WR 104

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
WR 104
Description de cette image, également commentée ci-après

WR 104 avec son disque de poussières spiralé (télescope Keck, Hawaï, 1999)
Crédit: W.M. Keck Observatory

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 18h 02m 04,07s
Déclinaison −23° 37′ 41,2″
Constellation Sagittaire
Magnitude apparente +13,54
Caractéristiques
Type spectral WCv+
Astrométrie
Distance ~ 8 475 al
(~ 2 600 pc)
Caractéristiques physiques
Masse ~ 25 M
Rayon ~ 3 R
Binaire
Période (P) ~ 240 jours
Inclinaison (i) °
Argument du périastre (ω) °
Longitude du nœud ascendant (Ω) °
Époque du périastre (τ) JJ

Autres désignations

V* V5097 Sgr, IRAS 17590-2337, MR 80, UCAC2 22296214, CSI-23-17590, IRC -20417, MSX6C G006.4432-00.4858, Ve 2-45, Had V82, JP11 5559, RAFGL 2048

WR 104 est une étoile Wolf-Rayet découverte en 1998 et située à environ 8 475 années lumière (2 600 pc[1]) de la Terre dans la constellation du Sagittaire. Il s'agit d'une étoile binaire avec un compagnon de type OB. Ces étoiles ont une période orbitale d'environ 240 jours conférant à leur vent stellaire une forme spiralée s'étendant sur 200 UA. Cette spirale est constituée de poussières qui ne peuvent s'agglomérer en planètes en raison de l'intensité des radiations de l'étoile — même s'il n'y avait pas le compagnon pour perturber l'écoulement du vent stellaire en générant une zone de plus forte pression entre ces étoiles où de la poussière peut se condenser.

Certaines mesures optiques acquises en 2008 laissaient penser que l'axe de rotation de WR 104 est incliné d'à peine 16° par rapport à la Terre[1], mais des données plus récentes indiqueraient plutôt une inclinaison de 30 à 40°[2]. Ceci pourrait avoir une certaine importance si WR 104 explosait en supernova dans la mesure où ces phénomènes s'accompagnent souvent de l'émission de jets de matière par les pôles accompagnés parfois de rayonnements énergétiques, voire ici d'un sursaut gamma qui serait alors dangereux pour la Terre compte tenu de la proximité de cet astre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Peter G. Tuthill, John D. Monnier, Nicholas Lawrance, William C. Danchi, Stan P. Owocki et Kenneth G. Gayley, « The Prototype Colliding-Wind Pinwheel WR 104 », The Astrophysical Journal, vol. 675, no 1,‎ , p. 698-710 (lire en ligne) DOI:10.1086/527286
  2. (en) Universe Today – 7 janvier 2009 « WR 104 Won’t Kill Us After All. »