Vol. 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol. 4
Album de Black Sabbath
Sortie
Enregistré Drapeau des États-Unis États-Unis, Los Angeles, Record Plant Studios
Durée 42:23
Genre Heavy metal traditionnel
Producteur Patrick Meehan, Black Sabbath
Label Vertigo (Royaume-Uni) / Warner Bros. (États-Unis)

Albums de Black Sabbath

Vol. 4 est le quatrième album studio du groupe de heavy metal anglais Black Sabbath publié le . Installés dans une luxueuse villa du quartier de Bel Air qui leur sert aussi de local de répétition, les quatre musiciens enregistrent cet album en consommant de la cocaïne à volonté. Selon Geezer Butler, la moitié du budget consacré à l'enregistrement de l'album servit en réalité à financer l'achat de drogues, tandis que Tony Iommi se souvient avoir enregistré la chanson FX avec le groupe complètement nu sous l'emprise d'une cocaïne qu'Ozzy Osbourne qualifie de "la plus blanche, la plus pure et la plus forte". L'album qui devait au départ s'intituler Snowblind est renommé Vol. 4 pour essayer de dissimuler les nombreuses références à la cocaïne dans les paroles et contient plusieurs classiques de Black Sabbath comme Snowblind, Supernaut ou Changes. Vol. 4 atteint la treizième place du Billboard 200 le 23 décembre 1972 et obtient la certification de disque de platine en 1986. Le 15 septembre 1972, Tony Iommi perd connaissance lors d'un concert donné au Hollywood Bowl de Los Angeles[1].

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

Face A[modifier | modifier le code]

  1. Wheels of Confusion/The Straightener
  2. Tomorrow's Dream
  3. Changes
  4. FX
  5. Supernaut

Face B[modifier | modifier le code]

  1. Snowblind
  2. Cornucopia
  3. Laguna Sunrise
  4. St. Vitus Dance
  5. Under the Sun/Every Day Comes and Goes

Personnel[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fear And Loathing In Los Angeles: The Story Of Black Sabbath's Vol. 4 », Classic Rock,‎ (lire en ligne)