Vladimir Yakounine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Yakounine
Description de cette image, également commentée ci-après

Vladimir Yakounine en 2013

Naissance
Melenki (URSS)
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Activité principale
Autres activités

Vladimir Ivanovitch Yakounine (en russe : Владимир Иванович Якунин) plus connu sous le nom de Vladimir Ivanovitch Iakounine est 30 juin 1948 dans la ville de Melenki, dans l'oblast de Vladimir en Russie. Il est le dirigeant et président de la Société Les chemins de fer russes (Société Anonyme de type ouvert RZD). Depuis 2012, il est également président de l’Union Internationale des Chemins de fer[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vladimir Yakounine est né dans la ville de Mélenki, dans le district de Gus-Khrustalny de la région de Vladimir. Jusqu’à l’âge de 14 ans, il vivait à Parnu (Estonie). Son père était pilote dans l’armée des frontières de l’URSS, tandis que sa mère était comptable. En 1964, après que son père ait quitté l’armée, la famille s’est installée à Leningrad, ville que Yakounine considère comme étant sa ville natale[2].

La carrière[modifier | modifier le code]

En 1972, Vladimir Yakounine a achevé ses études à l’Institut mécanique de Leningrad, où il a étudié la construction des éléments des appareils. Il est devenu ingénieur en mécanique, et s’est spécialisé dans la conception et la maintenance des missiles balistiques à longue portée. Il a commencé sa carrière à l’Institut national de chimie appliquée, où il a travaillé de 1972 à 1975. En 1975, il a servi dans les rangs de l’Armée Soviétique. À la fin de son service dans l’armée, en 1977 et jusqu’en 1982, il a travaillé en tant qu’ingénieur en chef dans la Direction du Comité public auprès du Conseil des Ministres de l’URSS pour les relations extérieures. De 1982 à 1985, il a travaillé en tant que directeur du département étranger de l’Institut Physico-technique A. F. Ioffe de l’Académie des Sciences de l’URSS. De 1985 à 1991, Vladimir Yakounine a travaillé dans la mission diplomatique soviétiques de l'Organisation des Nations unies, et à partir de 1988, il était premier secrétaire de cette mission[3],[4].

Au début de l’année 1991, il a quitté la fonction publique, et est devenu le dirigeant et le président du directoire, du «Centre international de la coopération d’affaires.» En 1997, il est retourné dans la fonction publique et a dirigé le service d’inspection Nord-Ouest du Département de contrôle général du Président de la FR. Depuis le 7 décembre 2000, jusqu’en février 2002, Yakounine était l’adjoint du ministre des transports de la Fédération de Russie, Sergueï Frank. À ce poste, il supervisait le développement de la flotte commerciale, ainsi que l’activité des ports maritimes de la FR. Le 8 février 2002, il fut nommé premier adjoint au ministre des transports et des communications, Guennady Fadeev. Il a occupé ce poste jusqu’au 22 octobre 2003.

Le 24 octobre 2003, Yakounine est devenu vice-président de la société «Les chemins de fer russes», qui était dirigée par Guennady Fadeev. La Société par actions de type ouvert «RZD», a été fondée par décret no 585, du Gouvernement de la FR du 18 septembre 2003. La création de cette société a été la conclusion de la première étape de la réforme du secteur ferroviaire. Le 15 juin 2005, Vladimir Yakounine a été nommé à la tête des Chemins de fer russes (arrêté gouvernemental 786-r du 14 juin 2005)[3]. Ensuite il a, à nouveau été nommé à cette même fonction, encore trois fois (arrêté gouvernemental 843-r du 12 juin 2008, arrêté gouvernemental 987-r du 10 juin 2011, et arrêté gouvernemental 1606-r du 25 août 2014). Le 12 décembre 2012 à Paris, lors de la réunion de l’Assemblée Générale de l’Union Internationale des Chemins de fer, Yakounine a été nommé au poste de président. Le 3 décembre 2014, il a été réélu à l’unanimité à cette fonction pour un second mandat[5].

L’activité scientifique[modifier | modifier le code]

Il est membre du conseil de l'Union russe des industriels et entrepreneurs[3].

En 2005, il a soutenu une thèse sur : «Les mécanismes de la conception géostratégique du Gouvernement russe actuel (par exemple, le domaine des transports et des chemins de fer)»[3], avec une thèse consacrée aux mécanismes de l'élaboration de la géostratégie de l'État russe moderne, du point de vue de la sphère du transport ferroviaire[6].

Depuis janvier 2006, Yakounine est le directeur scientifique et le président du Conseil d’administration, du Centre pour l’analyse des problèmes et la conception de la gestion publique de l’Académie des sciences de Russie.

Il est docteur en sciences politiques. En effet, en 2007 il a soutenu une thèse sur : «Les processus et les mécanismes d’élaboration de la politique gouvernementale, dans la société russe contemporaine».

Parmi les publications scientifiques (monographies) de Vladimir Yakounine on compte : «Elaboration de la géo-stratégie en Russie : composants des transports» (2005), «Politique des transports : la dimension politique du développement des transports» (2006), «Elaboration de la politique gouvernementale dans la Russie actuelle : les problèmes, la théorie, et la pratique» (2006).

Depuis fin 2010, il est le doyen du département de politique publique de la faculté d’État de sciences politiques de Moscou, M. V. Lomonossov. Il est chargé de cours à l’École d’économie de Stockholm[3].

Œuvre de solidarité publique[modifier | modifier le code]

Vladimir Yakounine est membre du Conseil d’administration du Grand théâtre dramatique G. A. Tovstonogov, il est président du conseil d’administration du Centre pour la gloire nationale de Russie et du Fonds André le Premier nommé. Ces organisations financent des projets liés à l’activité de l’Église orthodoxe russe[4].

Par ailleurs, il dirige le Conseil d’administration du Fonds d’aide sociale à l’enfance «Déploie tes ailes !», qui a été créé en 2007, pour procurer une aide financière aux enfants handicapés, aux orphelins et aux enfants malades. Sa société parraine les projets de ce fonds, dont : des programmes de solidarité pour donner des familles aux enfants, ainsi qu’une adaptation sociale pour les orphelins et les handicapés.

Il est président du forum mondial public «Dialogue des civilisations», et il est membre du jury du forum de la jeunesse de Rhodes, organisé pour le mouvement Youth Time[7],[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de la Russie Ordre du Mérite pour la Patrie» IVe degré (16 juin 2008): pour sa large contribution au développement du transport ferroviaire et pour ses nombreuses années de travail assidu
  • Drapeau de la Russie Ordre de l'Honneur (10 août 2006) : pour sa large contribution au développement du transport ferroviaire, et pour ses nombreuses années de travail assidu
  • Drapeau de la Russie Médaille «Pour le développement des chemins de fer» (22 octobre 2007): pour sa large contribution au développement du transport ferroviaire, et pour la réalisation de ses travaux avec succès
  • Drapeau de l'URSS Médaille «Pour militantisme» (URSS)
  • Drapeau de la Lituanie Commandeur de l’Ordre du Grand Duc Gediminas (14 juin 2002)
  • Drapeau de la Russie Insigne de «Cheminot émérite de la Société Anonyme de type Ouvert «Les chemins de fer russes»
  • Drapeau de la Russie Ordre «Pour les services rendus au territoire de l’Altaï» degré I (25 septembre 2009) : pour sa large contribution au développement socio-économique de l’Altaï
  • Drapeau de l'Autriche Ordre du mérite «Pour services rendus à la République Autrichienne» (Autriche, 2011)
  • Drapeau du Kirghizistan Ordre de «Danaker» (Kirghizie, 21 juin 2006) : pour sa large contribution au développement des relations économiques entre la République Kirghize et la Fédération de Russie
  • Drapeau de la Russie Ordre de «l’Amitié» (Azerbaïdjan, 2009) : pour services exceptionnels œuvrant pour le renforcement de la coopération et des relations mutuelles, entre l’Azerbaïdjan et la Russie
  • Drapeau de l'Italie Ordre du Mérite de la République italienne en tant que Grand Officier (9 juin 2011, Italie) : pour sa contribution au développement des relations culturelles, économiques et politiques entre la Russie et l’Italie
  • Drapeau de l'Arménie Médaille d’Honneur (Arménie) : pour sa contribution significative, au renforcement et au développement de la coopération entre la République d’Arménie et la Fédération de Russie dans le domaine économique
  • Drapeau de la Russie Ordre du Saint prince Daniel de Moscou, degré I (Église Orthodoxe Russe, 2008)
  • Drapeau de la Russie Ordre du vénérable André Roublev, degré I (Église Orthodoxe Russe, 2009)
  • Drapeau de la Russie Ordre de Saint Séraphim de Sarov, degré II (Église Orthodoxe Russe, 2005)
  • Drapeau de la Russie Ordre de «Al Fakhr», degré I (Conseil des Muftis de Russie, 2008): pour sa contribution significative au développement et au renforcement des idées de dialogues des civilisations, de diffusion des idéaux d’existence pacifique des peuples et des traditions religieuses, ainsi que sa participation au 60e anniversaire
  • Drapeau de la Russie Ordre de Saint Sava, degré I (Église Orthodoxe Serbe, 17 décembre 2005): pour l’amour et la fraternité vis-à-vis du peuple serbe et de l’Église Orthodoxe Serbe
  • Drapeau de la Russie Ordre du Saint Sépulcre (Église Orthodoxe de Jérusalem, 2004): pour sa large contribution au développement du dialogue entre les civilisations et les peuples, et pour l’organisation de la prière panorthodoxe «Priez pour la paix de Jérusalem»
  • Drapeau de la Russie Ordre des Saints et Apostoliques Cyrille et Méthode (Église Orthodoxe de Tchéquie et de Slovaquie, 2009) : pour sa contribution au renforcement de l’amitié entre les peuples de Russie, de Tchéquie et de Slovaquie
  • Drapeau de l'Espagne Grand-Croix de l’Ordre du Mérite civil (Espagne, 9 août 2012) : pour sa contribution notable au renforcement des relations bilatérales entre la Russie et l’Espagne
  • Drapeau de la France Médaille d’Or de l’association La Renaissance Française (25 juin 2012): pour sa contribution au développement et au renforcement des relations entre la Russie et la France
  • Drapeau de la Russie Commandeur de l’ordre des saints apostoliques Pierre et Paul (Église Orthodoxe d’Antioche, 2010) : pour ses travaux effectués pour le bien de l’Église Orthodoxe
  • Drapeau de l'Arménie Ordre de Saint Innocent, degré II (Église Orthodoxe d’Arménie, 2010)
  • Drapeau de la Russie Ordre du Mérite du Gouvernement de la Fédération de Russie (30 juin 2008): pour sa grande contribution personnelle au bon fonctionnement du transport ferroviaire, et pour son travail assidu
  • Drapeau de la Russie Médaille de Pavel Melnikov (Ministère des transports de Russie, 2005): pour sa large contribution personnelle au développement de l’ensemble des transports en Russie
  • Drapeau de la Russie Médaille «Pour sa collaboration dans les programmes spéciaux» (Direction générale des Programmes Spéciaux du Président, 2009) : pour son grand travail d’organisation et de mise en œuvre du Décret du Président de la Fédération de Russie «Questions du décollement de la Fédération de Russie»
  • Drapeau de la Russie Médaille «des 90 ans de la police des transports» (Police gouvernementale de la route en Russie, 2009) : pour sa contribution considérable aux activités de sécurité et d’ordre public, et pour sa participation au 90e anniversaire de création des organismes d’affaires internes aux transports
  • Drapeau de la Russie Prix international du Fonds André le Premier nommé «Foi et Fidélité» (année 2000) : pour sa contribution à la consolidation du gouvernement russe et pour sa participation active dans la réalisation du projet, de création du Centre de gloire nationale
  • Drapeau de la Russie Décoration pour «les réalisations publiques dans l’intérêt du bien commun» de l’organisation britannique GCGI (Globalization for the Common Good Initiative)
  • Drapeau de la Russie Lauréat du prix du Gouvernement de la FR dans le domaine des sciences et techniques.
  • Drapeau de la France Il a été décoré de la plus haute distinction de France: Ordre national de la Légion d'honneur
  • Drapeau du Kazakhstan Ordre de l'Amitié degré II (Kazakhstan, 2011)
  • Drapeau de la Russie En octobre 2007, il a été décoré de l’insigne de «Cheminot d’Honneur de la Société Anonyme de type Ouvert «Les chemins de fer russes», pour : sa contribution à la mise en œuvre de la réforme du transport ferroviaire, pour l’élaboration de la stratégie de développement des chemins de fer russes, pour assurer une politique sociale constructive, pour la coopération efficace avec les organes de pouvoir public de la Fédération de Russie et les sujets de la Fédération de Russie, ainsi qu’avec les administrations des organes internationaux[8],[9].

Sanctions[modifier | modifier le code]

Le 20 mars 2014, Yakounine a été inscrit sur la liste des sanctions du gouvernement des États-Unis, en réponse à l’action de la Russie lors des événements en Ukraine. Cela comprend l’interdiction d’entrée aux États-Unis, le gel de tous les avoirs de Yakounine dans ce pays, ainsi que l’interdiction de toute activité commerciale entre les personnes physiques et les entités juridiques d’Amérique, et Yakounine ou ses sociétés[10].

Références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]