Vol 404 Alitalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vol 404 Alitalia
Avion Douglas DC-9-32 Alitalia
Avion Douglas DC-9-32 Alitalia
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeDysfonctionnement d'instruments de bord (Altimètre)
SiteWeiach - Zurich
Coordonnées 47° 32′ 50″ nord, 8° 26′ 51″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilDouglas DC-9-32
CompagnieAlitalia
No  d'identificationI-ATJA
PhaseApproche - Atterrissage
Passagers40
Équipage6
Morts46
Blessés0
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Vol 404 Alitalia

Le vol 404 Alitalia était un vol assuré par un Douglas DC-9-32 au départ de l'aéroport de Milan-Linate à destination de l'aéroport international de Zurich victime d'un incident aérien le 14 novembre 1990 à 19 h 11 à proximité de Weiach, commune du Canton de Zurich en Suisse. L'accident s'est produit pendant la phase d'approche et de descente vers l'aéroport de Zurich et a été causé par le mauvais fonctionnement d'un récepteur de l'Instrument landing system (ILS) ayant entraîné une mauvaise évaluation de l'altitude par le commandant de bord. L'avion avec 46 personnes à son bord a percuté la montagne Stadlerberg à environ 8 km de la piste d'atterrissage, aucun passager n'a survécu[1].

L'avion[modifier | modifier le code]

Le Douglas DC-9 avait environ 16 ans au moment de l'accident et accumulé 33 886 heures de vol.

Dynamique de l'accident[modifier | modifier le code]

L'affichage des données « ILS » étaient erronées à cause d'un récepteur défectueux, indiquant 1 000 pieds d'altitude supplémentaire lors de l'approche de la piste 14, volant ainsi beaucoup trop bas. Le récepteur « ILS » du copilote fonctionnait correctement et indiquait bien une altitude trop basse. Malgré cela, le commandant de bord a décidé d'ignorer le second périphérique et la manœuvre de remise des gaz amorcée par le copilote a été stoppée. Peu de temps après (à 19:11 CET) l'avion a heurté une montagne, le Stadlerberg, à 1 660 mètres d'altitude. Les 40 passagers et les six membres d'équipage ont péri dans l'accident. À aucun moment la tour de contrôle de l'aéroport de Zurich n'a alerté l'équipage sur la mauvaise position de l'avion[2].

Conséquences[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié la chaîne des événements qui ont mené à l'accident, la Commission d'enquête a formulé plusieurs recommandations afin d'éviter des scénarios similaires :

  • Instauration de nouvelles règles pour la communication entre le pilote et le copilote lors de l'atterrissage afin d'éviter une mauvaise lecture des altimètres.
  • Interdiction d'interrompre toute « remise de gaz » une fois qu'elle est démarrée.

Médias[modifier | modifier le code]

L'accident a fait l'objet d'un épisode dans la série télé Air Crash nommé « Inclinaison fatale » (saison 18 - épisode 8).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]