Volker Mahnert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Volker Mahnert
Volker Mahnert 4 (cropped).jpg
Fonction
Directeur de musée
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
MahnertVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Muséum d'histoire naturelle de Genève (1971-1989), en tant que conservateur
Muséum d'histoire naturelle de Genève (1989-2005), en tant que directeur de l'institution
Musée d'ethnographie de Genève (avril-décembre 2005), en tant que directeur par intérim de l'institution

Volker Mahnert est un arachnologiste, entomologiste et ichtyologiste autrichien et suisse né le à Innsbruck, et mort le à Genève. Il est le directeur du Muséum d'histoire naturelle de Genève de 1989 à 2005, et également professeur à l'Université de Genève.

Biographie[modifier | modifier le code]

Volker Mahnert naît le à Innsbruck, en Autriche, où il effectue ses études. Se destinant d'abord vers la médecine, il s'oriente finalement vers la biologie et obtient son doctorat en 1970 des universités d'Innsbruck et de Vienne. Sa thèse porte sur les endo- et ecto-parasites des petits mammifères du Tyrol du Nord[1]. Il est engagé en tant que conservateur du département d'herpétologie et d'ichtyologie au Muséum d'histoire naturelle de Genève à partir de 1971, avant de prendre la direction du muséum le 1er août 1989, succédant à Villy Aellen. Il dirige la Revue suisse de Zoologie à partir de 1989, devient professeur associé au département de zoologie et de biologie animale de l'Université de Genève en 1991[1]. Il crée la série de monographies Instrumenta Biodiversitatis en 1997, qu'il dirige ensuite.

En 2005, il assure quelques mois la direction intérimaire du Musée d'ethnographie de Genève en plus de ses autres fonctions, puis prend sa retraite académique et administrative en décembre de la même année. Le Conseil administratif de la ville de Genève lui octroie alors le titre de directeur honoraire[1], et Mahnert continue de mener ses recherches personnelles en zoologie et de publier jusqu'en 2017. Il meurt à Genève le [2].

Volker Mahnert est l'auteur de près de 200 publications scientifiques[1]. Il a principalement publié en arachnologie, étant un éminent spécialiste des pseudoscorpions, et a entre autres collaboré avec l'australien Mark S. Harvey. Il a également contribué à l'étude des poissons cyprinidés d'Afrique et des Characiformes d'Afrique et de d'Amérique du Sud, publiant notamment avec Jacques Géry, puis Sonia Fisch-Muller. Enfin, il signe quelques publications sur les siphonaptères et d'autres parasites, et quelques notes sur des reptiles et des mammifères.

Éponymies[modifier | modifier le code]

Le poisson Schistura mahnerti Kottelat, 1990.
Morceau de mahnertite, minéral rare, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France).

De nombreux taxons ont été nommés en hommage à Volker Mahnert, dont au moins les 3 genres et 56 espèces ou sous-espèces animales suivantes[3] :

Un minéral, la mahnertite, est également nommé en l'honneur de ce zoologiste[52].

Taxons décrits[modifier | modifier le code]

Genres et sous-genres :

Espèces et sous-espèces :

Publications[modifier | modifier le code]

Volker Mahnert est l'auteur de quelque 200 publications[82], dont :

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Hommage à Volker Mahnert », La Tribune de Genève, 16 février 2019.
  2. Avis de décès, Tribune de Genève, 29 novembre 2018.
  3. Schwendinger (2019), p. 16
  4. Margareta Dumitrescu et Traian Orghidan, « Acanthocreagris mahnerti sp. n. (Pseudoscorpions, Neobisiidae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 93, no 1,‎ , p. 51–58 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.79680)Voir et modifier les données sur Wikidata
  5. Yves Gomy, « Contribution à la connaissance des Micro-Histeridae d'Afrique orientale (Insecta, Coleoptera) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 88,‎ , p. 641–653 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.82397)Voir et modifier les données sur Wikidata
  6. (en) Rudy Jocqué, « Descriptions of new genera and species of African Zodariinae with a revision of the genus Heradida (Araneae, Zodariidae) », Revue zoologique africaine, Bruxelles, vol. 101,‎ , p. 143-163Voir et modifier les données sur Wikidata
  7. Maria Georgescu et Iosif Căpușe, « Description d'une nouvelle espèce d'Allochernes (A. mahnerti n. sp.) et cas de phorésie chez Lamprochernes nodosus (Schrank) (Pseudoscorpionidea, Chernetidae) », Mémoires de Biospéologie, vol. 23,‎ , p. 115-120 (ISSN 0184-0266)Voir et modifier les données sur Wikidata
  8. (de) András Zicsi, « Regenwürmer (Oligochaeta: Lumbricidae) aus der Türkei », Acta Zoologica Academiae Scientiarum Hungaricae, vol. 19, nos 1-2,‎ , p. 217-232 (ISSN 0001-7264, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  9. (en) Mark S. Harvey, « New pseudoscorpions of the genera Americhernes Muchmore and Cordylochernes Beier from Australia (Pseudoscorpionida: Chernetidae) », Memoirs of Museum Victoria, Melbourne, Musées du Victoria (d), vol. 50, no 2,‎ , p. 325–336 (ISSN 1447-2546, 1447-2554 et 0814-1827, OCLC 11628078, DOI 10.24199/J.MMV.1990.50.06)Voir et modifier les données sur Wikidata
  10. a b et c (it) Roberto Pace, « Aleocharinae della Sottoregione Africana Orientale al Museo di Ginevra (Coleoptera, Staphylinidae). Parte III (conclusione) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 103,‎ , p. 195–258 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.79944)Voir et modifier les données sur Wikidata
  11. (it) Roberto Pace, « Aleocharinae della Sottoregione Africana Orientale al Museo di Ginevra (Coleoptera, Staphylinidae) parte II », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 102,‎ , p. 779–846 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.80482)Voir et modifier les données sur Wikidata
  12. (de) Vladimir Šilhavý, « Zwei neue Ausobskya-Arten aus Griechenland: A. mahnerti sp. n. und A. hauseri sp. n. (Arachnoidea, Opiliones) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 83, no 1,‎ , p. 263–271 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.91439)Voir et modifier les données sur Wikidata
  13. (en) Beat Schätti et Eugen Kramer, « A new pitviper from Ecuador, Bothriechis mahnerti n. sp. », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 98, no 1,‎ , p. 9–14 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.79774)Voir et modifier les données sur Wikidata
  14. (en) Norman I. Platnick et John A. Murphy, « Studies on Malagasy spiders, 3. The zelotine Gnaphosidae (Araneae, Gnaphosoidea), with a review of the genus Camillina », American Museum Novitates, New York, Musée américain d'histoire naturelle et inconnu, vol. 2874,‎ , p. 1-33 (ISSN 0003-0082 et 1937-352X, OCLC 47720325, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  15. Wilson R. Lourenço, « Étude d'une petite collection de scorpions du Nicaragua, avec la description d'une espèce nouvelle de Centruroides (Buthidae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 90,‎ , p. 761–768 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.82012)Voir et modifier les données sur Wikidata
  16. Wilson R. Lourenço, « Les Scorpions (Chelicerata, Scorpiones) de l'Équateur avec quelques considérations sur la biogéographie et la diversité des espèces », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 102, no 1,‎ , p. 61-88 (ISSN 0035-418X, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  17. (es) Juan Antonio Zaragoza, « Un nuevo Chthonius cavernícola de la provincia de Alicante (Arachnida: Pseudoscorpionidea, Chthoniidae) », Mediterránea. Serie de estudios biológicos, Inconnu, vol. 7,‎ , p. 49-54 (DOI 10.14198/MDTRRA1984.7.03)Voir et modifier les données sur Wikidata
  18. (de) Sándor Mahunka, « Neue und interessante Milben aus dem Genfer Museum. XII. Beitrag zur Kenntnis der Oribatiden-Fauna Griechenlands (Acari) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 81,‎ , p. 569–590 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.76024)Voir et modifier les données sur Wikidata
  19. a et b (it) Roberto Pace, « Aleocharinae della Sottoregione Africana Orientale al Museo di Ginevra (Coleoptera, Staphylinidae) Parte I », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 101,‎ , p. 117–193 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.79903)Voir et modifier les données sur Wikidata
  20. (de) András Zicsi, « Eine neue Dendrobaena-Art (Oligochaeta: Lumbricidae) aus Griechenland », Acta Zoologica Academiae Scientiarum Hungaricae, vol. 20, nos 3-4,‎ , p. 449-451 (ISSN 0001-7264, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  21. Paul Bonadona, « Les Tomoderini subendogés d'Afrique centrale et de l'Inde méridionale (Col. Anthicidae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 85, no 3,‎ , p. 645–656 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.82253, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  22. (en) Ernst Heiss et Petr Baňař, « Two new genera of micropterous Mezirinae from Kenya (Hemiptera: Heteroptera: Aradidae) », Entomologica Americana, New York Entomological Society (d) et BioOne, vol. 122, nos 1-2,‎ , p. 18-23 (ISSN 1947-5136 et 1947-5144, DOI 10.1664/15-RA-048)Voir et modifier les données sur Wikidata
  23. (de) Helmut Fürsch, « Die Gattung Epipleuria gen. n. (Coleoptera: Coccinellidae, Coccidulinae) », Mitteilungen der Münchner Entomologischen Gesellschaft, Munich, Münchner Entomologische Gesellschaft (d), vol. 91,‎ , p. 5-33 (ISSN 0340-4943, OCLC 1645059, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  24. (de) András Zicsi, « Weitere neue Glossodrilus-Arten aus Ekuador (Oligochaeta: Glossoscolecidae), Regenwürmer aus Südamerika 9 », Acta Zoologica Hungarica, Akadémiai Kiadó, vol. 35, nos 1-2,‎ , p. 165-190 (ISSN 0236-7130, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  25. (en) Léon Baert, « Mysmenidae and Hadrotarsidae from the Neotropical Guaraní zoogeographical province (Paraguay and South Brasil) (Araneae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 91,‎ , p. 603–616 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.81569)Voir et modifier les données sur Wikidata
  26. Bruno Condé, « Diploures Campodéidés (Insectes) de Grèce (1ère note) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 91,‎ , p. 173–201 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.81875)Voir et modifier les données sur Wikidata
  27. André Uj et Jacques Géry, « Deux nouvelles espèces de Tetras (Poissons characoïdes, Characidae auct., Tetragonopterinae) du Paraguay: Hyphessobrycon arianae n. sp. et Hemigrammus mahnerti n. sp. », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 96, no 1,‎ , p. 147–159 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.82031)Voir et modifier les données sur Wikidata
  28. (en) Ilinca Juvara-Bals, « New species of Holoparasitus Oudemans, 1936 (Acari, Parasitidae) from Spain, North Africa, the Canary and Madeira Islands », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 115,‎ , p. 37–84 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.80420)Voir et modifier les données sur Wikidata
  29. (de) Sándor Mahunka, « Neue und interessante Milben aus dem Genfer Museum XLVIII. Oribatida Americana 8: Paraguay I (Acari) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 91,‎ , p. 109–147 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.81870)Voir et modifier les données sur Wikidata
  30. (en) Mark S. Harvey et William B. Muchmore, « The systematics of the pseudoscorpion family Ideoroncidae (Pseudoscorpiones: Neobisioidea) in the New World », Journal of Arachnology, Lubbock, American Arachnological Society (d), vol. 41, no 3,‎ , p. 229-290 (ISSN 0161-8202 et 1937-2396, OCLC 2215102, DOI 10.1636/K13-42.1)Voir et modifier les données sur Wikidata
  31. (en) S. Mahunka et L. Mahunka‐Papp, « New and little known oribatids from Kenya, with descriptions of two new genera (Acari: Oribatida) », Journal of Natural History, Taylor and Francis, vol. 43, nos 11-12,‎ , p. 737-768 (ISSN 0022-2933 et 1464-5262, DOI 10.1080/00222930802610451)Voir et modifier les données sur Wikidata
  32. (en) Giulio Cuccodoro et Ivan Löbl, « Revision of the Afrotropical rove-beetles of the genus Megarthrus (Coleoptera, Staphylinidae, Proteininae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 102,‎ , p. 655–761 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.80479)Voir et modifier les données sur Wikidata
  33. (en) Paolo Marcello Brignoli, « New or interesting Anapidae (Arachnida, Araneae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 88,‎ , p. 109–134 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.82358)Voir et modifier les données sur Wikidata
  34. (it) Roberta Garetto et Pier Mauro Giachino, « Nuovi Anillina (Coleoptera, Carabidae: Bembidiini) del Kenya », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 106, no 3,‎ , p. 599–610 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.80096)Voir et modifier les données sur Wikidata
  35. (en) Alessandro Minelli, « Microplana mahnerti n. sp., a new Terrestrial Planarian from Jura Mts. (Turbellaria Tricladida Rhynchodemidae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 84,‎ , p. 173–176 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.91377)Voir et modifier les données sur Wikidata
  36. Jacqueline Heurtault, « La néochétotaxie majorante prosomatique chez les Pseudoscorpions Neobisiidae: Neobisium pyrenaicum et N. mahnerti sp. n. », Comptes-Rendus du Vème Colloque d'Arachnologie d'Expression Française,‎ , p. 87-97Voir et modifier les données sur Wikidata
  37. (en) Juan A. Zaragoza, « Revision of the Ephippiochthonius complex in the Iberian Peninsula, Balearic Islands and Macaronesia, with proposed changes to the status of the Chthonius subgenera (Pseudoscorpiones, Chthoniidae) », Zootaxa, Magnolia Press (d), vol. 4246, no 1,‎ , p. 1-221 (ISSN 1175-5326 et 1175-5334, OCLC 49030618, PMID 28610080, DOI 10.11646/ZOOTAXA.4246.1.1)Voir et modifier les données sur Wikidata
  38. (en) Guillaume de Rougemont, « New species and records of African and Lemurian Oedichirus Erichson (Staphylinidae, Paederinae, Procirrina) », Linzer Biologische Beiträge, vol. 50, no 1,‎ , p. 447-460 (ISSN 0253-116X, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  39. (it) Paolo Marcello Brignoli, « Ragni di Grecia VI. Specie nuove interessanti delle isole Ionie e della Morea (Araneae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 81,‎ , p. 155–175 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.75999)Voir et modifier les données sur Wikidata
  40. (en) Michael Balkenohl, « The genus Paracoryza Basilewsky, 1952 from equatorial Africa (Coleoptera, Carabidae, Scaritinae) », Coleoptera: Schwanfelder coleopterologische Mitteilungen, vol. 4,‎ , p. 13-23 (OCLC 718547923)Voir et modifier les données sur Wikidata
  41. (en) S. Sivaraman, « Replacement name for Paratemnus robustus Sivaraman (Pseudoscorpionida: Atemnidae) », Oriental Insects, Taylor and Francis, vol. 15,‎ , p. 96 (ISSN 0030-5316 et 2157-8745)Voir et modifier les données sur Wikidata
  42. Helia E. M. Soares et Benedicto A. M. Soares, « Contribution à l'étude des opilions (Opiliones: Cosmetidae, Phalangodidae, Gonyleptidae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 92,‎ , p. 3–18 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.81597)Voir et modifier les données sur Wikidata
  43. Alain de Chambrier et Claude Vaucher, « Proteocephalidae et Monticelliidae (Eucestoda: Proteocephalidea) parasites de poissons d'eau douce au Paraguay, avec descriptions d'un genre nouveau et dix espèces nouvelles », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 106,‎ , p. 165–240 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.80074)Voir et modifier les données sur Wikidata
  44. Jean-Luc Perret, « Une nouvelle espèce du genre Ptychadena (Anura, Ranidae) du Kenya », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 103,‎ , p. 757–766 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.79973)Voir et modifier les données sur Wikidata
  45. (en) Božidar Ćurčić et Petʺr Beron, « New and little-known cavernicole Pseudoscorpions in Bulgaria (Neobisiidae, Pseudoscorpiones, Arachnida) », Glasnik (Srpska akademija nauka), vol. 48,‎ , p. 63-85Voir et modifier les données sur Wikidata
  46. (en) Ivan Löbl, « On Scaphoxium (Coleoptera: Staphylinidea: Scaphylidiinae) from Africa and Madagascar », Bulletin de la Société Entomologique Suisse, Société Entomologique Suisse (d), vol. 83, nos 1-2,‎ , p. 119-129 (ISSN 0036-7575, OCLC 1586648, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  47. (en) Maurice Kottelat, Indochinese nemacheilines : A revision of nemacheiline loaches (Pisces: Cypriniformes) of Thailand, Burma, Laos, Cambodia and southern Viet Nam, Munich, , 262  p.Voir et modifier les données sur Wikidata
  48. Annie J. Petter et Jimmy Cassone, « Nématodes de poissons du Paraguay; I. Ascaridoidea: Sprentascaris, n. gen. », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 91, no 3,‎ , p. 617–634 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.81570)Voir et modifier les données sur Wikidata
  49. (de) Wolfgang Schawaller, « Pseudoskorpione aus Thailand (Arachnida: Pseudoscorpiones) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 101, no 3,‎ , p. 725–759 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.79926)Voir et modifier les données sur Wikidata
  50. (en) Jenő Kontschán, « Two new Uropodina species (Acari: Uropodidae) from a Pinus radiata plantation in Kenya », Acta Zoologica Academiae Scientiarum Hungaricae, Musée hongrois des sciences naturelles, vol. 61, no 1,‎ , p. 33–45 (ISSN 1217-8837 et 2064-2474, OCLC 30598589, DOI 10.17109/AZH.61.1.33.2015, lire en ligne)Voir et modifier les données sur Wikidata
  51. (it) Paolo Marcello Brignoli, « Ragni di Grecia XII. Nuovi dati su varie famiglie (Araneae) », Revue suisse de Zoologie, Muséum d'histoire naturelle de Genève, vol. 91,‎ , p. 281–321 (ISSN 0035-418X, DOI 10.5962/BHL.PART.81881)Voir et modifier les données sur Wikidata
  52. (en) Philippe Roth, Minerals first discovered in Switzerland and minerals named after Swiss individuals, Lindau, , 239  p. (ISBN 3-9807561-8-1), p. 188Voir et modifier les données sur Wikidata
  53. a b c d et e Mahnert (1974a)
  54. Mahnert (1981c)
  55. a et b Mahnert (2009b)
  56. a et b Mahnert (1977b)
  57. a et b Mahnert (1979c)
  58. a b et c Mahnert (1985b)
  59. Mahnert (1986c)
  60. Mahnert (1994)
  61. a b c d e et f Mahnert (1975b)
  62. a et b Mahnert & Schmidl (2011)
  63. a b c d e f g h i j k l m n et o Mahnert (2007)
  64. a b et c Mahnert (2001)
  65. Mahnert (1988a)
  66. Harvey & Mahnert (2006)
  67. Mahnert (1976c)
  68. Mahnert (1997)
  69. Mahnert (1976d)
  70. Mahnert (1993)
  71. Mahnert (1975c)
  72. a b c et d Mahnert (1975a)
  73. Mahnert (1977a)
  74. a et b Mahnert (1978b)
  75. Leclerc & Mahnert (1988)
  76. Mahnert & Schuster (1981)
  77. Mahnert (1986b)
  78. Mahnert (1974b)
  79. Andrade & Mahnert (2003)
  80. Harvey & Mahnert (2015)
  81. Mahnert & Beaucournu (1985)
  82. Schwendinger (2019)

Mahnert est l’abréviation habituelle de Volker Mahnert en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie