Voralpen-Express

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Voralpen-Express
Le Voralpen-Express franchit la digue sur le lac de Zurich, avec Rapperswil en arrière-plan
Le Voralpen-Express franchit la digue sur le lac de Zurich, avec Rapperswil en arrière-plan

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Départ Lucerne
Terminus Romanshorn
Itinéraire Arth-Goldau
Pfäffikon SZ
Rapperswil
Saint-Gall
Exploitant CFF, SOB
Premier jour de circulation 1992
Matériel mis en jeu SOB
écartement 1435 mm
électrification 15 kV - 16 ⅔ Hz
Le Voralpen-Express tracté par une Re 446 du Südostbahn en gare de Pfäffikon SZ

Le Voralpen-Express est un train, littéralement l'Express des Préalpes, qui relie depuis 1992[1] Lucerne, sur les bords du lac des Quatre-Cantons, à Saint-Gall. Jusqu'au changement d'horaire du , il roulait jusqu'à Romanshorn, sur le lac de Constance.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Voralpen-Express était dans la catégorie des InterRegio. Dès le , il possède désormais sa propre dénomination VAE.

Itinéraire[modifier | modifier le code]

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

À ses débuts, le Voralpen-Express était assuré en rame tractée composée de voitures unifiées IV appartenant à l'une ou l'autre des trois entreprises ferroviaires exploitantes, à savoir les CFF, le SOB et le BT. La composition n'était pas homogène et comprenait des véhicules d'au moins deux des trois compagnies, accompagnée d'une voiture-bar SOB ou BT. La locomotive pouvait être une Re 4/4 II CFF, une Re 4/4 III 41 à 44 du SOB ou une Re 4/4 91 à 96 du BT.

Dès 1999, le Südostbahn fait rénover en profondeur ses voitures unifiées I en Revvivo  par Stadler Rail[2] à Altenrhein ; ainsi transformées, elles composent dorénavant le Voralpen-Express en rame réversible, avec une voiture-pilote à une extrémité. La rame est accouplée à une Re 4/4 II CFF ou une locomotive du SOB : Re 446 015 à 018 ou Re 456 091 à 096. Les douze VU IV BT et SOB, devenues inutiles, sont vendues et échangées avec les CFF contre 9 VU I à transformer[2].

Navettisation[modifier | modifier le code]

Rame réversible Voralpen-Express composée de deux RBDe 561 encadrant 5 voitures Revvivo  et 1 VU I

Dès le changement d'horaire du , les compositions de l'Express sont rallongées et navettisées par l'adjonction à chaque extrémité d'un véhicule moteur. Les Express sont assurés par six rames réversibles[3] :

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Gerhard Oswald: Die Bodensee-Toggenburg-Bahn. Geschichte einer Ostschweizer Privatbahn. Appenzeller Verlag, Herisau 2004, ISBN 3-85882-361-9, page 211
  2. a et b LITRA, Service d'information pour les transports publics, news du 28.5.98.
  3. www.sob.ch
  4. Voralpen-Express Komposition 1
  5. Voralpen-Express Komposition 2
  6. Voralpen-Express Komposition 3

Sur les autres projets Wikimedia :