Vladislav Petković Dis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Vladislav Petković Dis
Description de l'image Vladislav Petković Dis.jpg.
Nom de naissance Vladislav Petković
Naissance
Zablaće, Principauté de Serbie
Décès (à 37 ans)
Mer Ionienne
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Mouvement Impressionnisme et symbolisme
Genres

Vladislav Petković Dis (en serbe cyrillique : Владислав Петковић Дис ; né le à Zablaće et mort le sur la mer Ionienne près de Corfou), né Vladislav Petković, est un poète serbe. Il appartient au courant impressionniste et symboliste de la littérature serbe[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Zablaće près de Čačak, Vladislav Petković Dis fréquente le lycée de Čačak où il rencontre le philosophe Božidar Knežević ; il y écrit son premier poème en allemand[1]. Il n'obtient pas le baccalauréat, ce qui l'empêche de poursuivre des études supérieures[1]. Il devient alors enseignant à Prlita, un village situé près de la ville de Zaječar[2].

En 1903, grâce au dramaturge Branislav Nušić, il trouve un premier emploi à Belgrade et, en 1904, il devient rédacteur de la revue Književna nedelja (La Semaine littéraire)[1] et publie ses premiers poèmes dans le magazine littéraire Idila. Il ajoute alors à son de naissance Vladislav Petković, l'appellation Dis qui se trouve au centre de son prénom et qui désigne aussi le dieu romain des Enfers Dis Pater. Le soir, il fréquente notamment les kafanas du quartier bohème de Skadarlija[3].

En 1912, au moment de la Première Guerre balkanique, il est recruté comme journaliste. Au cours de la Seconde Guerre balkanique et au début de la Première Guerre mondiale, il est correspondant de guerre pour l'armée serbe et, en 1915, il se joint l'armée dans sa retraite à Corfou.

De Corfou, Petković-Dis est envoyé en France pour reprendre des forces et rendre compte de la situation de l'armée serbe. Le , il participe avec Ernest Daudet à un concert organisé par la Croix-rouge française au cours duquel, il déclare : « Quand le grand jour sera venu pour nous de retourner dans notre patrie, nous quitterons la France, cet asile de repos et d'espoir. Je vous en prie : gardez un bon souvenir de nous, car nous vous avons aimés, même alors que nous avons douté. Nous vous avons aimés, nous vous aimons, nous vous aimerons toujours, toujours ». Et évoquant les interrogations de ses enfants, il ajoute : « Ils nous demanderont tout simplement "Où est donc cette France ?". Au lieu de leur répondre, nous mettrons la main sur notre cœur et nous leur dirons : "Voilà, la France est ici !" »[4].

Le 16 ou (selon les sources), tandis qu'il revenait en Serbie avec le statut de blessé de guerre civil, Dis s'embarque sur un bateau italien à destination de Corfou. Le navire est torpillé et coulé par un sous-marin allemand dans la mer Ionienne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Utopljene duše (Les Âmes englouties), 1911. Ce premier recueil, publié à compte d'auteur, suscite de vives critiques de la part des traditionalistes ; l'écrivain Jovan Skerlić, l'un des critiques littéraires les plus influents de l'époque y voit « une imitation ignorante et grossière » ; il est salué par les modernistes[1].
  • Mi čekamo cara (Nous attendons un roi), 1913.

Parmi les poèmes les plus célèbres de ces recueils figurent Tamnica (La prison), Nirvana (Le nirvana) et Možda spava (Elle dort peut-être).

Postérité[modifier | modifier le code]

Le prix Dis honore sa mémoire ; ce prix littéraire, créé par la Bibliothèque municipale Vladislav Petković Dis de Čačak, est décerné chaque année depuis 1964 à un poète au cours de la manifestation culturelle du « Printemps de Dis » (Disovo proleće)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (fr) « Petković Dis, Vladislav », sur http://serbica.u-bordeaux3.fr, Serbica (Université de Bordeaux III) (consulté le 2 février 2016)
  2. (sr) « Biografija : pesnik Vladislav Petković Dis », sur http://opusteno.rs (consulté le 2 février 2016)
  3. (en) « Vladislav Petković Dis », Google - Project Goethe (consulté le 2 février 2016) - Avec traduction de poèmes en anglais, en allemand et en français
  4. (fr) « Vladislav Petkovic Dis », sur http://www.les-petites-dalles.org (consulté le 2 février 2016)
  5. (sr) « Disova nagrada », sur http://www.cacak-dis.rs, Site de la Bibliothèque municipale Vladislav Petković Dis (consulté le 3 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jovan Skerlić, Istorija nove srpske književnosti (Histoire de la nouvelle littérature serbe), Belgrade, 1921, page 478.
  • Dragiša Vitošević, Srpsko pesništvo 1901-1914 I-II (La Poésie serbe), Belgrade, 1975.
  • Miodrag Pavlović, Eseji o srpskim pesnicima (Essais sur les poètes serbes), Belgrade, 1981.
  • Novica Petković, « Disov jezik, slike i muzika » (Langue, images et musique de Dis), in Disova poezija (La Poésie de Dis), Belgrade-Čačak, 2002.
  • Svetlana Velmar-Janković, Izabranici (Les élus), Belgrade, 2005
  • Danica Otašević, « Ovaj život Vladislava Petkovića Disa » (Cette vie de Vladislav Petković Dis), in Vladislav Petković, Sa zaklopljenim očima, (Yeux clos, Čačak, 2013.