Wākea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Wakea madinika
image illustrant la religion image illustrant l’État américain d’Hawaï
Cet article est une ébauche concernant la religion et l’État américain d’Hawaï.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Wākea est, dans la mythologie hawaïenne, le fils aîné de Kahiko (« l'Ancien ») et vit à Olalowaia. Il est l'ancêtre, l'aliʻi, de l'aristocratie du royaume d'Hawaï. Les prêtres ainsi que les gens du peuple seraient les descendants de son frère.

Selon une autre légende, Wākea vit à Hihiku et s'est marié à Pāpā (ou Pāpā-nui ou Pāpā-nui-hanau-moku), la princesse d'Olalo-i-mehani et petite-fille de la princesse Kaoupe-alii. L'archipel d'Hawaï aurait été créé par Wākea et Pāpā. Wākea aurait également eu des relations sexuelles avec Hina, qui aurait donné naissance à l'île de Molokaʻi. Dans la généalogie, Wākea et Pāpā sont les 37e descendants du premier homme Kumuhonua et les 28e de Kumuʻuli. Wākea aurait créé la terre et la mer à l'aide d'une calebasse (‘ipu) appartenant à Pāpā. Il l'aurait lancé en l'air et aurait créé les cieux. Il aurait créé la pluie grâce à son jus et, grâce à ses graines, le soleil, la lune et les étoiles[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) E.R. Tregear, Māori-Polynesian Comparative Dictionary, Lyon and Blair, Lambton Quay, 1891, pages 28-29 et 392

Voir aussi[modifier | modifier le code]