Voyages et transports de Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voyages et Transports de Normandie
logo de Voyages et transports de Normandie
Logo de VTNI

Création 1er janvier 2007
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan « Partenaires de vos déplacements »
Siège social Sotteville-lès-Rouen (Normandie)
Drapeau de France France
Direction Jean-François Chiron
Tristan Guillemard
Actionnaires TransdevVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Transports urbains, suburbains et péri-urbains de voyageurs (exploitation)
Produits Cars, Bus
Société mère Transdev
Effectif 813 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
SIREN 487911505Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.vtni.fr

Chiffre d'affaires 67 535 000 euros (2017)
Résultat net 2 340 300 euros (2017)

VTNI (Voyages et Transports de Normandie)[2] est une entreprise de gestion de transports en commun en Normandie. VTNI est une entreprise née de la fusion de trois entreprises de Haute-Normandie : la compagnie normande d'autobus[3] (CNA), la compagnie française de transport interurbain[4] (CFTI) et TVS ; et de cinq entreprises de Basse-Normandie : les Autocars du Calvados[5] (ADC), la société des transports de l'ouest (STAO), la société des transports de Normandie (STN), Transeure Les Courriers Beaucerons[6] et Cars René Renault.

Rachetées par Veolia Transport en 2007, VTNI assure principalement les transports en commun par car hors agglomération et le service de bus scolaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

VTNI a été créée le à la suite du rachat de la CNA par Veolia Transport. Les entreprises CFTI Normandie, CFTI Béneult et TVS fusionnent avec VTNI.

Depuis le , elle assure les lignes péri-urbaines scolaires pour le compte de la communauté d'agglomération Seine-Eure[7].

Exploitation[modifier | modifier le code]

Lignes interurbaines[modifier | modifier le code]

VTNI assure des liaisons par car entre communes de Normandie.

Lignes urbaines[modifier | modifier le code]

Il exploite toutefois quelques lignes urbaines et suburbaines pour le compte des communautés d'agglomération rouennaise et Seine-Eure ainsi que dans les communes de Bolbec, Flers, Saint-Lô, Granville et Coutances.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]