Vocabulaire technique et critique de la philosophie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Vocabulaire technique et critique de la philosophie est un dictionnaire encyclopédique du lexique philosophique, créé par André Lalande. Couronné par l'Académie française, l'ouvrage est d'abord publié – en fascicules – dans le Bulletin de la Société française de Philosophie, entre 1902 et 1923. On peut compter dix-sept éditions, la dernière parue aux Presses universitaires de France.

Chaque terme ou locution recensé par le Vocabulaire est présenté avec ses différentes définitions, et parfois des critiques ainsi que des traductions en grec, latin, allemand, anglais et italien. Chaque article ainsi constitué est parfois pourvu d'un radical international selon le système ido, ainsi que de précieux commentaires, précisions et observations en notes de bas de page signés par les plus grands philosophes et psychologues de l'époque : Henri Bergson, Émile Meyerson, Édouard Le Roy, Maurice Blondel, Jules Lachelier, Léon Brunschvicg, Henri Delacroix, Frédéric Rauh, Georges Sorel, Pierre Janet, Edmond Goblot, Louis Couturat, Victor Delbos

Article connexe[modifier | modifier le code]