Vivienne Orland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vivienne Orland
Description de l'image defaut.svg.
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession

Vivienne Orland est une écrivaine, poétesse, romancière et une essayiste antimaçonnique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle obtint le premier prix de poésie de la Jeune Académie[1]. Proche du poète Axieros, elle rédigea en son honneur une allocution après son décès[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Allocutions
Poèmes
  • Préludes, Figuière.
  • La Cloche maudite, 1929.
  • Le Cygne sauvage, éditions de la Jeune académie, 1934.
  • Ecce Homo, éditions de la Jeune académie, 1935.
Roman
  • La Chaîne invisible
Essais

Avec Albert Vigneau

  • La F.: M.: danger social. Français ! Voici les forces occultes qui vous mènent..., Paris, Éditions Baudinière, 1936.
  • Sous le triangle, Baudinière, Paris, 1935.
  • Franc-maçonnerie rouge, Baudinière, Paris, 1937.
  • F. M. et Front populaire, Baudinière, Paris, 1937. Texte en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Vigneau, Vivienne Orland, F. M. et front populaire, Baudinière, Paris, 1937, p.7 « Texte en ligne »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  2. AXIEROS (1898 - 1927)

Liens externes[modifier | modifier le code]