Vivier de Montfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vivier de Montfort
Race Trotteur français
Père Kronos du Vivier
Mère Hôtesse du Houx
Père de mère Uno
Sexe Mâle
Robe bai
Naissance 1987
Pays de naissance Drapeau de la France France
Mort 2016
Éleveur Haras de Montfort
Entraîneur Christian Bigeon
Jockey Jean-Claude Hallais
Jean-Marie Monclin
Driver Christian Bigeon
Record 1 min 14 s 7
Nombre de courses 32[1]
Nombre de victoires 17
Gains en courses 1 090 544 
Principales victoires Prix de Paris
Prix René Ballière
Critérium des 5 ans
Prix du Président de la République
Prix des Centaures
Prix des Élites

Vivier de Montfort est un cheval de course, de race trotteur français, né en 1987 et mort en 2016. Il fit une brève mais remarquable carrière au début des années 1990, notamment en 1992 où, à l'âge de 5 ans, il devança ses ainés dans le Prix de Paris puis dans le Prix René Ballière.

Carrière de course[modifier | modifier le code]

La carrière de Vivier de Montfort sur les pistes fut brève, puisqu'une blessure l'obligea à la stopper à la fin de l'année 1992. Il n'avait alors que 5 ans et pouvait prétendre régner sur le trot français, aussi bien à l'attelé qu'au monté. Il avait débuté assez tard, à l'été de ses 3 ans, se montrant assez difficile à l'attelé. Mis sous la selle, il gravit assez vite les échelons puisqu'il remporte un premier semi-classique à l'orée de ses 4 ans, le Prix Louis Le Bourg. Couronné dans le Prix du Président de la République au printemps, il aligne les victoires et se frotte à ses aînés une première fois dans un Prix de Cornulier où il termine deuxième de Voici du Niel dans un temps record à l'époque, 1 min 16 s 8. Suite à cette performance remarquable pour un 5 ans, il montre qu'il peut aussi rivaliser avec les meilleurs chevaux attelés en s'adjugeant le Prix de Paris un mois plus tard, devant Uno Atout et Ultra Ducal. Il le prouve encore en juin en gagnant le Prix René Ballière, puis retrouve ses contemporains pour une victoire dans le Critérium des 5 ans tout en continuant à alterner avec bonheur trot attelé et trot monté. Prétendant à la victoire dans le Prix d'Amérique 1993 aussi bien que dans le Prix de Cornulier, il se blesse au cours du meeting d'hiver et ne pourra confirmer tous les espoirs placés en lui.

Il est enregistré mort sur le stud-book en septembre 2016[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Attelé[modifier | modifier le code]

Monté[modifier | modifier le code]

Au haras[modifier | modifier le code]

Devenu étalon, Vivier de Montfort donnera plusieurs chevaux de valeur, parmi lesquels Paris Haufor 1 min 11 s, lauréat du Critérium des 5 ans et troisième du Prix de Paris, ou Jasmin de Flore 1 min 13 s (Prix de Sélection, Critérium des 4 ans, Critérium des 5 ans), à son tour étalon de valeur à qui l'on doit les champions Save The Quick 1 min 10 s et Billie de Montfort 1 min 09 s.

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Vivier de Montfort, mâle, bai.
Père
Kronos du Vivier
Sabi Pas Carioca II Mousko Williams
Quovaria
Infante II Hernani III
Sa Bourbonnaise
Éva du Vivier Prince des Veys Fandango
Une Châtelaine
Ua Uka Kerjacques
Flicka
Mère
Hôtesse du Houx
Uno Macar Carioca II
Dasticia
Harlem III Kairos
Com Toi RL
Poupée R Darius II Souarus
Nomarchie
Jabiole MM Bleinheim
Babiole III

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Vivier de Montfort - Fiche cheval », sur www.letrot.com (consulté le 26 octobre 2017)
  2. « Fiche de le l'Institut français du cheval et de l'équitation de Vivier de Montfort », sur Site des Haras nationaux (consulté le 12 août 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]