Wakanda (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wakanda.

Le royaume du Wakanda est un pays africain fictif appartenant à l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby, ce pays apparait pour la première fois dans le comic book Fantastic Four #52 en juillet 1966.

Histoire fictive[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

La lignée royale du Wakanda débute avec Bashenga, supposé être le premier roi du pays et la première Panthère noire (Black Panther), 10 000 ans avant T'Challa[1],[2].

Dans l'histoire lointaine du royaume, une immense météorite s’écrasa sur le futur Wakanda et provoqua la survenue d'une substance unique, qui deviendra plus tard le vibranium. Les Wakandais apprendront au fur et à mesure à utiliser ce métal pour forger leurs armes. Mais le vibranium se révélera aussi avoir de fortes propriétés mutagènes qui transformeront certaines hommes en monstres[3].

Le bouclier de Captain America (ère moderne) est composé en partie de vibranium du Wakanda.

Entouré de montagnes, les frontières du Wakanda ont été soigneusement surveillées au cours des deux derniers siècles, et toute tentative d’invasion a été repoussée. Jusqu’à ces dernières années, le pays était si isolé que la plupart des personnes sur Terre ignoraient son existence.

Lorsque des informations sur la présence de vibranium au Wakanda commencèrent à se répandre durant la Seconde Guerre mondiale, le roi T’Chaka passa un accord avec Captain America (Steve Rogers), lui fournissant un échantillon de vibranium — qui allait être utilisé peu de temps après par le métallurgiste américain Myron MacLain (en) pour former le bouclier rond du Captain.

Quelques années plus tard, T’Chaka commet l'erreur fatale de s’allier au criminel néerlandais Ulysses Klaw. Ce dernier l'assassine et asservit les Wakandais. Alors que le Klaw pille les ressources en vibranium du pays, le jeune prince T’Challa regroupe des guerriers wakandais et le chasse du royaume. À l'âge adulte, T’Challa devient la nouvelle Panthère noire et ouvre son pays au monde extérieur, malgré l'opposition de certains Wakandais.

Le parlement du Wakanda est composé de dix-huit tribus différentes. T’Challa, pour maintenir la paix nationale, a longtemps maintenu la tradition des « Dora Milaje », en choisissant des femmes de chaque tribu comme concubines potentielles. Il épousera finalement une « étrangère », Ororo Munroe (alias Tornade des X-Men) qui devient alors la reine du Wakanda, ce qui provoquera des tensions dans le pays[3].

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Le Wakanda est membre de l’Union africaine (anciennement Organisation de l'unité africaine), du Congrès panafricain sur le Traitement des Surhumains, de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) des Nations unies. Il est également un allié à l’Afrique du Sud, d'Attilan, de la République Démocratique du Congo, de la Dakénie, la France et la Terre sauvage[3].

Le pays a fortement soutenu de manière technologique ses alliés, comme les équipes de super-héros les Quatre Fantastiques, les Vengeurs, les X-Men, ou encore le SHIELD.

Même si le Wakanda n'a jamais été « officiellement » en guerre, le pays connait des relations difficiles avec notamment Atlantis, l’Azanie, Canaan, le Canada, les États-Unis, Genosha, le Ghudaza, le Kenya, la Latvérie, la Lémurie des Déviants, le Mohannda, la Narobie, le Niganda ou encore la Rudyardie[3].

Dans le monde, les intentions du Wakanda sont souvent incomprises par les autres nations[3].

Industrie[modifier | modifier le code]

Le Groupe de Conception Wakandais est la plus importante firme technologique du pays pour les relations avec l’extérieur[3].

Outre le vibranium, le Wakanda produit également du charbon, des diamants, de l'uranium et possède une importante industrie aéronautique[3].

Force militaire et conflits[modifier | modifier le code]

Le Wakanda possède sûrement une des plus puissantes armées au monde, des mesures ayant été prises pour en dissimuler sa véritable puissance militaire, pour ainsi éviter des réactions agressives de la part d'autres nations. Le pays possède des forces spécialisées comme la Garde de la Panthère (ou la « Meute des Panthères »), l'unité des « Hatut Zeraze » (ou « Chiens de Guerre ») qui formaient la police secrète du pays (« officiellement » dissoute) ou encore les « Dora Milaje », la garde personnelle du roi[3].

De nombreux pays et organisations ont toujours eu des vues sur le Wakanda, pour sa principale ressource : le vibranium. Le criminel Ulysses Klaw a ainsi monté de multiples tentatives d’invasion, tout comme l'AIM, les nazis, l’alchimiste Diablo (Esteban De Ablo), Moïse Magnum, le Maître de l'évolution ou encore la Roxxon Oil Company (en)[3].

La force militaire du Wakanda est pleinement démontrée lors de l'invasion de la Terre par les Skrulls. Averti de l’infiltration des aliens, T’Challa, la Panthère noire, élabore un plan de bataille qu’il met rapidement en action lorsque le Commandant Skrull, K’vvr, mène sa flotte contre le Wakanda. T’Challa et Tornade sont alors à la tête de l'armée wakandaise sur le champ de bataille. Ils parviennent à s’introduire à bord du vaisseau de K’vvr et le tuent, ainsi que ses principaux lieutenants, alors que les Wakandais détruisent les autres Skrulls. T’Challa fait ensuite renvoyer les vaisseaux extra-terrestres remplis des cadavres skrulls, comme un avertissement à tous ceux qui voudraient de nouveau conquérir le Wakanda[3].

Après une entrevue avec Namor, T’Challa est gravement blessé par le Docteur Fatalis. Sa sœur Shuri reprend alors le manteau de la Panthère noire pour sauver le Wakanda de la menace Morlun, alors que Tornade et Ramonda (belle-mère de T'Challa) s’occupent de soigner T’Challa. Avec l’aide du Dieu-Panthère, Morlun est finalement vaincu et T’Challa est sauvé.

Le Docteur Fatalis profite alors de ces évènements qui affaiblissent le Wakanda et monte un coup d’état. T’Challa et Shuri font appel à l’ensemble de leurs alliés (Namor, les X-Men et les Quatre Fantastiques) pour repousser les assauts du souverain de la Latvérie. Au prix d'un énorme sacrifice (T’Challa rend le vibranium totalement inactif), le Wakanda retrouve son indépendance et T’Challa remonte sur le trône[3].

Le culte de la Panthère noire[modifier | modifier le code]

Cosplay de La Panthère noire, le souverain du Wakanda.
Article détaillé : La Panthère noire.

Le culte de la Panthère noire fait son apparition très tôt dans l'histoire du Wakanda. L'homme détenant le titre de Panthère noire est quasiment à chaque fois le chef des Wakandais. Le premier d’entre eux est Bashenga. T’Challa est la dernière Panthère noire en date.

Chaque nouvelle Panthère noire doit partir en quête d’une herbe en forme de cœur qui ne pousse que sur le Mont Kanda. Le futur souverain doit manger cette plante, qui lui apporte des capacités surhumaines et un lien « mystique » avec le Dieu-Panthère[3].

Par contre, le culte du Gorille — repris par M’Baku, alias l'Homme-singe — est interdit.

Sites notables du Wakanda[modifier | modifier le code]

  • Autel de la Résurrection[3]
  • Baie des Piranhas
  • Bois de Solitude
  • Chutes du Guerrier
  • Colline de Vibranium
  • Crique du Guerrier noir
  • Domaine des Gorilles blancs
  • Faille des Brumes Rafraichissantes
  • Forêt de Cristal
  • Forêt paradisiaque
  • Forêt des Tourments
  • Île de la Panthère
  • Lac des Visions déformées
  • Mont Kanda
  • Mont Wakanda
  • Palais de Wakanda-Central
  • Pics Primitifs
  • Rivière de la Grâce et de la Sagesse
  • Techno-Jungle
  • Temple de la Quiétude
  • Vallée des Serpents
  • Village Jabari
  • Village de N’Jadaka
  • Voie de T’Chaka

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Le Wakanda apparait dans le vidéofilm d'animation Ultimate Avengers 2 (2006). Les Chitauri continuent leur invasion et affrontent la Panthère noire sur ses terres.

Dans l’univers cinématographique Marvel, le pays est d'abord aperçu brièvement sur une carte dans Iron Man 2 (2010).

Dans Avengers : L'Ère d'Ultron, les Avengers se rendent en Afrique du Sud, pays voisin du Wakanda, pour appréhender Ulysses Klaw (renommé Klaue dans le film). Il a volé du vibranium au Wakanda et en a été chassé, et le revend à Ultron venu s'en procurer (Le robot le paie grassement, mais, irrité par sa comparaison à Stark, lui tranche le bras gauche).

Dans le film Black Panther sorti en février 2018, le pays est mis en lumière. Et dans le film Avengers : Infinity War, sorti aussi en 2018, certains Avengers et Gardiens de la Galaxie aidés de l'armée Wakandaise seront opposés aux armées de Thanos lors d'une grande bataille qui se déroulera donc au Wakanda.

Télévision[modifier | modifier le code]

On peut voir le royaume dans un épisode de la série d'animation Les Quatre Fantastiques (1994), puis dans un épisode de Iron Man: Armored Adventures.

Le pays est bien évidemment présent dans la série d'animation Black Panther produite par Marvel Knights Animation en 2010, puis dans plusieurs épisodes de Avengers : L'Équipe des super-héros.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Black Panther (vol. 1) #7 (janvier 1978), Marvel Comics.
  2. (en) Black Panther Appendix
  3. a b c d e f g h i j k l et m « Encyclopédie - Wakanda (le) », marvel-world.com (consulté le 11 juin 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]