Vol. 3: (The Subliminal Verses)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Album de Slipknot
Sortie
Enregistré 2003
The Mansion (Laurel Canyon, à Los Angeles, en Californie) ; Akademie Mathematique of Philosophical Sound Research and Sound City de Los Angeles[1]
Durée 60:09
Genre Heavy metal[2], metal alternatif
Producteur Rick Rubin
Label Roadrunner Records

Albums de Slipknot

Vol. 3: The Subliminal Verses est le troisième album studio du groupe de heavy metal américain Slipknot. L'album est commercialisé le et distribué par le label Roadrunner Records, en plus d'une édition spéciale composée d'un disque bonus commercialisé le 12 avril 2005. Il s'agit du seul album du groupe produit par Rick Rubin, et également le seul à ne pas se composer d'insultes. À la suite de la tournée promotionnelle du groupe pour leur second album en 2002, des rumeurs concernant leur avenir sont lancées. Quelques membres du groupe s'impliquent déjà dans des projets musicaux parallèles tels que Murderdolls, To My Surprise, sans compter la reformation de Stone Sour. En 2003, Slipknot entre aux studios The Mansion pour l'enregistrement de leur nouvel album. À ce moment, le groupe n'a aucun inspiration ; le chanteur Corey Taylor est alcoolodépendant. Néanmoins, ils parviennent à écrire suffisamment de chansons pour en faire un nouvel album — le groupe incorpore des morceaux de guitares solo et acoustiques, et des structures plus mélodiques et traditionnelles.

L'album est généralement bien accueilli par la presse spécialisée. Slipknot est félicité par Allmusic pour l'intérêt du groupe porté à cet album[3], tandis que Q qualifie l'album de « triomphe »[4]. L'album atteint une dizaine de top 10 des meilleures ventes dans onze pays et est certifié disque de platine aux États-Unis. Le groupe est également récompensé du Grammy Award dans la catégorie de meilleure performance metal pour sa chanson Before I Forget. Fin 2009, Before I Forget est listé dans le « Top des chansons metal d'AOL[5]. » Roadrunner Records liste le clip vidéo de la chanson Duality comme la meilleure vidéo réalisée dans toute l'histoire de Roadrunner[6]

Production[modifier | modifier le code]

Slipknot se lance dans l'enregistrement de Vol. 3 The Subliminal Verses aux côtés du producteur Rick Rubin aux studios The Mansion de Los Angeles, Californie, en 2003[7]. Avant cela, quelques rumeurs circulent à propos d'un éventuel troisième album et des questions se posent sur l'avenir du groupe, car certains membres se concentrent à cette époque sur d'autres projets musicaux[8]. Une fois l'album terminé, le groupe explique que ces projets parallèles ont « sauvé le groupe » et aidé les membres à « se libérer du stress dans lequel ils étaient[9]. » De retour, ils se lancent dans l'écriture de leur nouvel album. Dans une entrevue menée en 2008, le batteur Joey Jordison explique : « on ne s'est pas parlé pendant trois mois, on était juste assis là à claquer notre thune dans ce putain de taudis Houdini[10]. » Le percussionniste Shawn Crahan explique ; « à la fin, on en avait plein le cul d'attendre que quelque chose se passe. On s'est réunis, on s'est tapé quelques bières, et on a écrit une chanson pourrie appelée Happy Ending[11]. »

Dans une entrevue en 2003, Jordison explique que, malgré ces désagréments, de nombreuses chansons ont été écrites pour l'album et que « c'était mieux d'écrire que de rester son cul assis à rien faire[12]. » Les membres se partagent quant à leur relation aux côtés du producteur Rubin ; certains d'entre eux doutent de son engagement avec Slipknot du fait qu'il fréquente déjà d'autres groupes[11]. Le chanteur Corey Taylor admet dans une entrevue avoir énormément bu lorsqu'ils étaient au manoir : « je buvais jusqu'à en tomber dans les vaps[13]. » Il explique que ; « tout ce que je faisais quand je buvais ressemblait à de la merde[11]. » Pendant cette période, le percussionniste Crahan travaille sur Voliminal: Inside the Nine, un documentaire sur la création de l'album et sur la tournée qui devrait suivre[14].

Dans une entrevue en 2008, Corey Taylor explique avoir rencontré Rubin que quatre fois pendant toute la durée de l'enregistrement de Vol. 3 The Subliminal Verses, et que ce dernier était à peine présent en studio : « ...on s'est fait racketté un tas de thune. Et pour moi, tu veux produire quelque chose, mais tu te fous de nous. Je me fous de savoir qui tu es[15]. » Il ajoute « sa réputation est surfaite, il est surpayé, et je ne veux plus bosser avec lui. » Le guitariste de Slipknot Jim Root explique dans la même entrevue que : « beaucoup de nos gars dans le groupe disaient que Rick n'était jamais disponible. Et ouais, il s'investissait dans trop de trucs à la fois, mais il nous donnait de l'avantage. Il aurait écouté ce qu'on faisait, puis nous ferait enregistrer de nouveau ce qu'il fallait. Il est comme un grand frère. Même s'il n'était pas physiquement présent, il était là. C'est le meilleur album que nous avons jamais créé[16]. »

La couverture de l'album présente le maggot mask créé par Shawn Crahan[17]. Le nom du masque s'inspire du nom attribué par les fans au groupe[18]. Le masque est fabriqué à base de morceaux de cuir cousus entre eux, avec une fermeture éclair localisée sur la bouche[17], et quelques exemplaires en sont commercialisés comme produits dérivés[19]. Le masque apparaît dans le clip vidéo du second single de l'album, Vermilion[20].

Promotion[modifier | modifier le code]

Avant la sortie de l'album, le groupe fait paraître le titre Pulse of the Maggots dans son intégralité sur le site officiel de SK Radio en téléchargement gratuit le 30 mai 2004. Cela marque également le début de la tournée The Subliminal Verses World Tour avec une première apparition au Jägermeister Music Tour[21]. Le 4 mai 2004, Duality devient le premier single officiel de l'album[22]. Vol. 3: (The Subliminal Verses) est finalement commercialisé le [23] ; en parallèle à la sortie de l'album, Duality paraît sous format vinyle 45 tours rouge (édition spéciale)[24]. Hormis l'édition normale de l'album, Roadrunner Records fait également paraître un CD en version limitée permettant la connexion au site web de Slipknot afin d'obtenir des chansons promotionnelles, mais le lien permettant la connexion cesse de fonctionner depuis 2009. Les autres singles de l'album incluent Vermilion, Before I Forget et The Blister Exists[25],[26],[27]. Le 12 avril 2005, une édition spéciale de l'album, contenant un disque bonus, est commercialisé.

Accueil[modifier | modifier le code]

L'accueil de Vol. 3: (The Subliminal Verses) est généralement positif. Il est accueilli d'une moyenne de 70 % sur Metacritic, basée sur 12 critiques[28]. Johnny Loftus du site Allmusic ne le considère « pas seulement comme un autre album de alt-metal billboard », et félicite l'implication du groupe[3]. Todd Burns de Stylus explique que les individus qualifiant le groupe comme « mou » « confondent le mot mou avec celui de grandi. » Burns décrit l'album comme « le meilleur dans la catégorie metal orienté pop depuis Toxicity de System of a Down[29]. » Sean Richardson de Entertainment Weekly attribue à l'album une note de A− aexplique qu'il s'agit d'une « mise à niveau dérangée » du « chef d'œuvre » Reign in Blood de Slayer, également produit par Rubin[30]. Q félicite Vol. 3: (The Subliminal Verses) et le qualifie de « triomphe »[4]. John Robb de PlayLouder complimente l'évolution inattendue de Slipknot en « l'un des meilleurs groupes au monde. » Robb ajoute que l'album est meilleur que Iowa, citant ses « textures divergentes[31]. » Rolling Stone attribue à l'album une note de 3 sur 5[32].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Prelude 3.0 3:57
2. The Blister Exists 5:19
3. Three Nil 4:48
4. Duality 4:12
5. Opium of the People 3:12
6. Circle 4:23
7. Welcome 3:15
8. Vermilion 5:16
9. Pulse of the Maggots 4:19
10. Before I Forget 4:38
11. Vermilion Pt. 2 3:44
12. The Nameless 4:28
13. The Virus of Life 5:25
14. Danger – Keep Away 3:13
Bonus édition japonaise
No Titre Durée
15. Scream 4:31
Édition spéciale
No Titre Durée
1. Don't Get Close 3:47
2. Scream 4:31
3. Vermilion (Terry Date mix) 5:25
4. Danger – Keep Away (Full-Length Version) 7:55
5. The Blister Exists (Live) 5:21
6. Three Nil (Live) 4:57
7. Disasterpiece (Live) 5:25
8. People = Shit (Live) 3:54
Édition tournée australienne
No Titre Durée
1. Don't Get Close 3:47
2. Scream 4:31
3. Vermilion (Terry Date mix) 5:25
4. Danger – Keep Away (Full-Length Version) 7:55
5. Disasterpiece (Live) 5:25
6. New Abortion (Live) 4:01
7. People = Shit (Live) 3:54

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (2004) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne GfK Entertainment[33] 2
Drapeau de l'Australie ARIA Charts 2
Drapeau de l'Autriche Ö3 Austria Top 40[34] 5
Drapeau de la Belgique Ultratop (Flandre)[35] 6
Drapeau de la Belgique Ultratop (Wallonie)[36] 12
Drapeau du Canada Canadian Albums Chart 2
Drapeau du Danemark Tracklisten[37] 7
Drapeau des États-Unis US Billboard 200 2
Drapeau de la Finlande Suomen virallinen lista[38] 2
Drapeau de la France SNEP[39] 6
Drapeau de l'Irlande Irish Albums Chart[40] 5
Drapeau de l'Italie Federazione Industria Musicale Italiana[41] 14
Drapeau de la Nouvelle-Zélande New Zealand Albums Chart[42] 3
Drapeau de la Norvège VG-lista[43] 15
Drapeau des Pays-Bas MegaCharts[44] 14
Drapeau de la Pologne Związek Producentów Audio Video[45] 24
Drapeau du Portugal Associação Fonográfica Portuguesa[46] 13
Drapeau du Royaume-Uni UK Albums Chart[47] 5
Drapeau de la Suède Sverigetopplistan[48] 2
Drapeau de la Suisse Schweizer Hitparade[49] 8

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vol. 3 The Subliminal Verses (CD) », Tower Records (consulté le 15 juillet 2008).
  2. « Review: Slipknot - Vol. 3: (The Subliminal Verses) - Sputnikmusic », Sputnikmusic (consulté le 19 octobre 2014).
  3. a et b Johnny Loftus, « Vol. 3: The Subliminal Verses — Review », Allmusic (consulté le 14 juin 2008).
  4. a et b « Vol. 3: The Subliminal Verses », Q,‎ , p. 124.
  5. (en) Top Metal Songs of the Decade 2000s. AOL. Consulté le 4 mai 2010.
  6. (en) THE TEN GREATEST MUSIC VIDEOS IN ROADRUNNER HISTORY: #5 - #1. 30 avril 2010. Roadrunner Records. Consulté le 4 mai 2010.
  7. (en) « Slipknot Studio Update », Metal Hammer,‎ (consulté le 14 juin 2008).
  8.  Slipknot — Up To Our Necks [DVD]..
  9. Nichola Browne, « The Return of The Kings », Kerrang!,‎ , p. 18–22.
  10. (en) Dan Epstein, « Wait and Bleed », Revolver,‎ , p. 54–56.
  11. a, b et c « Slipknot 10 years after… », Rocksound,‎ , p. 60–65.
  12. (en) Daniel Lukes, « You Cannot Kill The 'Knot », Kerrang!,‎ , p. 22–23.
  13. (en) « Corey Taylor off drink », Metal Hammer,‎ 1er mai 2006 (consulté le 18 juin 2008).
  14. (en) Graff, Gary, « Don't Call It A DVD: Slipknot Slaves Over Lavish Film », Billboard,‎ (consulté en 15 juillet 2008).
  15. « SLIPKNOT Members On Working With Producer RICK RUBIN - Sep. 21, 2008 », Blabbermouth (consulté le 19 octobre 2014).
  16. (en) « SLIPKNOT Members On Working With Producer RICK RUBIN », Blabbermouth,‎ (consulté le 9 avril 2014).
  17. a et b Joe D'Angelo, « Slipknot Want Their Maggots To Be Just As Hideous As The Band », MTV,‎ (consulté le 23 juillet 2008).
  18. (en) Jon Wiederhorn, « Slipknot's Maggots Destroy Iowa Home », MTV,‎ (consulté le 23 juillet 2008).
  19. « Slipknot official store — Maggot mask », Bravado (consulté le 19 mai 2010).
  20. (en) « Slipknot Vermilion photo gallery », MTV (consulté le 23 juillet 2008).
  21. (en) Wiederhorn, Jon, « Slipknot Ready To Unveil New Masks, Subliminal LP », VH1,‎ (consulté le 16 juin 2008).
  22. (en) « Slipknot Set First Single Off New Album », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 6 mars 2008).
  23. « For The Record: Quick News On Dave Chappelle, Chris Martin And Gwyneth Paltrow, Jessica Simpson, Lenny Kravitz & More », MTV,‎ (consulté le 15 juillet 2008).
  24. « Slipknot To Release Duality Seven-Inch Vinyl Single », Blabbermouth,‎ (consulté le 6 mars 2008).
  25. (en) Vermilion > Overview. Allmusic. Consulté le 8 juin 2010.
  26. (en) "SLIPKNOT: 'Before I Forget' 7" Picture Discs Due In June". 22 mai 2005. Blabbermouth. Consulté le 9 juin 2010.
  27. (en) "Slipknot Choose "Before I Forget" For New Single". 3 février 2005. MetalUnderground. Consulté le 9 juin 2010.
  28. « Vol. 3: (The Subliminal Verses) », Metacritic (consulté le 14 juillet 2008).
  29. Todd Burns, « Slipknot — Vol. 3: The Subliminal Verses », Stylus Magazine,‎ (consulté le 14 juin 2008).
  30. Sean Richardson, « Vol. 3: (The Subliminal Verses) (2004) », Entertainment Weekly,‎ (consulté le 14 juin 2008), p. 80.
  31. John Robb, « Vol. 3: The Subliminal Verses », Playlouder,‎ (consulté le 18 juin 2008).
  32. Robert Cherry, « Slipknot (Metal) — Vol. 3: (The Subliminal Verses) », Rolling Stone,‎ (consulté le 14 juin 2008).
  33. (de) « Slipknot Germany Chart history », musicline.de (consulté le 9 février 2008).
  34. (de) « Slipknot Austrian Charts », austriancharts.at (consulté le 7 février 2008).
  35. (nl) « Slipknot Belgium (Flanders) Charts », ultratop.be.
  36. « Slipknot Belgium (Wallonia) Charts », ultratop.be.
  37. « Slipknot Danish Charts », danishcharts.com.
  38. « Slipknot Finnish Charts », finnishcharts.com (consulté le 9 février 2008)
  39. « Slipknot French Charts », lescharts.com (consulté le 9 février 2008).
  40. « Slipknot Irish Charts », irish-charts.com.
  41. « Slipknot Italian Charts », italiancharts.com.
  42. « Slipknot New Zealand Charts », charts.org.nz (consulté le 2 février 2009).
  43. (no) « Slipknot Norwegian Charts », norwegiancharts.com (consulté le 2 février 2009).
  44. (nl) « Slipknot Dutch Charts », dutchcharts.nl (consulté le 9 février 2008).
  45. « OLiS: sales for the period 24.05.2004 - 30.05.2004 », OLiS (consulté le 2 février 2009).
  46. « Slipknot Portuguese Charts », portuguesecharts.com (consulté le 2 février 2009).
  47. Zobbel, « Chart Log UK », Zobbel,‎ (consulté le 3 septembre 2008).
  48. (sv) « Slipknot Swedish Charts », swedishcharts.com (consulté le 7 février 2008).
  49. « Slipknot Swiss Charts », hitparade.ch (consulté le 7 février 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]