Vol de panneaux de signalisation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un autocollant au dos d'un panneau de l'Illinois, supposé dissuader les voleurs, en indiquant que l'infraction est passible d'une amende de 1 000 dollars et d'emprisonnement.
Un exemple de panneau victime de vol, à Fucking.

Le vol de panneaux de signalisation est le fait de voler des panneaux de signalisation, principalement dans le but d'en faire des objets de décoration. Les panneaux les plus visés sont ceux qui sont inhabituels, ou qui indiquent des lieux célèbres.

Cet exercice constitue parfois une épreuve de bizutage[1].

Il peut avoir pour conséquence de retarder les services de secours et les pompiers, qui utilisent les panneaux pour retrouver le lieu où ils doivent intervenir[2].

Exemples célèbres[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. François Caradec et Noël Arnaud, Encyclopédie des farces et attrapes et des mystifications, Paris, Jean-Jacques Pauvert, , 573 p., p. 505.
  2. (en) Emily Van Zandt et Matthew Schatt, « Street sign theft a costly 'tradition' », Columbia Missourian, 8 janvier 2009.
  3. « Le village de Condom en Armagnac », sur www.paysenfrance.fr (consulté le 7 décembre 2015)