album sorti en 1985.

Ngobila[modifier | modifier le code]

Ngobila est un album sorti en 1986, coécrit avec Josky Kiambukuta du Le Tout puissant O.K JAZZ.

Rue d'amour[modifier | modifier le code]

Rue d'amour est un album sorti en .

The Top[modifier | modifier le code]

The Top est un album sorti en 1987.

Henriquet[modifier | modifier le code]

Henriquet est un album sorti en 1988.

Elle et Moi[modifier | modifier le code]

Elle et Moi est un album sorti en 1989. La chanson Elle et Moi est dédiée à ses aînés, Aristote et Minou[1].

Les prisonniers dorment[modifier | modifier le code]

Les prisonniers dorment est un album sorti en .

Golden Star dans Stéphie[modifier | modifier le code]

Golden Star dans Stéphie est un album sorti en . Cet album est la réédition en CD de l'album Rue d'amour sorti en

Haut de gamme / Koweït, rive gauche[modifier | modifier le code]

Haut de gamme / Koweït, rive gauche est un album sorti en . Il fait partie des 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie[2].

Pas de faux pas[modifier | modifier le code]

Pas de faux pas est un album sorti en , en collaboration avec l’orchestre Quartier Latin International. Il a été enregistré de la mi-1992 à fin-1992 Brazzaville.

Noblesse oblige[modifier | modifier le code]

Noblesse oblige est un album sorti en .

Magie[modifier | modifier le code]

Magie est un album réalisé avec le groupe Quartier Latin International, sorti le .

V12[modifier | modifier le code]

V12 est un album sorti le

Wake Up[modifier | modifier le code]

Wake Up est un album sorti le , en collaboration avec Papa Wemba.

Loi[modifier | modifier le code]

Loi est un album sorti en .

Ultimatum[modifier | modifier le code]

Ultimatum est un album sorti en , en collaboration avec le Quartier Latin International.

Droit de veto[modifier | modifier le code]

Droit de veto est un album sorti en , en collaboration avec le Quartier Latin International.

Attentat[modifier | modifier le code]

Attentat est un album sorti le . Koffi Olomidé était à Nairobi pour un concert au moment de l'attentat meurtrier contre l'ambassade américaine[réf. nécessaire].

Force de frappe[modifier | modifier le code]

Force de frappe est un album sorti en , en collaboration avec le Quartier Latin International.

Affaire d'État[modifier | modifier le code]

Affaire d'État est un double album sorti le , en collaboration avec Fally Ipupa, Geco Bourro Mpela et le groupe Quartier Latin International.

Effrakata[modifier | modifier le code]

Effrakata est un double album sorti le .

Monde Arabe[modifier | modifier le code]

Monde Arabe est un album de l’artiste congolais Koffi Olomidé sorti le . Il a été enregistré entre juillet et novembre 2004 à Paris aux Studios Davout.

Danger de mort[modifier | modifier le code]

Danger de mort est un album sorti le , en collaboration avec le groupe Quartier Latin International. Cet album sera le dernier avec le Quartier Latin International, plusieurs membres du groupe ayant choisi de partir, comme Fally Ipupa, Ferre Gola, Mirage Supersonic, Bourro Mpela, ou encore Brigade Rwinga.

Bord Ezanga Kombo[modifier | modifier le code]

Bord Ezanga Kombo, parfois appelé l'album du patron ou Koffi[réf. nécessaire], est un double album sorti le . Cet album n'a pas de titre[note 1]. Bord Ezanga Kombo est disque d'or avec plus de 50 000 exemplaires vendus en quelques mois en France.[réf. nécessaire]

La Chicotte à Papa[modifier | modifier le code]

La Chicotte à Papa est un album sorti le .

Abracadabra[modifier | modifier le code]

Abracadabra est un double album sorti le .

Mwana Ya Abracadabra[modifier | modifier le code]

Mwana Ya Abracadabra est un album sorti en , en collaboration avec Cindy Le Cœur.

Albums live[modifier | modifier le code]

Live à Bercy[modifier | modifier le code]

Live à Bercy est un double album live sorti le .

Cindy chante Koffi[modifier | modifier le code]

Cindy chante Koffi est un double album live sorti le .

Koffi chante Tabu Ley[modifier | modifier le code]

Koffi chante Tabu Ley est un triple album live sorti le .

Koffi chante Lutumba[modifier | modifier le code]

Koffi chante Lutumba est un double album live sorti le . Dans ce concert, enregistré le , Koffi Olomidé rend hommage au poète congolais Simaro Lutumba.

Bal des Vacanciers[modifier | modifier le code]

Bal des Vacanciers est un album live sorti le .

Compilations[modifier | modifier le code]

Tcha Tcho[modifier | modifier le code]

Tcha Tcho est un album sorti en . C'est une compilation de morceaux des albums Elle et Moi et Henriquet

Best of Koffi Olomidé[modifier | modifier le code]

Best of Koffi Olomidé est un double album sorti en 2002. Plusieurs autres chanteurs apparaissent également sur l'album, comme Fally Ipupa ou le groupe Quartier Latin International.

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

Bord Ezanga Kombo (DVD)[modifier | modifier le code]

Bord Ezanga Kombo est une compilation en DVD des vidéoclips de l'album éponyme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Bord Ezanga Kombo » désigne quelque chose qui n'a pas de nom. À force de désigner cet album comme « Bord Ezanga Kombo », le nom finit par s'imposer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Eale, « Koffi Olomidé : 50 ans d'âge dont 30 ans de vie musicale et 20 ans de Quartier Latin », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Steve Parker, « 1001 Albums You Must Hear Before You Die », sur rocklist.net,‎ (consulté le 27 mai 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]