Viviane Madeleine Ondoua Biwolé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Viviane Madeleine Ondoua Biwolé
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Viviane Madeleine Ondoua Biwolé, née le , est une universitaire et entrepreneuse camerounaise[1], experte des questions de gouvernance et de développement sur lesquelles elle a écrit plusieurs ouvrages.

Biographie[modifier | modifier le code]

Viviane Madeleine Ondoua Biwolé, épouse Eloundou, est née le 1er novembre 1971 à Bandjoun dans la région de l'Ouest au Cameroun. Elle passe son enfance dans différentes villes du Cameroun. Son père, militaire de profession et originaire de la région de l'Est, décède alors qu'elle est âgée de 11 ans et élève en classe de cours moyen 2 à l'école du centre administratif de Yaoundé[2]. Sa mère restée veuve, bénéficie de l'appui des affaires sociales du pays et, grâce à l'ancienne ministre Tsanga Delphine, obtient un emploi, un terrain communal à la communauté urbaine de Yaoundé et un crédit au Crédit foncier du Cameroun (CFC).

Viviane Madeleine Ondoua Biwolé est mariée et mère d'une fille[1].

Formation[modifier | modifier le code]

Viviane Ondoua Biwolé fait ses études secondaires et universitaires au Cameroun jusqu'à l'obtention de son doctorat. En 1995, elle obtient sa maîtrise en Sciences de gestion à l'université de Yaoundé II. En 1996, elle obtient son DEA en finance à l'université de Yaoundé II Soa. Elle soutient une thèse en sciences de gestion le 8 mai 2004 à l’université de Ngaoundéré, sur le thème : Une évaluation des aides publiques à l’entrepreneuriat au Cameroun (1970-2000). En 2006, elle bénéficie d'une bourse de l'Agence universitaire de la Francophonie, qui lui permet de faire un an à l'étranger pour préparer l'apprentissage à la publication des articles, des ouvrages...

Elle devient professeur le 29 décembre 2017. Elle est promue au grade de maître de conférences à la suite d'un changement de grade proposé par le Comité consultatif des institutions universitaires (CCIU) du Cameroun[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Viviane Ondoua Biwolé est enseignante à l’université de Yaoundé II à Soa depuis 1998. Elle est ensuite recrutée en 1999 à l'Institut supérieur de management public (ISMP), à la suite d'un concours spécifiquement féminin. Elle y enseigne pendant 20 ans, de 1999 à 2019. En 2001, elle passe de professeur consultant stagiaire à professeur consultant, après une formation à l'École nationale d'administration publique de Québec. De 2007 à 2010, elle est inspectrice No 1 et inspectrice générale du ministère de la Fonction publique. Puis de 2010 à 2019, elle est directeur général adjoint de l’ISMP. Au bout de neuf années, elle démissionne de ce poste, conformément à la loi en vigueur au Cameroun[4],[5].

Viviane Ondoua Biwolé est la fondatrice du cabinet de formation et de recherche en management OBIV Solutions et fait de la recherche dans les domaines de l’entrepreneuriat, la gouvernance publique et la gestion des ressources humaines. Elle est également reconnue comme une experte et consultante en questions de gouvernance.

En tant que maître de conférences, elle enseigne dans des universités camerounaises et est également professeur associée à l’université Yale (programme Epilamp). Elle est représentante de l'Afrique centrale dans le groupe AGSA du Fonds monétaire international[6].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La PME camerounaise et développement durable : défis-fondements et stratégie. Yaoundé, Editions CLE, 2012,
  • «Au secours je suis patron » : que faire aux premières heures de la nomination? Yaoundé, Editions CLE, 2014[7]
  • La Budgétisation par programme en Afrique subsaharienne. Entre balbutiement et résistances. Yaoundé, Éditions CLE et NENA[8], 2015
  • SCANDALES. Éléments de casuistique pour une viabilité organisationnelle au Cameroun. [9]Yaoundé, Editions CLE, 2019.
  • 100 Femmes de l'émergence du Cameroun: troublantes analyses. Yaoundé, Editions CLE[10].

Publications scientifiques[modifier | modifier le code]

  • Impact de la pandémie du Covid-19 sur l'emploi au Cameroun (IPEC). Regard sur la situation de la femme et l'action syndicale. Yaoundé, 2020[11]
  • Entrepreneuriat et développement durable: une comparaison canadienne, camerounaise et tunisienne, in G. Hénault and G. Lemoine (eds), dans Entrepreneuriat et développement durable et Francophonie aux Editions des archives contemporaines, collection Savoirs Francophones de l’AUF, Paris (2008), A Framework of SMEs’ Strategic Involvement in Sustainable.[7]
  • Development, in S. Sharma, M. Starik, R. Wüstenhagen and J. Hamschmidt (Eds), Sustainability Management, Innovation and Entrepreneurship aux éditions Cheltenham, UK (2007).
  • Une évaluation des aides publiques à l’entrepreneuriat au Cameroun (1970-2000), thèse de doctorat/Ph.D à l’université de Ngaoundéré (2004).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Canal 2 International, « La grande interview: Pr Viviane ondoua biwile DGA à L'ISMP », (consulté le )
  2. STV, « Entretien Avec Viviane Ondoua Biwole », (consulté le )
  3. a3z_themes, « Non classé Archives », sur ISMP (consulté le )
  4. « Cameroun - Économie. Ce que pense le prof. Viviane Madeleine Ondoua Biwolé du management des sociétés d'État au Cameroun », sur www.msn.com (consulté le )
  5. Éric Adjouda, « Opinion: Xavier Messè: "Pr Viviane Ondoua Biwolé, un modèle" », sur 237 Actu (consulté le )
  6. Loïc Gabin KUATE, « Dr Viviane Biwolé , une Femme exceptionnelle et un exemple de leadership féminin au Cameroun », sur Afrik-Jeunes, (consulté le )
  7. a et b « Portrait : Dr Viviane Ondoua Biwole », sur Culturebene, (consulté le )
  8. « La budgétisation par programme en Afrique subsaharienne - Viviane Ondoua Biwolé - Payot », sur www.payot.ch (consulté le )
  9. « Publications », sur Viviane ONDOUA BIWOLE, (consulté le )
  10. « Cameroun – Développement du genre : Pr Viviane Biwole affiche le profil type de 100 femmes émergentes. », sur direct-info.net
  11. « Cameroun / Région de l’Afrique centrale », sur www.fes.de (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Donatienne Moskolai Doumagay, Fidine Nadalè

Liens externes[modifier | modifier le code]