Vougrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vougrey
Vougrey
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Les Riceys
Intercommunalité Chaourçois et Val d'Armance
Maire
Mandat
Yves Piment
2014-2020
Code postal 10210
Code commune 10443
Démographie
Population
municipale
49 hab. (2016 en augmentation de 8,89 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 19″ nord, 4° 13′ 42″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 232 m
Superficie 4,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vougrey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vougrey

Vougrey est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se compose de 3 ilots d'habitation : Vougrey proprement dit autour de l'église, les Crots près de la mairie, et la Charmaie, plus au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, la mairie comportait au rez-de-chaussée, une école mixte primaire. Par suite d'un effectif insuffisant, cette école fut fermée dans les années 1930, et rattachée à celle de Lantages.

En 1870, JB Guyot, curé de Vougrey fonda sur la colline entre le village et la route de Chaource à Bar sur Seine, un orphelinat agricole sous le vocable de Saint-Joseph-des-Vignes. Cet orphelinat abritait quelques pensionnaires et le brave curé s'évertuait à nourrir comme il le pouvait et souvent bien chichement ses protégés, à tel point qu'il récupérait les têtes de vaches abattues. L'abbé Prud qui vivait avec ses deux sœurs lui succéda : ce fut le dernier curé de Vougrey. À sa mort, vers 1900, l'orphelinat disparut. On pouvait voir encore quelques ruines, dans les années 1940. Il reste comme dernier vestige, une belle statue de St Joseph accueillant deux enfants, qui se dresse solitaire sur la colline. Malheureusement, en 2009/2010, les deux statues d'orphelins ont été volées.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Yves Piment[1] DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 49 habitants[Note 1], en augmentation de 8,89 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
130132142108117114127110128
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
125120108971051041017976
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
736976625051505248
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
464750414644524650
2016 - - - - - - - -
49--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (23,4 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50 % contre 48,7 % au niveau national et 48,7 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 50 % d’hommes (0 à 14 ans = 26,9 %, 15 à 29 ans = 15,4 %, 30 à 44 ans = 34,6 %, 45 à 59 ans = 7,7 %, plus de 60 ans = 15,4 %) ;
  • 50 % de femmes (0 à 14 ans = 23,1 %, 15 à 29 ans = 11,5 %, 30 à 44 ans = 26,9 %, 45 à 59 ans = 19,2 %, plus de 60 ans = 19,1 %).
Pyramide des âges à Vougrey en 2008 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
3,8 
0,0 
75 à 89 ans
3,8 
15,4 
60 à 74 ans
11,5 
7,7 
45 à 59 ans
19,2 
34,6 
30 à 44 ans
26,9 
15,4 
15 à 29 ans
11,5 
26,9 
0 à 14 ans
23,1 
Pyramide des âges du département de l'Aube en 2008 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,3 
6,5 
75 à 89 ans
10,3 
13,7 
60 à 74 ans
14,3 
21,2 
45 à 59 ans
20,6 
20,2 
30 à 44 ans
19,1 
19,0 
15 à 29 ans
17,1 
19,1 
0 à 14 ans
17,3 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église est placée sous le vocable de l'Asomption de la Vierge. La nef a été construite au XIIe siècle, et le reste est récent.

On remarque au nord de la Charmaie, une statue de Notre-Dame du Chemin. Elle date de 1862.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]