Vorpal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Jabberwock tué par une épée vorpale.

Vorpal est un mot créé par Lewis Carroll dans le poème Jabberwocky, associé à l’épée, signifiant tranchant.

Termes dérivés[modifier | modifier le code]

  • L’adjectif qualificatif vorpalin a été utilisé en fiction (plus particulièrement « lame vorpaline » ou « lame vorpale »).
  • Dans le roman Voyageurs de Neal Asher, la vie génère une énergie vorpaline qui rend possible le voyage dans le temps.
  • Dans un roman de Graham Masterton, vorpal est en fait un ancien acronyme signifiant Victory Over Ruin, Pestilence And Lust (Victoire sur la ruine, la pestilence et la luxure).

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Donjons et Dragons[modifier | modifier le code]

Dans le jeu de rôle Donjons et Dragons, l’épée vorpale est une arme magique puissante qui peut décapiter les créatures frappées.

Si le personnage fait un coup critique — un « 20 naturel » (c'est-à-dire qu'il tire le chiffre 20 en lançant un Dé à vingt faces) sur le jet d’attaque (soit une chance sur vingt, ou 5 %, de faire ce jet), suivi d’une confirmation de coup critique réussi —, la tête de la cible (si elle en a une) est automatiquement séparée de son corps. Les chances de réussir cette décapitation varient selon la taille de la créature. À ces rares exceptions près, les créatures dont la tête est tranchée meurent aussitôt.

Certaines créatures n’ont pas de tête ; c’est le cas de nombreuses aberrations et de toutes les vases. D’autres, telles que les golems et les morts-vivants (vampires exceptés), ne sont pas affectées par la perte de leur tête. D'autres encore, comme les hydres, ont de multiples têtes et ne mourront que si elles sont toutes tranchées (et, dans ce cas précis, si on évite le repoussement).

Dans la version 3 de Donjons et Dragons, la propriété « vorpale » devient un pouvoir pouvant s'appliquer à diverses armes tranchantes[1].

Dans le film Donjons et Dragons, la puissance suprême, Berek utilise une épée vorpale.

Autres références[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

  • Dans la chanson Thorfin le pourfendeur du groupe Ludwig von 88, Thorfin est armé de sa « hache vorpale Holly Avenger, +15 contre les dieux et les nabots des enfers ! ».

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

  • Les jeux vidéo, comme Golden Sun ou les Tales of, présentent parfois des épées appelées « Vorpal ». Dans Tales of Phantasia, elle est un élément nécessaire pour forger l’Épée Éternelle ; elle apparaît vraisemblablement dans les mêmes circonstances dans Tales of Symphonia, mais son nom n’est pas cité. Le « Coup Vorpal » n’est que le « hurlement » d’une arme spéciale dans Golden Sun, mais elle n’a aucun rôle dans l’histoire.
  • Dans Heroes of Might and Magic V, les seigneurs des abîmes possèdent une épée vorpale qui leur permet de tuer au moins un adversaire à chaque attaque.
  • Dans la série de jeux vidéo Dynasty Warriors (Shin Sengoku Musou), un des types d’orbes (accessoires permettant d’associer un élément aux attaques) que l’on peut trouver se nomme (en français) Orbe Vorpal, et permet aux coups du personnage d’infliger plus de dégâts voire de tuer en un coup les soldats de bas niveau (on ne sait pas vraiment quel impact cela a sur les officiers).
  • Dans le jeu vidéo Nethack, un des artefacts est la « Vorpal Blade ».
  • Dans le jeu vidéo League of Legends, les héros Shen et Cho'Gath possèdend des attaques nommées respectivement « Lame Vorpale » et « Piques Vorpales ».
  • Dans le jeu vidéo Alice : Retour au pays de la folie (2011), Alice peut utiliser un couteau appelé glaive Vorpalin.
  • Dans le jeu vidéo Dungeon Master, la Vorpal Blade est une épée pouvant être utilisée contre les êtres immatériels.
  • Dans l’extension The Frozen Throne jeu vidéo Warcraft III, le lanceur de glaives des Elfes de la nuit dispose d’une amélioration nommée « Glaives Vorpaliens » qui lui permet de frapper des ennemis placés derrière la cible initiale[2].
  • Vorpal Valedict est le nom de l'un des héros du jeu vidéo Storm Of The Imperial Sanctum ;
  • Dans le jeu vidéo Unreal Tournament 2004, un mod utilisé sur certains serveurs d'invasion permet de donner des pouvoirs magiques aux armes. L'un d'entre eux est le pouvoir Vorpal, qui donné à une arme, permet à celle-ci d'anéantir avec une certaine probabilité n'importe quelle créature en un seul coup.
  • Dans le jeu vidéo Pokémon X/Y (2013), un Pokémon ayant la forme d'une épée est nommé Monorpale (mono+vorpale).
  • Dans le jeu vidéo The Elder Scrolls V : Skyrim, une épée Test Vorpal Sword utilisée à des fins de débogage peut être récupérée avec un code (id XX0188CD [XX correspondant au numéro du DLC Dragonborn dans la liste des mods])[3].

Comics[modifier | modifier le code]

  • Dans le comics Fables (volume 7, Les Royaumes), Boy Blue vole l’épée vorpale pour aller tuer l’Empereur.

Série web[modifier | modifier le code]

  • Pen of Chaos dans Le Donjon de Naheulbeuk y fait aussi référence. Le Barbare, au marché de la ville de Chnafon, demande à l’armurier s’il n’aurait pas « une épée vorpale + 3 deux mains avec poignée cuir et garde amovible. »[4]. Et dans la chanson intitulée La vie d'Aventurier de cette même série, le personnage compte « acheter une vorpale pour arracher au dragon ses parties génitales. »

Jeu de rôle[modifier | modifier le code]

  • Dans le jeu de rôle Munchkin, il existe une arme appelée « Lame vorpale ». Elle donne un bonus de +10 contre tout ce qui commence par la lettre « J ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monte Cook, Guide du maître : Livre des règles II [« Dungeon Masters Guide »], v 3.5, 318 p. (ISBN 978-2-84785-033-8), p. 224
  2. Description de l’unité « Lanceur de Glaives », sur JudgeHype - consulté le 31 janvier 2011.
  3. (en) « SkyrimSearch - Sword »
  4. Intégrale des textes de la saga

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]