Voiture I3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voitures I3

Identification
Exploitant(s) SNCB
Type voiture internationale
Code UIC 51 88 59-80 301 à 340
Période de service 1960-1995
Aménagement compartiments de 6 couchettes superposées dont les deux plus basses sont utilisables comme dossier en mode "jour", couloir latéral.
Types
Numéros Type UIC places
couchées
14001-41040
B9c9 54 pl.
Caractéristiques techniques
Longueur 23.34 m
Bogies Schlieren 24
Vitesse maximale 160 km/h

Les voitures I3 étaient des voitures-couchettes belges pour le trafic international ayant appartenu à l'opérateur historique SNCB.

Construites en 1960 par la Brugeoise et Nivelles, elles dérivent des voitures DEV AO mais sont montées sur bogies Schlieren et sont équipées de bourrelets UIC d'intercirculation. En outre, les baies disposent d'un encadrement extérieur.

Initialement équipées de portes battantes comme les DEV AO, elles seront rééquipées avec des portes Mielich.

Elles se sont effacées au début des années 1970 avec la rénovation des voitures I5 et la transformation en 1989 des quinze voitures I6 B en I6 Bc. Elles ont fini leur carrière incorporées aux trains de pèlerinage avant d'être retirées définitivement du service en 1995[1].

En 1991, 10 voitures qui n’étaient plus utiles à la SNCB furent revendues aux chemins de fer marocains. Elles sont désormais hors-service.

Livrées[modifier | modifier le code]

Initialement peintes en « vert wagon », elles ont comme les voitures I5 reçu les livrées associées à l'agence Railtour[2] :

  • Livrée "Railtour II" : bleu nuit à triple bandeau bleu ciel tout le long de la caisse (vers 1973). Les voitures qui n'étaient pas utilisées par l'agence de voyage ont également reçu cette livrée, sans logo ;

Voitures préservées[modifier | modifier le code]

À l’heure actuelle, aucune voiture I3 n’a été préservée. Cependant, quelques voitures ont été revendues aux Chemins de fer mauritaniens et une voiture I3 est toujours en service à la SNCB, servant de voiture-dortoir pour trains de chantier[3].

Modélisme[modifier | modifier le code]

Modèle jouet de voiture I3 (Jouef réf. 641)

Un modèle jouet de voiture I3 a été produit par la société Jouef de 1964 à 2000 sous la référence 461. Il s'agit d'une supposée A3B5 (dérivée de l'A8 DEV AO SNCF) à places assises, de longueur 216 mm, sérigraphiée « SNCB 13101 » (sic) avec une plaque d'itinéraire Oostende-Chur[4]. Elles conservent les bogies Y 16 et les soufflets d'intercirculation du modèle d'origine A8 DEV AO SNCF, mais disposent d'encadrements de baies blancs. Les roues étaient en plastique noir d'axe métallique. Les attelages internationaux sont vissés sur le bogie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Close, G., M. Thiry: 50 jaar reizigersvervoer. De Metalen Rijtuigen van de NMBS deel II. Koninklijke Belgische Vereniging der Vrienden van het Spoor, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]