Vol 5191 Comair

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 5191 Comair
Un CRJ-100ER de la compagnie Comair, similaire à celui du Vol 5191.
Un CRJ-100ER de la compagnie Comair, similaire à celui du Vol 5191.
Caractéristiques de l'accident
Date
Type Décollage de la mauvaise piste
Causes Erreur de pilotage
Site Aéroport de Blue Grass (en), Lexington (Kentucky)
Coordonnées 38° 02′ 16″ Nord 84° 36′ 55″ Ouest / 38.0379, -84.6154
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil CRJ-100ER
Compagnie Comair
No  d'identification N431CA
Lieu d'origine Aéroport de Blue Grass (en)
Lieu de destination Aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta
Phase Décollage
Passagers 47
Équipage 3
Morts 49
Blessés 1
Survivants 1

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Vol 5191 Comair

Le vol 5191 Comair est un vol de la compagnie aérienne Comair, filiale de Delta Air Lines, qui s'est écrasé le 27 août 2006 dans un bois à un peu plus d'un kilomètre de l'aéroport de Blue Grass (en) de Lexington, Kentucky.

Appareil[modifier | modifier le code]

L'appareil, un Bombardier CRJ-100 de transport régional transportait 47 passagers (dont deux Canadiens) et 3 membres d'équipage, il reliait l'aéroport Blue Grass de Lexington à l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta.

L'appareil avait été acheté neuf par la Comair en . L'appareil était correctement entretenu. L'avion avait accumulé au total 14 536 heures de vol[1], ce qui est normal pour un appareil de cet âge.

Circonstances de l'accident[modifier | modifier le code]

L'accident s'est produit, à h 6 locales (10 h 6 UTC), l'avion a pris feu lors de son impact au sol à environ 1,6 kilomètre de l'aéroport de Blue Grass.

L'enquête a déterminé que la cause de l'accident est l'utilisation d'une mauvaise piste par les pilotes de l'avion. Le contrôleur aérien a autorisé le vol 5191 à décoller de la piste 22 (qui mesure 2 135 m de long), mais l'équipage s'est trompé de piste, et a pris la piste 26, qui ne mesure que 1 100 m de long, distance trop courte pour permettre à l'appareil de décoller[1].

L'appareil dépassera la piste et accrochera des arbres avant de s'écraser et prendre feu.

Bilan[modifier | modifier le code]

Il n'y aura aucun survivant parmi les 47 passages. Le commandant de bord, ainsi que l'hôtesse ont également été tués. Seul le copilote James Polehinke, grièvement blessé, survivra à l'accident.

Selon le médecin légiste, la plupart des victimes sont mortes carbonisées.

Il s'agit du plus grave accident aérien à survenir aux États-Unis depuis l'accident du vol 587 American Airlines, survenu le 12 novembre 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Rapport d'enquête final sur l'accident [PDF], sur NTSB,‎ (consulté le 17 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Rapport d'enquête final sur l'accident.