Voitures Pullman CIWL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voiture Pullman CIWL
Description de cette image, également commentée ci-après
Une voiture Pullman Étoile du Nord préservée par la Zuid-Limburgse Stoomtrein Maatschappij.
Identification
Exploitant(s) CIWL
Type voiture-salon
Construction 1926 - 1930
Nombre 211
Période de service 1926 - 1971
Types
Nombre Type places
(sans/avec cuisine)
13
Sud-Express 24/18 pl. de 1re cl.
75
Flèche d'Or 32/24 pl. de 1re cl.
40
Étoile du nord 51/38 pl. de 2ème cl.
34
Côte d'Azur 28/20 pl. de 1re cl.
Caractéristiques techniques
Longueur 23.452 m
Vitesse maximale 120→140→160 km/h

Les voitures Pullman de la CIWL sont des voitures-salon construites à la fin des années 1920.

Elles proposaient, dans un cadre raffiné, des fauteuils individuels en vis-à-vis autour d'une table pour 2 avec lampe. La prestation sera élargie à la deuxième classe (avec banquettes à la place des fauteuils).

Description[modifier | modifier le code]

On dénombre 4 séries de voitures Pullman et 211 unités.

Type « Sud-Express »[modifier | modifier le code]

Pour moderniser le Sud-Express, la CIWL reçoit en 1926 ;

  • 10 voitures-salon (n° 2737 à 2748) construites par la Société Lorraine des anciens établissements de Dietrich et correspondant à 5 couplages d'une voiture de 24 places et d'une voiture de 18 places avec cuisine pour restauration à la place dans les 2 voitures.
  • 3 voitures supplémentaires avec cuisine (n° 2839 à 2841) construites par Dyle & Bacalan (Royaume-Uni).

Les dernières voitures de ce type ont circulé jusqu'en 1971.

Type « Flèche d'Or »[modifier | modifier le code]

Salon de la voiture Flèche d'or 4018 de la Cité du train.
Mise en scène dans la voiture no 4018 à la Cité du train.

En 1926, pour son nouveau train Paris - Londres « la Flèche d'or », la CIWL prend livraison de :

  • 1926 : 15 voitures de 24 places avec cuisine n° 4001 à 4015 construites par BRC
  • 1926 : 15 voitures de 32 places (8 baies) sans cuisine n°4016-4030 construites par Metropolitan
  • 1926 : 15 autres couplages (n° 4051 à 4080 avec et sans cuisine) réalisées par Metropolitan.

Les dernières voitures de ce type ont circulé jusqu'en 1969.

  • 1927 : 30 voitures supplémentaires construites par CGC (n° 4031 à 4050) et BRC (n° 4081 à 4090)

Type « Étoile du Nord »[modifier | modifier le code]

Soucieuse d'élargir sa clientèle à la 2e classe, la CIWL fait construire en 1927 :

  • 20 voitures de 38 places avec cuisine (n° 4091 à 4110)
  • 20 voitures de 51 places (n° 4111 à 4130)

Elles sont utilisées sur la liaison Paris - Amsterdam « Étoile du nord » en couplage d'une voiture de 1re classe avec deux voitures offrant des places de deuxièmes classes (voitures avec banquettes).

Type « Côte d'Azur »[modifier | modifier le code]

Les voitures les plus luxueuses entrent en service sur la liaison Paris - Vintimille (« Train bleu ») en décembre 1929. Il s'agit de 34 voitures (n° 4131 à 4164) réalisées par EIC en deux lots :

  • voitures de 20 places avec cuisine
  • voitures de 28 places.

Ces voitures de première classe disposent de 7 baies élargies. Les fauteuils sont plus larges et inclinables.

Ces deux derniers modèles de voitures ont circulé respectivement jusqu'en 1963 et 1969.

Utilisation et reconversion[modifier | modifier le code]

Le contre-coup de la crise de 1929 met un frein à l'engouement pour les trains de luxe. En 1932 des trains comme la Flèche d'Or et le Côte d'Azur Pullman Express sont ouverts à la 2e classe. De nombreuses voitures Pullman avec cuisine sont transformées en voitures-restaurant.

Les services Pullman sont suspendus le et reprennent en 1946 en service simplifié (1 voiture ou 1 couplage).

Les services réguliers ont pris fin en mai 1971 avec le train Sud Express.

Les voitures Pullman restent appréciées en affrètement.

Voitures particulières[modifier | modifier le code]

  • 1951 : les voitures 4160, 4162 et 4164 sont repeintes aux couleurs du train bleu
  • 1967 : la 4013 devient une voiture-douches pour trains de croisières affrétés
  • 1975 : la 4148 devient une voiture-bar pour rames affrétées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]