Volvo 780

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Volvo 780
Volvo 780

Marque Drapeau : Suède Volvo
Années de production 19851990
Moteur et transmission
Énergie Diesel

Essence

Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 2000 à 2800 cm3
Puissance maximale 129 à 200 ch
Transmission Propulsion
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Longueur 1986-88: 4800 mm

1989-1990: 4785 mm

Largeur 1760 mm
Hauteur 1400 mm
Chronologie des modèles

La Volvo 780 Coupe Bertone est une automobile produit par Volvo (automobile) de 1986 à 1990. Présentée au Salon de Genève en 1985, la 780 a été dessinée par le carrossier Bertone, tout comme la Volvo 262C. La 780 a été commercialisée à moins de 10 000 exemplaires[1] à travers le monde (voir "Nombre de véhicules produits" ci-dessous) .

Création[modifier | modifier le code]

Volvo possède une longue tradition de coupé comme les P1800 ou les 262C. Cette dernière avait d'ailleurs été fabriqué chez le carrossier italien Bertone. Pour son nouveau grand coupé basé sur la famille 740/760, le nom de Bertone fut immédiatement pensé. Contrairement à la 262C, c'est Bertone qui s'occuperait de la conception et de la fabrication. La carrosserie fut d'ailleurs inédite contrairement au modèle précédent.

Le principal marché de cette auto reste les États-Unis, principaux consommateurs de grands coupés.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle fut dévoilée au Salon de Genève 1985. Par rapport à la concurrence, elle proposait un équipement royal comprenant sièges, rétroviseurs et toit ouvrant électrique, climatisation, ABS, ordinateur de bord, hifi haute qualité, coussin gonflable de sécurité (airbag)...

Comme les 740/760, la 780 était une propulsion et recevait le V6 PRV 2,8 litres de 167 ch (qui passera à 143 ch suite aux nouvelles normes antipollution). Un 6 cylindres diesel 2,4 litres de 129 ch était également disponible. Il faut noter qu'il s'agit alors d'un des premier grands coupés diesel. Le prix est plutôt élitiste avec une base à 315 900 francs en 1987, autrement dit, le même prix qu'une Mercedes-Benz 300 CE, 30 000 francs de plus qu'une BMW 628 CSI, et 5 000 francs de plus qu'une Jaguar XJS V12.

En 1988, la 780 reçoit une suspension arrière indépendante.

1990 voit l'arrivée d'un 4 cylindres turbo de 200 ch. Cette année-là est ajoutée comme option le blocage de différentiel. Le modèle quitte discrètement le catalogue la même année. Sur les raisons du relatif échec commercial de la 780, il y a eu d'abord les prix assez élevés (à cause de la fabrication par un carrossier spécialiste) et les lignes un peu trop massives. Nuccio Bertone lui-même définit ironiquement la Volvo 780 "un camion en robe de soirée".


4 motorisations essence et une Diesel étaient proposées :

  • 2.0 litres turbo (B200ET) (non disponible en France)
  • 2.0 litres turbo (B204FT/GT)
  • 2.3 litres turbo (B230FT/FT+) (non disponible en France)
  • 2.8 litres V6 (B280E/F)
  • 2.4 litres turbo-diesel intercooler (D24TIC)

Mentionnée dans le dossier de presse Volvo 780 de 1985, une version V6 Turbo (PRV) n'a jamais été produite. Le dossier annonçait 163 chevaux (à 5400 tr/min), 195 km/h de vitesse maximale et 9.9 secondes pour atteindre 100 km/h.

Nombre de véhicules produits[2][modifier | modifier le code]

Différentes sources se contredisent concernant le nombre d’exemplaires. Volvo indique sur son site Internet Volvocars.com une production de 8518 exemplaires[3].

Années de production Nombre de véhicules Année Numéros de chassis
De septembre 1985 jusqu'à septembre 1986 683 1986 1 à 1199
De septembre 1986 jusqu'à septembre 1987 2035 1987 1200 à 3299
De septembre 1987 jusqu'à septembre 1988 2234 1988 3300 à 6499
De septembre 1988 jusqu'à septembre 1989 2334 1989 6500 à 8999
De septembre 1989 jusqu'à septembre 1990 1300 1990 9000 à 11299
De septembre 1990 à ... 400 1991 11300 à 11407
Nombre de véhicules au total 9086

Notes et références[modifier | modifier le code]