Voie verte Trans-Ardennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Voie verte Trans-Ardennes
Image illustrative de l'article Voie verte Trans-Ardennes
La voie verte à Montcy-Notre-Dame
Localisation Ardennes
Type Voie verte
Longueur 120 km  bientôt 130 km
Revêtement Enrobé lisse
Origine Chemin de halage de la Meuse
Départ Givet
Arrivée Remilly-Aillicourt, extension jusqu'à Mouzon en cours
Altitude max. 153 m environ
Altitude min. 103 m
Aménageur Département des Ardennes
Attractions Vallée de la Meuse, Fort de Charlemont
Site internet [1]

La voie verte Trans-Ardennes est une piste cyclable utilisant les anciens chemins de halage le long de la Meuse, de Givet à Mouzon[1]. La partie de Givet à Charleville-Mézières (plus précisément Montcy-Notre-Dame) a été ouverte en 2008. Elle a été élue « Piste cyclable Européenne 2010 » par le jury du salon néerlandais « Fiets en Wandelbeurs » (salon des vacances à pied et à vélo)[2]. En 2016 cette voie verte a été prolongée de 38 km jusqu’à Remilly-Aillicourt, au sud de Sedan. Des travaux de prolongement de 9,7 km jusque Mouzon sont en cours. L'achèvement est prévu pour 2017 pour un total de 130 km[3].

Pont de Chemin de Fer à Anchamps

Historique[modifier | modifier le code]

À l'initiative du Conseil Général des Ardennes a été créée en 2002 une voie sur berge suivant le tracé de l'ancien chemin de halage, reliant Montcy-Notre-Dame à Nouzonville. Cette opération fut un succès touristique, et il fut décidé de l'aménagement des berges de Nouzonville à Givet, terminé en 2008, pour un coût total de 12 millions d'euros[4].

Le nombre d'usagers comptabilisés en 2015 est de 185 961[5].

Tracé[modifier | modifier le code]

Villages traversés[modifier | modifier le code]

Givet[modifier | modifier le code]

La voie verte commence à côté du square Albert 1er, sur la rive droite de la Meuse. Il existe une jonction au Nord de Givet vers le réseau RAVeL belge.

Chooz[modifier | modifier le code]

Le village de Chooz possédant une centrale nucléaire, la voie verte a été déviée, et ne suit pas à cet endroit le cours de la Meuse; elle emprunte la D46 sur 3 kilomètres.

Ham-sur-Meuse[modifier | modifier le code]

À Ham-sur-Meuse, la voie verte quitte la berge de la rive droite de la Meuse pour passer dans le centre du village et rejoindre Chooz par la D46.

Vireux-Wallerand[modifier | modifier le code]

La voie verte ne traverse que Vireux-Wallerand et non pas Vireux-Molhain. Néanmoins, il est possible d'y accéder via un pont reliant les deux villages.

Haybes[modifier | modifier le code]

Le village est longé par la voie verte, et celle-ci le traverse seulement sur une assez courte distance. La commune a très bien aménagé les quais, fleuris, propres. Des bancs sont installés face à l'hôtel de ville ainsi que diverses informations touristiques.

Fumay[modifier | modifier le code]

La voie verte contourne le village ardoisier qu'est Fumay, suivant la boucle de la Meuse.

Revin[modifier | modifier le code]

La voie verte ne traverse pas la petite ville de Revin, mais emprunte un tunnel commun au canal de la Meuse, afin d'éviter un trop grand détour. Seul le quartier d'Orzy est réellement traversé.

Anchamps[modifier | modifier le code]

La voie verte passe à hauteur d'Anchamps, qui se trouve sur l'autre rive.

Monthermé[modifier | modifier le code]

À Monthermé, la voie verte change de rive.

Bogny-sur-Meuse[modifier | modifier le code]

La voie verte traverse les quartiers de Château-Regnault et de Braux. On peut observer les roches des Quatre fils Aymon dans les hauteurs de Bogny-sur-Meuse.

Joigny-sur-Meuse[modifier | modifier le code]

En fait, Joigny-sur-Meuse n'est pas vraiment traversé par la voie verte Trans-Ardennes. Seule l'écluse à côté de laquelle le chemin de halage passe appartient à la commune.

Nouzonville[modifier | modifier le code]

Nouzonville était le "terminus" de la voie verte jusqu'en 2008. Sur les berges de ce village se trouvent de nombreuses usines désaffectées, ce qui gâche un peu le paysage, mais témoigne du passé industriel et sidérurgique du département des Ardennes.

Montcy-Notre-Dame[modifier | modifier le code]

Montcy-Notre-Dame est le point d'arrivée de la Voie verte Trans-Ardennes (ou le point de départ). La voie verte, qui passe aux pieds du village sera complétée en direction de Mouzon et du département de la Meuse.

Après ce secteur, il est possible de rejoindre Charleville-Mézières par la voie de halage, mais celle-ci, de l'autre côté de la Meuse est un chemin mixte, cyclistes piétons qui n'est plus goudronné. Il aboutit au port de plaisance et au moulin/musée Rimbaud.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Voie verte Trans-Ardennes, Carnet de route 2016 », sur www.cd08.fr (consulté le 18 juillet 2016)
  2. veilleinfotourisme.fr
  3. « Voie verte Trans-Ardennes, Donchery Sedan Remilly-Aillicourt », sur www.voiesvertes.com (consulté le 18 juillet 2016)
  4. Archives 2009 de cg08.fr
  5. Ardennes en marche, Département des Ardennes,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]