WOW air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wow Air
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
WW[1]WOWWOW AIR
Repères historiques
Date de création 2011
Date de disparition 2019
Généralités
Basée à Aéroport international de Keflavík
Programme de fidélité WOW club
Taille de la flotte 0
Nombre de destinations 27
Siège social Reykjavik, Drapeau de l'Islande Islande
Société mère Titan
Effectif 650 (2016)
Dirigeants Skúli Mogensen
Site web www.wowair.is


Le siège social à Reykjavík

WOW Air était une compagnie aérienne à bas prix islandaise basée à Reykjavik, Islande, dont le hub était situé à l'Aéroport international de Keflavík. Elle desservait une vingtaine de destinations. Fondée en 2011, la compagnie assurait des vols low-cost entre l'Islande, l'Europe continentale depuis juin 2012[2] et l'Amérique du Nord depuis [3].

La compagnie cesse ses activités le à la suite de difficultés financières[4].

La compagnie devrait reprendre ses activités en grâce à un rachat de 49% de ces parts par USAerospace. Elle commencera avec 2 avions seulement pour revenir sur une flotte d'une douzaine d'appareils vers [5]. Le nom de la compagnie qui pourrait bien reprendre le modèle économique de WOW Air a été dévoilé en novembre 2019 sous le nom de Play, elle reprend en grande partie les dirigeants de WOW. De plus la nouvelle compagnie souhaite un développement moins rapide et sans A330 qui serait responsable de la dégradation financière ayant mené à la faillite.

Histoire[modifier | modifier le code]

WOW air a été fondée en par Skúli Mogensen, par l'intermédiaire de la société Titan dont il est le seul actionnaire.

Le , après quelques mois d'existence seulement, WOW Air prend le contrôle de sa concurrente Iceland Express. Elle a ainsi acquis le nom, le réseau, la marque de la première compagnie aérienne low-cost d'Islande créée en 2002[6],[7]. La compagnie a transporté 400 000 passagers en 2013.

Depuis l'année 2015, WOW a commencé à desservir l'Amérique du Nord. En 2017, la compagnie a une capacité de transport d'environ 3 000 000 passagers[8].

WOW air a transporté plus de 3 millions de passagers en 2017. La compagnie visait 10 % de l’ensemble du marché transatlantique d’ici 2020[9].

Le , Icelandair annonce son intention de racheter la compagnie[10]. Le rachat est finalement abandonné le [11].

De fin 2018 à , la compagnie a engagé des discussions avec Icelandair et Indigo Partners afin de trouver un repreneur. Le , les deux repreneurs potentiels ont annoncé ne pas poursuivre les négociations concernant la reprise de la compagnie aérienne. Le gouvernement islandais s'est impliqué dans ces discussions en raison de l'importance du tourisme dans l'économie locale. La compagnie transportait le tiers des passagers en provenance ou à destination de l'Islande[12].

Le , WOW Air annonce par l'intermédiaire de son site internet et d'un communiqué de presse être en cessation d'activité et l'annulation de tous ces vols avec effet immédiat[13],[14].

Ce même jour, les créanciers de WOW Air ont saisi un des avions de la compagnie à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. La cessation de ces activités a entraîné une vingtaine d'annulations de vols dans le monde. La compagnie a entamé des discussions avec ses créanciers en vue d'établir un plan de restructuration. Sa dette s'élève à 4,3 milliards de couronnes islandaises. [12]

Destinations[modifier | modifier le code]

Elle reliait l'aéroport international de Keflavík (Islande) à 26 destinations dont 19 en Europe, 6 en Amérique du Nord et une au Moyen-Orient[15].

Flotte[modifier | modifier le code]

Airbus A330 de WOW air à Paris
Airbus A321 de WOW air à Toronto

Début 2019, peu avant la faillite de la compagnie, la flotte de WOW Air etait composée des appareils suivants:[16],[17]

Flotte passagers
Appareil En
Service
Commandes Passagers Remarques
BS Y Total
Airbus A320-200 2 174 174 TF-SIS et TF-BRO [18]
Airbus A320neo 1 180 180 TF-NEO[19]
Airbus A321-200 12

200 200 TF-DAD, TF-KID, TF-MOM, TF-SON, TF-GMA, TF-GPA, TF-JOY, TF-WIN, TF-PRO, TF-NOW, TF-CAT et TF-DOG
8 200 200
8 202 210
220 220
Airbus A321neo 2 218 218 TF-SKY et TF-DTR [20]
Airbus A330-300 3 14 324 338 TF-GAY, TF-LUV et TF-WOW[20],[21],[22]
13 330 343
Airbus A330-900 4 AC 365 La livraison était prévue fin 2018[23],[24]
Total 20 4

WOW Air immatriculait certains de ses avions en faisant référence à la famille[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.iata.org/publications/Pages/code-search.aspx
  2. http://www.air-journal.fr/2011-11-28-islande-wow-air-une-nouvelle-low-cost-en-juin-2012-539969.html
  3. « Islande : WOW Air arrive à Boston »,
  4. « La compagnie islandaise low cost Wow Air annule tous ses vols », sur www.rtbf.be,
  5. « Islande : la compagnie WOW Air reprendra du service en octobre », sur Le Point, (consulté le 7 septembre 2019)
  6. ATW, Iceland Express taken over by WOW air, 25 octobre 2012 [1]
  7. Air Journal, Islande : WOW Air s’empare d’Iceland Express, 25 octobre 2012 [2]
  8. La Saga historique [3]
  9. « L'Islande serait-elle devenue la nouvelle Dubaï ? - Express [FR] », Express [FR],‎ (lire en ligne, consulté le 10 janvier 2018)
  10. (en) Ben Mutzabaugh, « Icelandair to buy budget rival WOW », USA Today,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2018)
  11. Emilie Drab, « Icelandair abandonne son projet de rachat de Wow Air », Journal aviation,‎ (lire en ligne, consulté le 29 novembre 2018)
  12. a et b Agence QMI, « Le populaire transporteur «low-cost» WOW Air bientôt en faillite? », sur Le Journal de Montréal (consulté le 28 mars 2019)
  13. « La compagnie islandaise low cost Wow Air annule tous ses vols », sur RTBF Info, (consulté le 28 mars 2019)
  14. « WOW Air fait faillite, tous ses vols sont annulés », sur www.20minutes.fr (consulté le 28 mars 2019)
  15. « Réseau aérien », sur wowair.fr (consulté le 1er avril 2018)
  16. a et b (en) « Aircraft Registry » (consulté le 16 juin 2017)
  17. « Découvrez la flotte », sur www.wowair.fr (consulté le 31 mars 2017)
  18. (en) « WOW air launches flights from Iceland to Europe with Paris service » [« WOW air ouvre des vols de l'Islande vers l'Europe avec une desserte de Paris »], sur http://www.anna.aero/ (consulté le 26 octobre 2016)
  19. François Duclos, « A350 pour China Southern, A320neo pour WOW Air, A321neo plus tard pour JetBlue », sur http://www.air-journal.fr,
  20. a et b Jérôme RENAUD, « WOW air devient le premier opérateur de l’A321neo en Europe », sur airinfo.org, (consulté le 21 juin 2016)
  21. (en) « Iceland's WOW air adds maiden A330 »,
  22. (en) « Maiden WOW air service from Iceland to San Francisco »,
  23. (en) « Wow Air to take A330neos for large fleet expansion » [« Wow Air prendra des A330neo pour la forte expansion de sa flotte »], sur www.flightglobal.com,
  24. (en) « Iceland's WOW air to lease four A330neo from CIT Aerospace » [« La compagnie islandaise WOW air va louer quatre A330neo à CIT Aerospace »], sur www.ch-aviation.com, (consulté le 20 mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :