Voie verte des Vallées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voie verte des Vallées
Image illustrative de l’article Voie verte des Vallées
Le viaduc du Blanc en 2007.
Localisation Indre
Type Voie verte
Longueur 66,5 km
Revêtement stabilisé
Origine ligne de chemin de fer
Départ Ingrandes
Preuilly-la-Ville
Arrivée Chavin
Aménageur CC Brenne - Val de Creuse
CC Pays d'Argenton-sur-Creuse
Attractions PNR de la Brenne et Argenton-sur-Creuse

La voie verte des Vallées est une voie verte située dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

Elle suit le tracé d'anciennes lignes de chemin de fer.

Situation[modifier | modifier le code]

Située dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire, elle suit la rivière Creuse[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune du Blanc fut une ancienne étoile ferroviaire. La voie verte fut créée à partir de deux lignes ferroviaires : Port-de-Piles à Argenton-sur-Creuse[3] et Saint-Benoît au Blanc. Lors de son extension jusqu’à Chavin, la voie à suivi le tracé de l'ancienne ligne d'Argenton-sur-Creuse à La Chaussée[4].

La communauté de communes Brenne - Val de Creuse a racheté 60 km d’anciennes voies ferrées afin de les transformer en voie verte.

La section de Concremiers à Thenay a ouvert en 2008 et la section de Thenay à Argenton-sur-Creuse a ouvert en 2013[5].

La communauté de communes du pays d'Argenton-sur-Creuse décide d’aménager une voie verte entre Argenton-sur-Creuse et Chavin[4]. Celle-ci est inaugurée en .

Description[modifier | modifier le code]

La voie verte et découpée en quatre sections :

Section d'Ingrandes à Gare du Blanc[modifier | modifier le code]

La voie verte suit le tracé de l'ancienne ligne de chemin de fer de Saint-Benoît au Blanc. Elle commence à Ingrandes puis se dirige vers Concremiers[6]. Elle monte sur 3 km en ligne droite, entre les arbres, puis redescend jusqu’au viaduc du Blanc[6] (6 km). Puis 400 m après le viaduc, elle rejoint l'autre branche en provenance de Preuilly-la-Ville (ligne de Port-de-Piles à Argenton-sur-Creuse), enfin après 350 m, on arrive en gare du Blanc[6].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Section de Preuilly-la-Ville à Gare du Blanc[modifier | modifier le code]

La voie verte suit le tracé de l'ancienne ligne de chemin de fer de Port-de-Piles à Argenton-sur-Creuse[3]. Elle commence à Preuilly-la-Ville et s'oriente vers le sud/sud-ouest du département, jusqu'à la gare du Blanc[3]. Elle rejoint l'autre branche en provenance d'Ingrandes (ligne de Saint-Benoît au Blanc), 350 m avant la gare du Blanc.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Section de Gare du Blanc à Argenton-sur-Creuse[modifier | modifier le code]

La voie verte longe la route départementale 951 (anciennement route nationale 151) et la traverse à plusieurs reprises. Elle longe aussi la rivière Creuse. La voie est en « voie propre[5] » jusqu'au quartier Saint Marin[5] à Saint-Marcel. Après elle est en « voie urbaine[5] » (rue ou route).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Section d'Argenton-sur-Creuse à Chavin[modifier | modifier le code]

La section emprunte l'ancien tracé désaffecté de la voie ferrée Le Blanc – La Châtre[4], mais également des parcours routiers sur Argenton-sur-Creuse. Elle se fini a 2,5 km[7] après avoir passe Chavin.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Argenton-sur-Creuse 36006 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 29,34 4 954 (2015) 169
Le Blanc 36018 CC Brenne - Val de Creuse 57,61 6 572 (2015) 114
Chavin 36048 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 14,01 273 (2015) 19
Chitray 36051 CC Brenne - Val de Creuse 19,94 176 (2015) 9
Ciron 36053 CC Brenne - Val de Creuse 57,94 562 (2015) 10
Concremiers 36058 CC Brenne - Val de Creuse 28,11 651 (2015) 23
Fontgombault 36076 CC Brenne - Val de Creuse 10,58 247 (2015) 23
Ingrandes 36087 CC Brenne - Val de Creuse 11,12 322 (2015) 29
Le Menoux 36117 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 5,58 427 (2015) 77
Le Pêchereau 36154 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 20,94 1 855 (2015) 89
Le Pont-Chrétien-Chabenet 36161 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 9,03 922 (2015) 102
Pouligny-Saint-Pierre 36165 CC Brenne - Val de Creuse 47,45 1 090 (2015) 23
Preuilly-la-Ville 36167 CC Brenne - Val de Creuse 4,23 166 (2015) 39
Rivarennes 36172 CC Brenne - Val de Creuse 37,41 571 (2015) 15
Ruffec 36176 CC Brenne - Val de Creuse 40,93 599 (2015) 15
Saint-Gaultier 36192 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 9,20 1 823 (2015) 198
Saint-Marcel 36200 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 17,84 1 583 (2015) 89
Thenay 36220 CC Brenne - Val de Creuse 34,21 874 (2015) 26

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « V94 Étoile Verte du Blanc : Fiche », sur le site des Véloroutes et Voies Vertes de France, consulté le 19 février 2018.
  2. Géoportail, « La Creuse à Ruffec » ., consulté le 29 avril 2018.
  3. a b et c « Voie Verte de Preuilly-la-Ville à Fontgombault : Descriptif », sur le site des Véloroutes et Voies Vertes de France, consulté le 19 février 2018.
  4. a b et c « Voie verte », sur le site de la Communauté de communes Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse, consulté le 19 février 2018.
  5. a b c et d Jean-Michel Bonnin, « La voie verte poursuit sa longue route », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ (lire en ligne).
  6. a b et c « V94 Étoile Verte du Blanc : Descriptif », sur le site des Véloroutes et Voies Vertes de France, consulté le 19 février 2018.
  7. « Communauté de communes Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse - Voie verte » [PDF], sur le site de la Communauté de communes Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse, consulté le 19 février 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]