Volker David Kirchner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Volker David Kirchner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
MayenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

Volker David Kirchner (né le à Mayence) est un compositeur et altiste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kirchner étudie au Conservatoire Peter Cornelius à Mainz de 1956 à 1959 avec Günter Kehr et Günter Raphael. Il étudie également avec Bernd Alois Zimmermann à la Hochschule de musique de Köln de 1959 à 1963, et avec Tibor Varga à la Hochschule für Musik Detmold de 1964 à 1965. Il joue dans des ensembles de jazz à Cologne, et dans plusieurs ensembles professionnels comme altiste, notamment hr-Sinfonieorchester à Frankfurt de 1966 à 1988. Il s'installe à Mainz en tant que compositeur indépendant en 1989.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Musique sacrée[modifier | modifier le code]

  • Requiem – Messa di Pace pour soliste, chœur et orchestre (1988)
  • Missa Moguntina pour soliste, chœur, deux chœurs en écho, orchestre et orgue (1993)
  • Aus den 53 Tagen, musique de la Passion pour solistes, chœur mixte, chœur d'hommes, chœur de garçons, narrateur (l'Évangéliste) et orchestre (1998); commandé par le "93. Deutscher Katholikentag" à Mainz

Musique orchestrale[modifier | modifier le code]

  • Choral Variations pour 15 cordes solos (1967–1968)
  • Bildnisse I pour orchestre (1981–1982)
  • Bildnisse II pour orchestre (1983–1984)
  • Bildnisse III: Hommage à W. A. Mozart pour petit orchestre (1989–1991)
  • Symphonie n° 2 "Mythen" (1992), créé à Wiesbaden lors du Rheingau Musik Festival

Musique concertante[modifier | modifier le code]

  • Nachtstück: Varianten über eine Wagnersche Akkordverbindung (Nocturne: Variations sur une progression d'accords wagnérienne) pour alto et orchestre de chambre (1980–1981, révisé en 1983)
  • Schibboleth, poème concertant pour alto et orchestre (1989)
  • Concerto pour violon et orchestre (Hommage à Krzysztof Penderecki) (1981–1982)
  • Concerto pour hautbois et orchestre (1997–1998)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • Dybuk pour marimba solo (1995)
  • Aus dem Buch der Könige, 3 méditations pour violoncelle solo (2000)
  • Trio pour piano (1979)
  • Quatuor à cordes [n°1] (1982–1983)
  • Mysterion pour flûte alto, cor, viole d'amour, violoncelle et piano (1985)
  • Lamento d'Orfeo pour cor et piano (1986)
  • Drei Lieder (3 mélodies) pour voix médium, cor, violon, violoncelle et piano (1985–1986)
  • Und Salomo sprach ... (Et Salomo parlait...) pour violoncelle solo (1987)
  • Tre poemi (3 poèmes) pour cor et piano (1986–1987)
  • Der blaue Harlekin (Hommage à Picasso) pour flûte, clarinette, 2 bassons (l'un deux aussi contrebasson), 2 trompettes et 2 trombones (1981)
  • Saitenspiel pour violon et violoncelle (1993)
  • Gethsemani, Notturno pour sextuor à cordes (1994)
  • Quatuor pour clarinette, violon, violoncelle et piano (1984)
  • Il canto della notte, poème pour clarinette, cor, piano, violon, alto et violoncelle (1997–1998)
  • Orphischer Gesang II pour sextuor à cordes (1998)
  • Trio à cordes (2000)
  • Quatuor à cordes n° 2 (1999)
  • Quatuor à cordes n° 3 (2000)
  • Quatuor à cordes n° 4 avec clarinette obligée (2000)
  • Quatuor à cordes n° 5 (2000, révisé en 2002)
  • Quatuor à cordes n° 6 (2000)
  • "Meine Augen möchte ich erfreuen, Shulamith..." for flûte, cor, alto, violoncelle et piano (2001)
  • Pierrots Galgenlieder pour clarinette solo (2001)
  • Kreuzweg pour 2 hautbois et cor anglais (2001)
  • Pietà, partita pour violon solo (2001)
  • Threnos pour violoncelle solo (2006); écrit pour le Concours Feuermann
  • Strophen pour 2 clarinettes (l'une d'elles aussi clarinette basse) et piano (2007)

Musique pour clavier[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour piano (1985–1986)
  • Luces and Sombras, 5 tangos pour piano (1999)
  • Con mortuis in lingua mortua, 3 pièces pour orgue (2000)
  • Nachlese pour piano (2010); commandé par Walter Fink pour son 80e anniversaire[1]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]