Vocalise (Rachmaninov)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La soprano Antonina Nejdanova à qui l'œuvre est dédiée.

Vocalise Opus 34 n°14 est une mélodie composée par Sergueï Rachmaninov en en tant que dernière pièce des Romances Opus 34.

Elle a été écrite à l'origine pour une voix de soprano ou de ténor avec un accompagnement au piano, sans paroles, chantée sur une voyelle choisie par l'interprête[1], d'où le terme de « vocalise ».

La pièce est dédiée à la soprano russe Antonina Nejdanova[2] (1873-1950).

La composition originale est en do dièse mineur, mais elle a été transposée dans différentes tonalités. Elle a été créée dans sa version pour orchestre en mi majeur à Moscou en janvier 1916[2].

Arrangements[modifier | modifier le code]

Vocalise a fait l'objet de nombreux arrangements pour différents instruments, notamment pour orchestre (par Rachmaninov lui-même, mais aussi par Morton Gould, Kurt Sanderling), mais aussi pour différents instruments : flûte par Charles Gerhardt, violon et piano, trio violon-violoncelle-piano par le trio Eroica, et même pour ensemble de jazz par Don Sebesky ou pour thérémine par le musicien néerlandais Thorwald Jørgensen[3].

partition pour chant et piano
Début de la partition de Vocalise de Rachmaninov.
Vocalise
Transcription pour violon et piano.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]