Voltaire (cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voltaire (homonymie).
Voltaire
Image illustrative de l'article Voltaire (cuirassé)
Le Voltaire dans le port de Toulon.

Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Quille posée
Lancement
Statut Désarmé en 1935, démantelé en 1948
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 144,9 m
Maître-bau 25,8 m
Tirant d'eau 9,2 m
Déplacement 18 318 tonnes
Puissance 22 500 cv
Vitesse 19,2 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture : de 255 à 200 mm
ponts : 75 mm
barbettes : 280 mm maximum
tourelles secondaires : 225 mm
Armement 2 × 2 canons de 305 mm/45 Modèle 1906
6 × 2 canons de 240 mm
16 canons de 75 mm
2 tubes lance-torpilles de 450 mm
Autres caractéristiques
Équipage 920
Chantier naval Forges et Chantiers de la Méditerranée à La Seyne
Coordonnées 47° 26′ N 2° 44′ O / 47.43333333, -2.7333333347° 26′ Nord 2° 44′ Ouest / 47.43333333, -2.73333333

Le Voltaire était un cuirassé de la marine française de la classe Danton construit à partir de 1907.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Voltaire lors de son lancement en 1911.

Mis en service actif en 1911, il participe à la Première Guerre mondiale avant d'être remis à neuf entre mai et octobre 1918. Le 10 octobre, le Voltaire est torpillé à deux reprises par le U-boote allemand UB-48 au large de l'île grecque de Milos. Il est ensuite réparé puis modernisé entre 1922 et 1925 afin d'améliorer sa protection contre les sous-marins.

Le bateau est échoué en 1936 au sud de la presqu'île de Rhuys dans le Morbihan[1] pour servir de cible aux exercices de tirs de la Marine et de l'Aéronavale. Il fut démantelé à partir de 1948.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. aux coordonnées géographiques 47° 26′ N 2° 44′ O / 47.433, -2.733

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Éric Gille, Cent ans de cuirassés français, éd. Marines, Nantes, 1999, (ISBN 2-909675-50-5).