WASP-18 b

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis WASP-18b)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

WASP-18 b
L'exoplanète WASP-18b − avec un haut niveau de concentration en monoxyde de carbone détecté dans sa stratosphère (vue d'artiste)[1].
L'exoplanète WASP-18b − avec un haut niveau de concentration en monoxyde de carbone détecté dans sa stratosphère (vue d'artiste)[1].
Étoile
Nom WASP-18
Constellation Phénix
Ascension droite 01h 37m 24,95s[2]
Déclinaison −45° 40′ 40,8″
Type spectral F9

Localisation dans la constellation : Phénix

(Voir situation dans la constellation : Phénix)
Phoenix IAU.svg
Planète
Type Jupiter très chaud
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe (a) 0,02026  ua
Excentricité (e) 0,0092
Période (P) 0,94145299  d
Inclinaison (i) 86°
Caractéristiques physiques
Masse (m) ~10 MJ ?
Rayon (R) 1,106  RJ
Découverte
Découvreurs Hellier et al.
Programme SuperWASP
Méthode Transit astronomique
Date 2009
Statut Confirmée[3]

WASP-18 b est une exoplanète ayant 10 fois la masse de Jupiter et tournant autour de son étoile, WASP-18, en moins d'un jour (0,94 j)[4] et à environ 3 millions de kilomètres d'elle. Avec une telle masse, cette planète s'approche de la masse minimale d'une naine brune (13 fois la masse de Jupiter).
WASP-18 b est située à environ 325 al de la Terre. La planète a été découverte par Coel Hellier de l'Université de Keele[5].

Future absorption par son étoile[modifier | modifier le code]

La distance entre WASP-18 b et son étoile correspond à environ trois fois le diamètre de l'étoile. Pour comparer, la Terre se situe à 150 millions de kilomètres du Soleil, soit à plus de 100 fois le diamètre de son étoile. À cause de l'accélération due aux forces de marée, la planète doit s'écraser sur son étoile dans moins d'un million d'années, ce qui correspond à moins de 0,1 % de la durée de son existence ; l'âge de ce système étant estimé à environ 1 milliard d'années[6].
Cette décroissance de l'orbite de cette planète est due au fait que sa révolution (moins d'un jour) est bien plus courte que la rotation de l'étoile (environ cinq jours et demi), ce qui fait que le bourrelet de marée créé par la planète sur l'étoile est constamment en arrière de l'axe étoile-planète, transférant ainsi le moment cinétique de la planète à celui de rotation de l'étoile.

Comparaisons par rapport aux forces de marée[modifier | modifier le code]

Les forces de marée modifient aussi l'orbite de la Lune, mais dans le sens inverse car la révolution de la Lune est bien plus longue que la rotation de la Terre, éloignant ainsi progressivement la Lune de la Terre[6].

Une situation similaire à celle de WASP-18 b est celle de la lune de Mars, Phobos, qui tourne autour de la planète à une distance 40 fois plus petite que la distance entre la Terre et la Lune et avec une révolution plus courte que la rotation martienne[7]. On s'attend à ce que Phobos soit détruit dans environ 11 millions d'années[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elizabeth Landau et Elizabeth Zubritsky, « Exoplanet Has Smothering Stratosphere Without Water », NASA, (consulté le 29 novembre 2017)
  2. « WASP-18b », Exoplanet Transit Database (consulté le 29 août 2009)
  3. WASP-18 b sur la base de données SIMBAD.
  4. C. Hellier et als. An orbital period of 0.94 days for the hot-Jupiter planet WASP-18b, Nature, 2009;460:1098-110
  5. Suicidal planet seems on death spiral into star, breitbart.com, August 26, 2009
  6. a et b « Une exoplanète particulière découverte » (consulté le 29 août 2009)
  7. Astrophysicists puzzle over planet that's too close to its sun, Los Angeles Times, August 27, 2009
  8. B. K. Sharma, « Theoretical Formulation of the Phobos, moon of Mars, rate of altitudinal loss », arXiv, (consulté le 28 août 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • An orbital period of 0.94 days for the hot-Jupiter planet WASP-18b, Nature, August 27, 2009, by Coel Hellier, D. R. Anderson, A. Collier Cameron, M. Gillon, 4, L. Hebb, P. F. L. Maxted1, D. Queloz, B. Smalley, A. H. M. J. Triaud, R. G. West, D. M. Wilson, S. J. Bentley, B. Enoch, K. Horne, J. Irwin, T. A. Lister, M. Mayor, N. Parley, F. Pepe, D. L. Pollacco, D. Segransan, S. Udry & P. J. Wheatley
  • données sur WASP-18 b sur le site "Extrasolar Planets Encyclopaedia"