Volodymyr Rybak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rybak.

Volodymyr Rybak
Володимир Рибак
Illustration.
Volodymyr Rybak
Fonctions
Président de la Rada

(1 an, 2 mois et 9 jours)
Législature VIIe
Prédécesseur Volodymyr Lytvyn
Successeur Oleksandr Tourtchynov
Vice-Premier ministre ukrainien

(1 an, 4 mois et 14 jours)
Président Viktor Iouchtchenko
Premier ministre Viktor Ianoukovytch
Ministre de la Construction et du Logement

(7 mois et 17 jours)
Président Viktor Iouchtchenko
Premier ministre Viktor Ianoukovytch
Prédécesseur Pavlo Kachour
Successeur Volodymyr Iatsouba
Biographie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Donetsk, RSS d'Ukraine
(Union soviétique)
Nationalité Ukrainienne
Parti politique Parti des régions

Volodymyr Rybak
Présidents du Conseil suprême d'Ukraine

Volodymyr Rybak (en ukrainien : Володимир Васильович Рибак), né le à Donetsk, est un homme politique ukrainien, président du Conseil suprême, le Parlement monocaméral d'Ukraine, du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1973, Rybak décroche un diplôme du Département de l'économie à l'Université d'Etat de Donetsk. Puis il devient docteur en sciences économiques. Il est nommé président du conseil de la ville, du comité exécutif et maire de Donetsk de 1993 à 2002. Rybak a été co-organisateur et premier président du Parti des régions entre 1997 et 2001. Depuis les élections législatives de 2002, Rybak est membre du Conseil suprême.

Rybak a été vice-Premier ministre et ministre de la Construction, Architecture et du Logement d'août 2006 à mars 2007 et vice-Premier ministre de mars 2007 à décembre 2007 dans le gouvernement Ianoukovytch II sous la présidence de Viktor Iouchtchenko.

Le 13 décembre 2012, il est élu président du Conseil suprême lors des élections législatives de 2012 sous la présidence de Viktor Ianoukovytch, il succède à Volodymyr Lytvyn.

Il démissionne le 22 février 2014 comme la plupart des représentants du gouvernement suite aux événements de contestation de 2013-2014. Il aurait alors quitté Kiev.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]