Vladimir Luxuria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vladimir Luxuria
Vladimir Luxuria à la marche des fiertés de Bologne en 2012.
Vladimir Luxuria à la marche des fiertés de Bologne en 2012.
Fonctions
Députée de la République italienne

(2 ans et 4 jours)
Biographie
Nom de naissance Wladimiro Guadagno
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Foggia (Italie)
Nationalité italienne
Parti politique PRC

Vladimir Luxuria, née Wladimiro Guadagno le à Foggia, est une personnalité politique, actrice, personnalité de la télévision et écrivaine italienne.

Luxuria se définit comme « transgenre », c'est-à-dire, comme une personne qui ne peut se réduire au sexe masculin ou féminin. Elle ne s'identifie pas avec la définition de transsexuelle parce qu'elle n'a pas changé chirurgicalement de sexe. Elle préfère l'emploi de pronoms et adjectifs féminins pour la décrire.

Élue députée de la République Italienne lors des élections générales de 2006, elle est battue aux élections de 2008[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Luxuria arriva à Rome en 1985 pour étudier les langues et littératures étrangères et commencer une carrière d'acteur/actrice qui jouait sur son ambiguïté sexuelle. Elle commença aussi à militer au sein du mouvement des droits des homosexuels et prit en 1993 la direction artistique du Cercle de culture homosexuel Mario Mieli. Deux ans plus trard, elle endosse son premier rôle dans le film Cena alle nove (Dîner à neuf heures) de Paolo Breccia. Elle tourna ensuite neuf films.

Elle organisa le premier jour international de la Marche des fiertés en Italie, qui eut lieu à Rome le et auquel participèrent près de 10 000 personnes.

Plus récemment, Luxuria a intensifié son activité politique pour la défense des droits civils, en collaborant avec divers journaux et revues et avec le réseau radiophonique formé par L'Unità, Liberazione et Radio Capital. Le public télévisé l'a découverte principalement à travers ses apparitions au Maurizio Costanzo Show sur le Canale 5 et plus tard dans le programme Markette sur LA7. Elle a remporté le reality-show de « L'isola dei famosi » en novembre 2008 (une sorte de Koh-Lanta).

Élection au parlement[modifier | modifier le code]

En 2006, elle se présente en tant qu'indépendant sur la liste du Parti de la refondation communiste aux élections à la Chambre des députés. Sa candidature suscite la perplexité dans les milieux conservateurs et catholiques de L'Unione, en particulier dans l'Union des démocrates pour l'Europe de Clemente Mastella, qui l'a décrite comme « une ridicule Cicciolina ».

Sa campagne fut émaillée de divers incidents. La polémique sur « le candidat Luxuria » s'est accentuée lorsqu'elle a révélé s'être livré à la prostitution durant ses premières années à Rome. Lors d'un débat télévisé présenté par Bruno Vespa, la candidate nationaliste Alessandra Mussolini lui a décoché : « Mieux vaut être fasciste que pédale (Frocio) ». Elle fut par ailleurs agressée par une quinzaine de personnes qui lui jetèrent du fenouil (qui en italien veut aussi dire « pédé »)[2]. Parmi ces personnes figuraient des membres du parti Alliance nationale, qui ont ensuite été suspendus par leur parti. Luxuria a critiqué l'attitude de la police lors de cet incident, lui reprochant son intervention tardive[3]. En octobre 2006, une députée de Forza Italia a jugé révoltant que Luxuria puisse accéder aux cabinets de toilette réservés aux députées du Palais de Montecitorio.

Vladimir Luxuria n'est pas réélue aux élections anticipées de 2008, qui voient l'élimination de la totalité des députés de Refondation communiste.

Parade gay de Moscou[modifier | modifier le code]

Lors de la parade gay de Moscou du la députée s'est fait lancer des œufs par des militants d'extrême droite. Elle a déclaré après coup: « Je vais faire pression sur notre Parlement pour que le président italien évoque lors de sa prochaine visite ce grave incident avec Vladimir Poutine. »

Autres activités[modifier | modifier le code]

En mai 2007, elle a publié son premier livre, Chi ha paura della Muccassassina, édité chez Bompiani, qui raconte sa vie de Foggia au Palazzo Montecitorio, la chambre des députés italiens.

En 2008, elle participe à l'émission de téléréalité de Rai 2 L'isola dei famosi 2008 (« L'Île des célébrités »), remportant la victoire lors de la finale du 24 novembre avec 56 % des suffrages du public contre 44 % pour sa concurrente, le mannequin argentin Belen Rodriguez. Cette victoire lui vaut les félicitations de plusieurs personnalités de la gauche italienne; le quotidien Liberazione, organe officiel de Refondation Communiste, initialement critique sur sa participation à ce jeu, lui consacre un article la comparant à Barack Obama[4]. Dans cette même émission, elle s'est révélée incapable, lors d'un questionnaire, de citer l'année de la chute du mur de Berlin[5]. En 2012, elle en présente la neuvième édition.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]