Voyageurs du monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voyageurs du Monde
Création 11 avril 1979
Forme juridique SA à conseil d'administration
Action Euronext
Siège social Paris
Direction Jean-François Rial
Actionnaires Voir tableau détaillé
Activité Activités des voyagistes
Effectif 1409 en 2019 (effectif moyen annuel)
SIREN 315 459 016
SIREN 315459016[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
TVA européenne FR52315459016[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.voyageursdumonde.frVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation 273 M€ au 11 mars 2020
Chiffre d'affaires 487,5 M€ en 2019
Résultat net 18,3 M€ en 2019

Voyageurs du Monde est un voyagiste et un groupe français, spécialiste du voyage sur mesure individuel et du voyage d'aventure. Créé en 1979 par Claude Saulière, sous le nom Carrefour des Voyages, Voyageurs du Monde est aujourd'hui un groupe, membre de l'association Agir pour un tourisme responsable (ATR).

La société est cotée en Bourse de Paris Euronext Paris - Euronext Growth Paris - code ALVDM.

Concept[modifier | modifier le code]

Le voyagiste Voyageurs du monde se spécialise dans deux métiers: d'un coté le « voyage individuel sur mesure » représentant 60 % de l'activité du groupe et représenté par les marques Voyageurs du Monde et Comptoir des Voyages, et de l'autre le «voyage d'aventure »[3],[4] représentant 40% de l'activité et représenté principalement par les marques Terres d'Aventure, Nomade Aventure et Allibert Trekking.

Histoire[modifier | modifier le code]

Deux amis, Jean-François Rial et Alain Capestan, qui travaillent dans le milieu de la finance dans la société Fininfo, achètent en 1992 un petit voyagiste, Déserts, créé en 1987 par Jean Didier Grumbach et Hervé Saliou, alors en difficultés financières[5],[6],[7]. L'année suivante, ils acquièrent un autre petit voyagiste, Comptoir d'Islande[7]. Ils poursuivent leur investissement en créant une marque de voyagiste, Comptoir des Voyages[5].

En 1996, ils font l'acquisition de Voyageurs du monde, considéré comme une marque « ethno-chic »[7]. Le voyagiste est une société fondée en 1979 par Claude Saulière, Jean Tisne et Jean-Marc Rivière, initialement sous le nom de Carrefour des Voyages, spécialisée dans les vols secs[7]. L'agence, qui porte le nom de Cité des Voyageurs est un « espace luxueux de 1 800 m2 consacré à l'univers du voyage (librairie, conférences...) »[7], est ouverte en 1994 à Paris, au 55 rue Sainte Anne. Les enseignes Voyageurs qui étaient jusqu’alors réparties dans la rue par destination sont regroupées dans un même lieu.

Jean-François Rial et Alain Capestan sont rejoins progressivement par de nouveaux associés, et amis, Lionel Habasque, Frédéric Moulin et Loic Minvielle, deux anciens de la compagnie Fininfo. En 1998, la première enseigne est ouverte en dehors de la capitale, à Lyon.

Jean-François Rial achète en 2000 un vieux bateau à vapeur au Caire, le Steam Ship Sudan, construit en 1885[8]. Le navire est restauré pour un investissement de « 10 millions de dollars » et remis en service[8]. Il est le vaisseau amiral des maisons Voyageurs du Monde.

En 2001, le groupe acquiert Terres d'Aventure, puis quatre ans plus tard Nomade Aventure[7].

En , Voyageurs du Monde s'est introduit en bourse, sur le marché Alternext d'Euronext Paris.

En 2011, ouverture de la Satyagraha à Johannesbourg, une maison d’hôtes associée à un musée consacré à Gandhi.

En 2015, le groupe Voyageurs du Monde quitte avec ses marques l'Association professionnelle de solidarité du tourisme (APST) pour les services du groupe Atradius[9].

En 2017, le groupe accélère son développement international en faisant l'acquisition du voyagiste Original Travel, spécialiste anglais du voyage sur mesure. Toujours en 2017, le groupe acquiert KE Adventure Travel, spécialiste anglais du voyage d'aventure. L'année suivante, le groupe acquiert Mickledore, pour renforcer ses positions dans le voyage d'aventure sur le marché anglais.

Fin , la direction du groupe annonce que le chiffre d'affaires pour l'année peut être estimé à 119 millions d'euros, soit une baisse de 75 % par rapport à l'année précédente en raison du Covid-19[10]. Dans ce contexte difficile, Voyageurs du Monde a pris des mesures pour réduire ses charges, après avoir souscris à un prêt garanti par l'Etat de 30 millions d'euros[11].

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [12]:

Avantage 69,3%
Amiral Gestion 1,59%
Lazard Frères Gestion 1,53%
Voyageurs du Monde (plan d'épargne) 1,20%
Ostrum Asset Management 1,18%
Keren Finance 1,05%
Amundi Asset Management 0,71%
KBC Asset Management 0,46%
Covéa Finance 0,42%
CPR Asset Management 0,35%

Organisation et chiffres[modifier | modifier le code]

Voyagiste[modifier | modifier le code]

Voyageurs du Monde est considéré comme « l'un des cinq leaders du voyagisme français » depuis les années 2010[5].

Le voyagiste compte 13 lieux de vente en 2021. Il emploie 180 conseillers, spécialisés par pays et par région (environ 150 destinations). Le site de Paris dispose également d'une librairie de voyage.

Groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe Voyageurs du Monde regroupe plusieurs marques spécialisées dans le voyage sur mesure et le voyage aventure, dont Terres d’Aventure, un spécialiste des séjours en randonnée. Il compte près de 1300 personnes représentant de plus de 40 nationalités et employées dans des sociétés implantées à travers plus de 15 pays.

Les principales marques du groupe (dates d'acquisition) sont :

  • Déserts, voyagiste spécialisé dans les déserts (1992)
    • achat et fusion avec la société Hommes et Montagnes en 2010, à la suite d'une mise en liquidation[13],[14]
  • Comptoir des Voyages
  • Voyageurs du Monde (1996[7])
  • Terres d'Aventure (2001[7])
  • Mer et Voyages (2010[14])
  • Nomade aventure (2005[7])
  • Grand Nord Grand Large
  • Chamina Voyages (2011)
  • Allibert Trekking (2012[15])
  • Loire Valley Travel, voyagiste spécialisé dans la randonnée à vélo dans le Val de Loire (2015[16])
  • Original Travel (2017)[17]
  • KE Adventure Travel (2017)[18]
  • Mickledore (2018)[19]

Fondation « Insolite Bâtisseur Philippe Roméro »[modifier | modifier le code]

La société créé une fondation appelée Insolites Bâtisseurs[3], en 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Global LEI index, (base de données web), consulté le Voir et modifier les données sur Wikidata
  2. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ » (consulté le 4 septembre 2019)
  3. a et b Cécile Clergeau, Olivier Glasberg et Philippe Violier, Management des entreprises du tourisme : Stratégie et organisation : Stratégie et organisation, Dunod, coll. « Stratégie - Politique de l'entreprise », , 352 p. (ISBN 978-2-10-071838-2, lire en ligne), p. 153.
  4. Tatiana Sanichanh, « Comment Voyageurs du Monde compte durer », L'Express L'Entreprise,‎ (lire en ligne).
  5. a b et c Cécile Clergeau, Olivier Glasberg et Philippe Violier, Management des entreprises du tourisme : Stratégie et organisation : Stratégie et organisation, Dunod, coll. « Stratégie - Politique de l'entreprise », , 352 p. (ISBN 978-2-10-071838-2, lire en ligne), p. 57-59, « Cas d'entreprise. Voyageurs du Monde : une réussite singulière dans le voyage ».
  6. Clara Dupont-Monod, « Portraits. Jean-François Rial, voyageur du monde », L'Histoire, no 288,‎ , p. 34 (lire en ligne).
  7. a b c d e f g h et i Coralie Schaub, « Voyageurs du monde : le goût de l'aventure », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  8. a et b « Les recettes de Voyageurs du monde pour créer des voyages sur-mesure », capital.fr,‎ (lire en ligne).
  9. Linda Lainé, « Le groupe Voyageurs du Monde quitte l'APST », lechotouristique.com,‎ (lire en ligne).
  10. « En 2020, Voyageurs du Monde anticipe une chute d'activité de 75% », sur L'Echo Touristique, (consulté le 1er novembre 2020)
  11. Le Figaro avec AFP, « Voyageurs du Monde prévoit une baisse de 75% de son activité en 2020 », Le Figaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 1er novembre 2020)
  12. Zone Bourse, « VOYAGEURS DU MONDE : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 11 mars 2020)
  13. La Rédaction, « Fusion : Hommes et Montagnes rejoint Déserts », tourmag.com,‎ (lire en ligne).
  14. a et b Jocelyn Chavy, « Voyageurs du Monde rachète Hommes & Montagnes », trekmag.com,‎ (lire en ligne).
  15. Anne de Guigné, « Voyageurs du Monde renforce son pôle aventure », Le Figaro - Bourse,‎ (lire en ligne).
  16. Pascale Filliâtre et Linda Lainé, « Voyageurs du Monde : la croissance passe désormais par des rachats à l'international », lechotouristique.com,‎ (lire en ligne).
  17. La Rédaction, « Voyageurs du Monde rachète le TO anglais haut de gamme Original Travel », sur TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone (consulté le 15 avril 2021)
  18. « Voyageurs du Monde rachète KE Adventure », sur LEFIGARO (consulté le 15 avril 2021)
  19. « Voyageurs du Monde se renforce en Angleterre en rachetant Mickledore », sur L'Echo Touristique, (consulté le 15 avril 2021)