W. Stanley Moss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
W. Stanley Moss
W. Stanley Moss crop.jpg

W. Stanley Moss

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 44 ans)
KingstonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ivan William Stanley MossVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Sophie Moss (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Conflit
Distinction
Œuvres réputées
Ill Met by Moonlight (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ivan William "Billy" Stanley Moss (1921-1965[1], MC), est un écrivain, voyageur et ancien officier du SOE en Grèce durant la Seconde Guerre mondiale. Il est célèbre pour avoir fait partie du commando qui a enlevé le général allemand Karl Kreipe le 26 avril 1944 en Crète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan William Stanley Moss est né au Japon à Yokohama. Son père, William Stanley Moss, est un homme d'affaires anglais. Sa mère, Natalie Galitch, est une Russe Blanche émigrée. Ses parents se sont mariés le 22 septembre 1916. La famille a survécu au Séisme de Kantō de 1923. Moss est envoyé à la Charterhouse School dans le Surrey pour étudier de 1934 à 1939.

Nommé sous-lieutenant des Coldstream Guards le 2 août 1941[2] après un cours d’élève officier (O.C.T.U.). Il rejoint l’Afrique du Nord après la bataille de Tobrouk puis intègre le Special Operations Executive au Caire (Égypte), puis à Bari (côte sud-est de l'Italie) et opère dans le bassin méditerranéen..

Les membres du commando Georgios Tyrakis, William Stanley Moss, Patrick Leigh Fermor, Emmanouil Paterakis, Antonios Papaleonidas.

Il opère en Crète en 1943-44. Il participe notamment à une opération audacieuse, l'enlèvement du général allemand Karl Kreipe le 26 avril 1944. Cela vaut au capitaine (commandant à titre temporaire) Patrick Leigh Fermor le Distinguished Service Order et au lieutenant (capitaine à titre temporaire) Moss la Military Cross le 13 juillet 1944[3].

Moss en tire un livre Ill met by moonlight en 1950 qui inspire en 1957 le scénario du film Intelligence Service (titre éponyme au livre en version original) des réalisateurs américains Michael Powell et Emeric Presburger. Dirk Bogarde joue le rôle du commandant "Paddy" Leigh Fermor, David Oxley celui du capitaine "Billy" Stanley Moss et Marius Goring celui du général Karl Kreipe.

Il épouse le 26 avril 1945, au Caire, la Comtesse Sophie Tarnowska, une émigrée polonaise, petite-fille de Stanislaw Tarnowski, avec laquelle il a trois enfants : Christine Isabelle, Gabriella Zofia, et Sebastian (Billy Boy), mort en enfance. Le couple divorce en 1957[4].

Vers la fin de la guerre, il sert en Extrême-Orient dans la Force 136 du SOE en Asie du Sud-Est.

Il est nommé capitaine et commandant (Major) honoraire des Coldstream Guards le 1er janvier 1949[5].

Il publie ses livres à succès. Il s'installe à Putney, Londres. Il voyage beaucoup, notamment en Antarctique avec l'expédition antarctique britannique. Finalement il s'établit à Kingston, Jamaïque. Il meurt à l'âge de 44 ans en 1965.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Héritage[modifier | modifier le code]

Il apparaît sous son nom véritable, ainsi que Sir Patrick Leigh Fermor, dans le roman de Louis de Bernières, La Mandoline du capitaine Corelli écrit en 1994 (Denoël et d'Ailleurs, 2001) qui a inspiré le film Capitaine Corelli (2001) de John Madden, avec Nicolas Cage et Penelope Cruz.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The hour of flight, Londres et Toronto, Harrap, 1949, OCLC: 63014078.
  • Ill Met by Moonlight, London, Harrap, 1950, (ISBN 0-304-35259-4).
  • Prenez bien soin du général, Nicholson & Watson, Paris, 1950.
  • Gold is where you hide it; what happened to the Reichsbank treasure?, London, A. Deutsch., 1958, OCLC: 2828923.

Traduction :

  • Edmund Ordon, 10 Contemporary Polish Stories, Detroit, Wayne State University Press, 1958, OCLC: 297276 ; Bruno Schulz, My father joins the fire brigade, traduction par W. Stanley Moss et Zofia Tarnowska

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Crédit d'auteurs[modifier | modifier le code]