WOH G64

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
WOH G64
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue artistique de WOH G64
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 04h 55m 10,49s
Déclinaison −68° 20′ 29,08″
Constellation Dorade
Magnitude apparente 18,46 (variable)

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral M5 I
Indice B-V 2,24
Astrométrie
Vitesse radiale 294 ± 2 km/s[1]
Distance 163 000 al
(~ 49 977 pc)
Magnitude absolue -6,00
Caractéristiques physiques
Masse 25 M
Rayon 1 540 R[1]
Luminosité 280 000 - 490 000 L
Température ~ 3 400 K[1]

Autres désignations

WOH G64, 2MASS J04551048-6820298, IRAS 04553-6825, OGLE LMC-LPV-6819[2]

WOH G64 est une hypergéante rouge située dans le Grand Nuage de Magellan. Faisant environ 1 540 fois le rayon du Soleil[1] (soit 2 144 444 000 km), elle serait la deuxième plus grande étoile connue, derrière UY Scuti, et aussi la plus grande dans le Grand Nuage de Magellan. Si elle était placée au centre du système solaire, WOH G64 engloutirait l'orbite de Jupiter.

Elle est entourée d'un nuage en forme de tore mesurant une année-lumière et d'une masse de 3 à 9 masses solaires.

Propriétés[modifier | modifier le code]

WOH G64 est classée en tant qu'étoile supergéante lumineuse de classe M. En 2007, les scientifiques ont montré que l'étoile avait une luminosité de 282 000 L, suggérant une masse initiale de 25 M et un rayon d'environ 1730 R, fondé sur l'hypothèse d'une température effective de 3 200 K. En 2009, les scientifiques ont calculé une température effective de 3 400 ± 25 K. Avec cette nouvelle température ils trouvent un rayon de 1 540 R, mais avec une marge d'erreur de 5%. L'étoile pourrait exploser en tant que supernova dans les 10 000 prochaines années[3].

Étoile binaire[modifier | modifier le code]

WOH G64 a un possible compagnon, une naine type O , d'une magnitude absolue de -7,5 et une luminosité de 100 000 L, ce qui ferait de WOH G64 une étoile binaire, bien que cette observation n'ait pas été confirmée et que les nuages de poussière rendent l'étude de l'étoile très difficile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d The Physical Properties of the Red Supergiant WOH G64: The Largest Star Known? by Emily M. Levesque, Philip Massey, Bertrand Plez, Knut A. G. Olsen, 12 mars 2009
  2. (en) WOH G 64 -- Variable Star of Mira Cet type sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. E. M. Levesque, P. Massey, B. Plez et K. A. G. Olsen, « The Physical Properties of the Red Supergiant WOH G64: The Largest Star Known? », The Astronomical Journal, vol. 137, no 6,‎ , p. 4744 (DOI 10.1088/0004-6256/137/6/4744, Bibcode 2009AJ....137.4744L, arXiv 0903.2260)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]