Volcán de Fuego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Volcán de Fuego (homonymie).
Volcán de Fuego
Vue du Volcán de Fuego (à gauche) avec l'Acatenango (à droite).
Vue du Volcán de Fuego (à gauche) avec l'Acatenango (à droite).
Géographie
Altitude 3 763 m[1]
Massif Sierra Madre du Chiapas
Coordonnées 14° 28′ 23″ N 90° 52′ 48″ O / 14.473, -90.8814° 28′ 23″ Nord 90° 52′ 48″ Ouest / 14.473, -90.88[1]
Administration
Pays Drapeau du Guatemala Guatemala
Départements Chimaltenango, Escuintla, Sacatepéquez
Géologie
Type Volcan gris
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le
Code GVP 1402-09=

Géolocalisation sur la carte : Guatemala

(Voir situation sur carte : Guatemala)
Volcán de Fuego

Le Volcán de Fuego, toponyme espagnol signifiant littéralement « volcan de feu » en français, est un volcan du Guatemala[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Volcán de Fuego, culminant à 3 763 mètres d'altitude, est situé aux environs de la ville d'Antigua Guatemala et du volcan Acatenango.

Vue en trois dimensions du Volcán de Fuego et de l'Acatenango.

Histoire éruptive[modifier | modifier le code]

Le Volcán de Fuego est l'un des volcans les plus actifs d'Amérique centrale. Il entre irrégulièrement en éruption depuis 1524.

Il connaît une phase éruptive depuis 2002[2]. En septembre 2012, le Fuego a envoyé de la fumée et des cendres jusqu'à trois kilomètres d'altitude et a menacé la municipalité de Palín avec deux coulées de lave de 600 mètres de long. Au 14 septembre, 11 000 personnes avaient déjà été évacuées et 8 000 autres attendaient leur évacuation[3]. Le , il connaît une nouvelle phrase explosive et crache des colonnes de cendres jusqu'à 5 000 mètres d'altitude[4]. L'éruption est considérée comme la plus importante depuis 1999. Elle a notamment provoqué la fermeture de l'aéroport du Guatemala[5] entraînant l'annulation de 110 vols concernant 6 000 passagers[6]. Plusieurs écoles ont été fermées par mesure de sécurité, et les cendres ont affecté plusieurs plantations de café tout comme les villes et villages aux alentours.

Vue d'une éruption nocturne du Volcán de Fuego.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Volcán de Fuego », Global Volcanism Program
  2. (en) « Histoire éruptive », Global Volcanism Program
  3. (en) Thousands flee Guatemala volcano eruption, Al Jazeera English, 14 septembre 2012
  4. « Guatemala: le volcan Fuego en éruption, plusieurs villes sous les cendres », sur Libération,‎ (consulté le 10 février 2015)
  5. « Volcan : le principal aéroport du Guatemala fermé »,‎ (consulté le 10 février 2015)
  6. (es) « Viajeros y estudiantes son afectados por ceniza volcánica », sur Prensa Libre

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :