Vol 5428 Sol Líneas Aéreas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vol 5428 Sol Líneas Aéreas
Un Saab 340 de Sol Líneas Aéreas semblable à celui impliqué dans l'accident
Un Saab 340 de Sol Líneas Aéreas semblable à celui impliqué dans l'accident
Caractéristiques de l'accident
Date18 mai 2011
TypeDécrochage, collision avec le sol
CausesAccumulation de givre sur les ailes
Site30 kilomètres sud-ouest de Los Menucos, Province de Río Negro, Argentine
Coordonnées 41° 05′ 16″ sud, 67° 56′ 53″ ouest
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilSaab 340
CompagnieSol Líneas Aéreas
No  d'identificationLV-CEJ
Lieu d'origineAéroport de Rosario, Province de Santa Fe, Argentine
Lieu de destinationAéroport General Enrique Mosconi, Comodoro Rivadavia, Province de Chubut, Argentine
PhaseCroisière
Passagers19
Équipage3
Morts22
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
localisation

Le vol Sol Líneas Aéreas 5428 était un vol de passagers qui s'est écrasé le 18 mai 2011 près de Los Menucos, un petit village au centre de l'Argentine, faisant 22 morts à bord. L’appareil impliqué dans l'accident, un Saab 340, était exploité par l'ancienne compagnie argentine Sol Líneas Aéreas.

L’enquête qui a suivi a conclu que le givrage important de la cellule a entraîné une perte de contrôle, dont l’équipage n'a pas été en mesure de récupérer.

L'avion[modifier | modifier le code]

L'avion impliqué dans l'accident était un bi-turbopropulseur Saab 340A âgé de 26 ans. Il a été livré à Comair en 1985 et enregistré sous le numéro d'immatriculation N344CA. En 1997, il est devenu N112PX avec Northwest Express. Il a conservé le même enregistrement lors de sa vente chez le transporteur portoricain Fina Air en 2003 et plus tard, chez RegionsAir en 2006. L’avion a été entreposé par cette dernière compagnie aérienne en 2007 avant d’être racheté par Sol Líneas Aéreas en juillet 2010 [1].

Le vol[modifier | modifier le code]

Le vol 5428 a décollé de l'aéroport international de Rosario à 18 h 35 heure locale (20 h 35 UTC) le 18 mai, en direction de l'aéroport Comodoro Rivadavia. Le vol devait faire escale à Córdoba, Mendoza et Neuquén. Après avoir achevé sans encombre les trois premiers segments, la Saab 340 a décollé de l’aéroport international Presidente Perón de Neuquén à 20 h 05 pour sa dernière étape.

Vers 20 h 29, alors qu'il se dirigeait vers le niveau de vol FL190 (19 000 pieds, soit environ 5 800 mètres) qui lui avait été attribué, l'avion a rencontré des conditions de givrage et s'est stabilisé à 17 800 pieds (5 425 mètres), se maintenant à cette altitude pendant environ 9 minutes. Alors que les conditions de givrage persistaient, l’équipage a amorcé une descente vers le FL140 (14 000 pieds, soit 4 267 mètres), mais au cours des 7 minutes suivantes, les conditions de givrage se sont considérablement dégradées. Le contrôle de l’avion a été perdu peu de temps après et le Saab 340 a percuté le sol dans une région reculée de la province de Río Negro, entre les villages de Los Menucos et Prahuaniyeu [2].

L'avion volait de nuit, dans des conditions météorologiques de vol aux instruments et dans une zone sans couverture radio VHF. L’équipage d’un avion d’affaires volant dans la région a reçu un appel Mayday peu de temps avant la perte du vol 5428 [3]. La population locale située à environ 2 kilomètres du lieu de l’accident a vu un avion voler à très basse altitude. Quelques instants plus tard, ils ont entendu des explosions et ont remarqué une fumée noire venant du sol. Les pompiers sont arrivés sur les lieux trois heures plus tard, ne trouvant aucun survivant [4].

Passagers[modifier | modifier le code]

L'un des passagers était un enfant, tandis que les autres étaient des adultes [5]. Un passager a pris l'avion à Córdoba, neuf à Neuquén et neuf à Mendoza. Tous les passagers avaient pour destination finale Comodoro Rivadavia, à l’exception de l’un d’entre eux, qui se rendait de Córdoba à Mendoza.

Enquête[modifier | modifier le code]

Les enregistreurs de vol de l'avion ont été retrouvés deux jours après l'accident. La Junta de Investigaciones de Accident de Aviación Civil (JIAAC) argentine a ouvert une enquête sur l'accident. En septembre 2011, un rapport préliminaire a été publié, indiquant que la cause de l'accident était un décrochage dû à un givrage important de la cellule, ce qui a amené à la perte de contrôle de l'appareil.

La JIAAC a publié son rapport final en mars 2015, confirmant les conclusions du rapport préliminaire. Aucune preuve de défauts techniques dans l'avion n'a été découverte. Il a été déterminé que les conditions de givrage rencontrées étaient si sévères que les systèmes de dégivrage de l’avion étaient surchargés. Toutefois, il a également été noté que la gestion de la puissance des moteurs et de la vitesse indiquée par l’équipage a été inadéquate. En effet, les moteurs n’ont jamais été réglés à pleine puissance et les pilotes ont laissé la vitesse décroître jusqu’à ce que l’avion décroche [6].

La JIAAC a décrit la technique de récupération de décrochage de l'équipage comme inappropriée dans les conditions de vol données et a émis plusieurs recommandations de sécurité aux autorités aéronautiques et aux compagnies aériennes, appelant à une formation plus poussée des pilotes sur la reconnaissance d'un décrochage ainsi que la procédure de récupération d'un appareil en vol [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Sol Lineas Aereas LV-CEJ (Saab 340 - MSN 25) (Ex N112PX N344CA ) | Airfleets aviation », sur www.airfleets.net (consulté le 18 septembre 2019)
  2. (es) EFE, « Mueren 22 personas al estrellarse un avión en el sur de Argentina », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le 18 septembre 2019)
  3. (en) Nelson Quinones, « Plane crash kills 22 in Argentina », sur www.cnn.com, (consulté le 18 septembre 2019)
  4. (en) « Argentina plane crash kills all 22 people on board », sur bbc.com/news, (consulté le 21 novembre 2019)
  5. François Duclos, « Crash en Argentine: 22 morts », sur air-journal.fr, (consulté le 21 novembre 2019)
  6. (en) Simon Hradecky, « Crash: Sol SF34 near Los Menucos on May 18th 2011, severe icing, stall, loss of control », sur avherald.com, (consulté le 18 septembre 2019)
  7. (en) JIAAC, « Rapport final - Vol Sol Líneas Aéreas 5428 », (consulté le 21 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]