Volánbusz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Volánbusz
logo de Volánbusz
Logo de la compagnie.
illustration de Volánbusz
Symbole des bus Volánbusz-BKK.

Création 1927 (MAVART)
Dates clés 1993 (adhésion au réseau Eurolines)
Personnages clés Ilona Dávid (CEO)
Forme juridique Société à capitaux privésVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Budapest
Drapeau de Hongrie Hongrie
Actionnaires État hongrois (100%)
Activité Transport de voyageurs
Société mère Eurolines
Filiales Csiki-Bege Kft.
Szekér Transz ’99 Bt.
Áipli Busz Kft.
Weekendbus Közlekedési Zrt.
HOMM Kft.
DI-CAM Kft.
Kontakt-Busz Kft.
T&J Buszprojekt Kft.
Color Tours Kft.
Effectif 19 000[1]
Entreprise hongroise 01-10-042156Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.volanbusz.hu

Volánbusz ([ˈvolaːnbus]) est une compagnie hongroise publique de transport en autocar. Volánbusz opère des lignes municipales (100 villes), régionales, nationales et européennes (17 pays). La société dispose d'une flotte de 1067 autocars[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Volánbusz est créée en 1927 sous le nom de MAVART. La société dispose alors de 30 autocars.

Dans les années 2000, Volánbusz renforce sa flotte d'autobus auprès de l'entreprise chinoise King Long (modèles XMQ 6121G et XMQ 6127). De nombreuses plaintes de voyageurs s'érigent contre la qualité des autobus King Long[3].

László Mészáros devient CEO de la société en mars 2011, puis démissionne en avril 2012 en apportant le prétexte que le phénomène de transformation des transports en commun ne l'intéressait plus[4]. En 2013, Volánbusz reprend l'exploitation de 9 lignes de bus à BKK[5]. En juillet 2014, Volánbusz signe un partenariat stratégique avec la société de transport maritime Mahart PassNave Kft. Volánbusz procède alors à une concentration de ses activités, ayant déjà mergé 24 sociétés de transport en autocar au sein de 7 structures régionales[6].

En septembre 2015, la presse questionne le niveau d'études du nouveau CEO de l'entreprise, Antal Fekete, ne parvenant pas à retrouver sa trace dans les archives de l'Éducation nationale, et ne recevant pas de réponse précise de la part de la direction du groupe, qui se défend de ne pas être légalement tenue de publier son CV détaillé[7].

En 2016, alors que sa filiale T&J Busz Projekt Kft est reprise par une société asiatique, Volánbusz ne renouvelle pas ses contrats d'approvisionnement avec ses fournisseurs chinois[3]. En juillet 2018, Volánbusz annule une commande de 180 bus articulés à l'entreprise Ikarus Egyedi après un retard de livraison de 90 jours[8]. Ikarus Egyedi avait remporté ce contrat début 2017[9].

En septembre 2018, la société réunit ses 6 centres de transport régionaux au sein du groupe Volánbusz.[10]. Volánbusz devient le 3ème employeur du pays avec 19 000 employés[1]. Dès octobre 2019, toutes les lignes de bus du pays passent sous la bannière Volánbusz[11]. En 2019, Volánbusz reçoit une livraison de 115 nouveaux bus dont 80% manufacturés en Hongrie pour un montant total de 30 millions d'euros[12],[13].

Dans les années 2010, face à la concurrence internationale et des sociétés privées, Volánbusz a de plus en plus de mal à recruter[14],[15]. En 2016, des grèves syndicales sont organisées par les chauffeurs pour demander des augmentations de salaire[16]. Durant l'été 2019, Volánbusz transforme un bus Mercedes-Benz Citaro en simulateur de conduite pour effectuer des recutements dans les festivals[17].

Réseau[modifier | modifier le code]

Article connexe : Réseau de bus Volánbusz.

À l'échelle du pays, elle prend en partie en charge les liaisons entre les localités de l'ouest de la Hongrie et Budapest.

À l'échelle de l'aire urbaine budapestoise et du comitat de Pest, elle assure la desserte fine du territoire ainsi que le transport urbain de huit localités, tels Gödöllő, Vác ou Érd.

La compagnie Volánbusz est par ailleurs membre de l'alliance européenne Eurolines et se voit à ce titre confiée les liaisons entre la Hongrie et quatorze pays européens.

Galerie[modifier | modifier le code]

Accidents[modifier | modifier le code]

En septembre 2011, un bus Volánbusz entre en collision avec un camion entre Debrecen et Mikepércs. 9 personnes sont blessées[18].

Notes & Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (hu) Országos lefedettséggel működik tovább a VOLÁNBUSZ Zrt., www.origo.hu, 26 septembre 2019 (consulté le 30 septembre 2019)
  2. (en) About Volánbusz Transport Company, www.volanbusz.hu (consulté le 30 septembre 2019)
  3. a et b (hu) Kengyel Kristóf, Kidobja a kínai buszokat vonalairól a Volánbusz, www.totalcar.hu, 9 août 2016 (consulté le 30 septembre 2019)
  4. (hu) Lemondott a Volánbusz vezére, www.index.hu, 17 avril 2012 (consulté le 30 septembre 2019)
  5. (hu) Tenczer Gábor, A BKV bérletbevételére pályázik a Volánbusz, www.index.hu, 8 janvier 2013 (consulté le 30 septembre 2019)
  6. (hu) Átadták a felújított Dömös hajót, www.szeretgom.hu, 17 juillet 2014 (consulté le 30 septembre 2019)
  7. (hu) Van valami nagyon gyanús a Volánbusz-vezér múltjában, www.nol.hu, 21 septembre 2015 (consulté le 30 septembre 2019)
  8. (en) Volánbusz joins BKV in terminating Ikarus Egyedi contract, www.bbj.hu, 13 juillet 2018 (consulté le 30 septembre 2019)
  9. (en) Fanni Grajzel, The new vehicles for Volánbusz are in the making, www.dailynewshungary.com, 15 février 2017 (consulté le 30 septembre 2019)
  10. (hu) Országos lefedettséggel működik tovább a VOLÁNBUSZ Zrt., www.origo.hu, 26 septembre 2018 (consulté le 30 septembre 2019)
  11. (hu) Egy Volánbusz mind felett, www.mandiner.hu, 30 septembre 2019 (consulté le 30 septembre 2019)
  12. (en) Gergely Kolba, The era of electric buses coming to Hungary, www.dailynewshungary.com, 28 septembre 2019 (consulté le 30 septembre 2019)
  13. (en) Gergely Kolba, Brand new school bus system to transfer Hungarian students, www.dailynewshungary.com, 28 novembre 2018 (consulté le 30 septembre 2019)
  14. (en) John Woods, Labour shortage: state-owned companies in crisis, www.dailynewshungary.com, 12 décembre 2017 (consulté le 30 septembre 2019)
  15. (en) John Woods, Thousands of teachers, bus drivers, postal workers missing in Hungary, www.dailynewshungary.com, 21 juillet 2019 (consulté le 30 septembre 2019)
  16. (en) National bus operator Volan unions call five-day strike, www.dailynewshungary.com, 18 mars 2016 (consulté le 30 septembre 2019)
  17. (en) Volánbusz Recruiting Drivers With Special Festival Bus In Hungary, www.xpatloop.com, 9 juillet 2019 (consulté le 30 septembre 2019)
  18. (hu) Volánbusz ütközött kamionnal, www.index.hu, 20 septembre 2011 (consulté le 30 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]