Vladimir Chtcherbatchiov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chtcherbatchiov.

Vladimir Vladimirovitch Chtcherbachiov (écrit également comme Stscherbatscheff dans certaines éditions de musique européennes des années 1920) (en russe : Владимир Владимирович Щербачёв), né le , à Varsovie, alors dans le Royaume du Congrès et mort le , à Leningrad est un compositeur et pédagogue russe de l'ère soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tombe de Vladimir Chtcherbachiov dans le Cimetière Volkovo à Saint Petersbourg

En 1906-1910 il a étudié à la faculté de droit et de Philologie de l'Institut de Saint-Pétersbourg, puis la musique jusqu'en 1914 au Conservatoire de Saint-Pétersbourg [1],[2] dans la classe de composition de Maximilian Steinberg avec Anatoli Liadov et Jāzeps Vītols. À la même époque, Chtcherbachiov a travaillé comme pianiste accompagnateur pour Serge de Diaghilev. Il a également pris des leçons avec IA Brovki (piano), Vassili Kalafati (harmonie), Nicolas Tcherepnine (solfège).

Mobilisé en 1914-1917, il a servi dans les unités arrière pendant la Première Guerre mondiale.

De 1918 à 1920, il a dirigé la partie musicale d'un théâtre ambulant. Dans les années 1918 à 1923, il est à la tête du département de musique du Commissariat du Peuple à l'éducation. Dans les années 1921 à 1925 il était chercheur.

De 1923 à 1931 il a été conférencier et professeur de composition au conservatoire de Léningrad. En 1931 et 1932, il a été professeur au Conservatoire d'État de Tbilissi. En 1944 Chtcherbatchiov retourne à Léningrad et y devient de nouveau professeur du conservatoire. En 1948, à l’époque du jdanovisme artistique, il en est expulsé pour son travail dit formaliste.

Parmi ses étudiants figurent Viktor Volochinov, Iouri Kotchourov, Ievgueni Mravinski, Boris Arapov, Valerian Bogdanov-Berezovski, Revaz Gabitchvadze, Vano Gokieli, Valeri Jelobinski, Grigori Kiladze, Gavriil Popov, Venedikt Pouchkov[3], Mikhaïl Tchoulaki.

Il est mort le 5 mars 1952 à Saint-Pétersbourg et repose au Cimetière Volkovo.

Œuvre[modifier | modifier le code]

L’œuvre de Chtcherbachiov couvre des genres très divers. Parmi ses œuvres - l'opéra Anna Kolosova, 1939, la comédie musicale Capitaine tabac, 1943[4], des œuvres pour orchestre, pour piano, de la musique pour des jeux et pour des films. Il avait prévu d'écrire un opéra sur Ivan le Terrible. Ses 5 symphonies:

    • n° 1 (1914),
    • n° 2, dite "Blokovskaya" sur les poèmes d’Alexandre Blok (solistes et chœur, 1925);
    • n° 3 (Symphonie-Suite, 1931);
    • n° 4 (L’usine d’Ijora, solistes et chœur, 1935);
    • et surtout n° 5, dite la "Russe", (1948, 2nde version en 1950);
  • Nonette pour 7 instruments, voix et danseur, (1919);
  • Suite pour quatuor à cordes, (1939) et autre musique de chambre;
  • Deux sonates pour piano et autres œuvres pour piano;
  • Diverses Romances;
  • Musique de film:
  • Deux Suites.[5],[6],[7]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]