Volgodonsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Volgodonsk
Волгодонск
Blason de Volgodonsk
Héraldique
Drapeau de Volgodonsk
Drapeau
Volgodonsk
Volgodonsk : ulitsa Morskaïa.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Nord-Caucase
District fédéral Sud
Sujet fédéral Flag of the Rostov Oblast.svg Oblast de Rostov
Maire Viktor Firsov
Code postal 347360 — 347399
Code OKATO 60 412
Indicatif (+7) 86392
Démographie
Population 170 558 hab. (2016)
Densité 717 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ nord, 42° 09′ est
Superficie 23 800 ha = 238 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1950
Statut Ville depuis 1956
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Volgodonsk

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Rostov

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Rostov
City locator 14.svg
Volgodonsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Volgodonsk

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Volgodonsk
Liens
Site web www.volgodonskgorod.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Volgodonsk (en russe : Волгодонск) est une ville de l'oblast de Rostov, en Russie. Sa population s'élevait à 170 558 habitants en 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

Volgodonsk est arrosée par le Don et se trouve le long du canal Volga-Don et du réservoir de Tsimliansk. Elle est située à 186 km à l'est de Rostov-sur-le-Don, à 218 km au sud-ouest de Volgograd et à 970 km au sud de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette cité nouvelle édifiée en 1950 le long du canal Volga-Don a tout d'abord le statut de commune urbaine. Elle accéda au statut de ville en 1956.

En 1977, démarra, à 12 km de Volgodonsk, la construction de la centrale nucléaire de Rostov, dont la première tranche fut mise en service en 2001. Cette centrale est la première centrale nucléaire mise en service en Russie après l'accident de Tchernobyl en 1986.

Durant la vague d'attentats en Russie en 1999, le , à 5 heures du matin, un camion piégé explose près d'un complexe d'appartements de neuf étages dans la ville tuant 17 personnes et en blessant 69. Guennadi Selezniov, président de la Douma, annonce publiquement le 13 septembre, quelques heures après l'explosion de Moscou (du 13 septembre) qu'une explosion a eu lieu à Volgodonsk[2],[3],[4],[5],[6]. Or cette explosion n'a pas eu lieu à Volgodonsk, mais à Moscou. L'explosion à Volgodonsk a lieu trois jours plus tard (le 16 septembre). Le 17 septembre, un jour après l'explosion à Volgodonsk, Guennadi Selezniov est interpellé à la Douma par Vladimir Jirinovski qui parle d'une provocation des services de l'État: "Rappelez-vous, Gennadii Nikolaievitch (Selezniov), que vous nous avez dit lundi qu'il y avait eu une explosion à Volgodonsk, trois jours avant l'explosion. On peut même la qualifier de provocation: si la Douma d'État savait que l'habitation a explosé le lundi, et qu'elle est dynamitée le mercredi"[7]. Suite à cette intervention, Jirinovski est interdit de prise de parole à la Douma pendant un mois [8].

En 2004, la ville de Volgodonsk annexa les villages de Krasnoïarsk et Solenovskaïa.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[9]

Évolution démographique
1959 1970 1979 1989 2002 2010
15 71028 10091 313175 593165 994170 741
2012 2013 2014 2015 2016 2017
170 244170 128170 074170 230170 558-

Économie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970, Volgodonsk doit devenir un centre de construction d'équipements pour centrales nucléaires. Il s'agit d'un des plus grands projets réalisés en Union soviétique au XXe siècle. L'usine Atommach de plus de 6 millions de mètres carrés d'ateliers et de bâtiments est ainsi construite et mise en service en 1977 au sud-est de la ville. L'usine est équipé de machines modernes importées d'Allemagne, États-Unis, Japon, France, Royaume-Uni, Italie, Suède, etc. Elle doit produire les équipements de huit réacteurs nucléaires par an, mais elle est également conçue pour fabriquer de nombreux autres équipements spéciaux de grandes dimensions destinés aux centrales thermo- et hydroélectriques, à l'industrie métallurgique, à l'extraction minière, à la pétrochimie, etc. Atommach possède son propre quai sur le réservoir de Tsimliansk, lui permettant de charger sur des bateaux les équipements les plus volumineux et les plus lourds, dont une partie est exportée. L'usine employait 21 000 salariés en 1986 lorsque survint l'accident de Tchernobyl, suivi par la dislocation de l'Union soviétique. Les difficultés de l'entreprise, transformée en société par actions en 1992, aboutissent à sa faillite, prononcée en 1999. Atommach a été réorganisée et fait désormais partie du groupe Energomach. En 2009, l'usine de Volgodonsk emploie 2 900 salariés et travaille à nouveau, en partie, pour le secteur nucléaire.

La centrale nucléaire de Volgodonsk, avec le premier réacteur russe de 1 000 MW, a été mise en service en 2001 près de la ville.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Nouveaux quartiers résidentiels.
Vue de la perspective Stroïteleï.
Volgodonsk : pont routier.
Des bâtisseurs de l'usine Atommach de Volgodonsk en 1977.
Atommach : traitement de pièces de grandes dimensions.
La centrale nucléaire de Rostov.

Religion[modifier | modifier le code]

La majorité de la population est de confession orthodoxe. Il existe toutefois des communautés protestantes et une petite paroisse catholique sous le vocable de la Sainte Famille. Les principaux lieux de culte sont la cathédrale orthodoxe de la Nativité-du-Christ et l'église orthodoxe de l'Icône-de-Notre-Dame-du-Don.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. Goldfarb et Litvinenko 2007, p. 265
  3. « Video of the Incident », Арсений Горюнов (consulté le 5 janvier 2014)
  4. « Haunting Yushenkov Lecture Broadcast » [archive du ], The Jamestown Foundation,
  5. « CDI » [archive du ], CDI (consulté le 29 janvier 2012)
  6. (ru) « Геннадия Селезнева предупредили о взрыве в Волгодонске за три дня до теракта ("Gennadiy Seleznyov was warned of the Volgodonsk explosion three days in advance") », Newsru.com,‎
  7. "Вспомните, Геннадий Николаевич, вы нам в понедельник сказали, что дом в Волгодонске взорван, за три дня до взрыва. Это же можно как провокацию расценивать: если Государственная дума знает, что дом уже взорван якобы в понедельник, а его взрывают в четверг". Source: enregistrement vidéo de la séance de la Douma du 17 septembre 1999
  8. à l'unanimité des 287 voix pour, 0 voix contre, d'après l'affichage électronique de la Douma. Source: enregistrement vidéo de la séance de la Douma du 17 septembre 1999
  9. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :