Wacław Potocki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wacław Potocki
Potocki waclaw.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Wola Łużańska (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Łużna (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
POL COA Szreniawa.svg
blason

Wacław Potocki (né en 1621 à Wola Łużańska (en) et mort le ) est un aristocrate, moraliste, poète et écrivain polonais, dont l'œuvre majeure est un poème épique intitulé la Bataille de Chocim. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands poètes polonais de l'ère baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Herb Szreniawa.PNG

Wacław Potocki est issu d'une famille de l'aristocratie ariane de blason Szreniawa. Peut-être est-il éduqué à l'église des Arians des Racibórz où il étudie la Bible, le grec ancien et le latin. Il déménage ensuite au village Łużna, en Petite-Pologne. Il combat en Ukraine (1638) à Berestetchko (1651) et contre la Suède entre 1656 et 1657.

En 1638, le roi annonce l'exil des Arians en raison de leur alliance avec la Suède. Potocki abjure alors, et se convertit au catholicisme. Il soutient le rokosz (révolte) de Georges Lubomirski en 1655. Il se montre très favorable aux réformes instituées par les rois Michał Wiśniowiecki et Jean III Sobieski, bien qu'il défende l'idée d'une monarchie héréditaire, s'opposant en cela à la Rzeczpospolita, le système politique alors en vigueur, plus proche de la monarchie élective.

Entre 1678 et 1685 il est podczaszy (en) de Cracovie. Malgré sa conversion, il est souvent attaqué, notamment par les aristocrates catholiques, pour avoir été arian. Potocki voit mourir sa femme et trois de ses enfants, ce qui l'affecte beaucoup. Ce sont alors ses belles-filles et sa petite-fille qui prennent soin de lui jusqu'à sa mort. On décide de l'enterrer à Biecz.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Le chien- symbole de Wacław Potocki ("Niechaj śpi pijany", "Czuj! Stary pies szczeka"). Le tableau de Daniel Schultz

Les Transakcja wojny chocimskiej (La Guerre de Chocim, épopée polonaise) et autres poèmes semblaient si amers aux aristocrates de son temps qu'aucune des œuvres de Potocki ne put être publiée de son vivant. Il se présentait lui-même comme un hérétique, un chien qui ne peut pas accepter la décadence culturelle polonaise (donc "il aboie"). Il compare les grands Sarmates (comme Jan Karol Chodkiewicz) présents lors de la bataille de Chocim aux ancêtres mythiques qui avaient pour tâche de sauvegarder la paix dans le monde. Le soin du monde est en effet l'un des traits spécifiques à la poésie de Potocki. il est également l'auteur de la première épopée polonaise, après avoir achevé la Lechiada de Maciej Sarbiewski.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]