Voie réversible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une voie réversible est une voie qui peut être affectée à un sens de circulation pendant certaines périodes, et au sens opposé pendant d'autres périodes[1].

Ce type d’aménagement se rencontre surtout aux États-Unis.

En France, il en existe quelques rares exemples : les 3 voies du pont de Saint-Nazaire sont autorisées à la circulation dans un sens ou dans l'autre selon l'état du trafic, d'événements climatiques et de la maintenance. Le pont de la Manda (à côté de Nice) possède également un système similaire.

Le Lions’ Gate Bridge, entièrement réversible, vue de la rive sud dans Stanley Park, Vancouver.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cf "Capacité des routes" - Service des Etudes et Recherches de la Circulation Routière - 1966 - France - traduction de "Highway capacity manual" édité par la National Academy of sciences - National research council ( highway research board) - Washington DC 1965 - US