Viva Technology

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Viva Technology
Logo
Logo
Pays Drapeau de la France France
Localisation Paris Expo Porte de Versailles, Paris
Date de la première édition 2016
Fréquentation 100 000 visiteurs
Prix d'entrée 240 à 490 €
Organisateur(s) Groupe Les Échos
Publicis Groupe
Site web vivatechnology.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Viva Technology, ou VivaTech, est un salon consacré à l'innovation technologique et aux start-up créé en 2016. Il se tient annuellement au Paris Expo Porte de Versailles, à Paris en France et il est organisé par les groupes Les Échos et Publicis[1]. Les deux premiers jours de VivaTech s'adressent exclusivement aux start-ups, investisseurs, exécutifs, étudiants et académiques. L'événement est ouvert au grand public le troisième jour.[2]

Historique[modifier | modifier le code]

La première édition de VivaTech s'est déroulée du 30 juin au 2 juillet 2016 à Paris (France) et a réuni 45 000 visiteurs dont 5 000 starts-ups. Eric Schmidt, Jimmy Wales, Tim Armstrong, et Emmanuel Macron (ministre des finances en 2016) ont pris la parole[3].

En 2017, VivaTech se tenait à Paris Expo Porte de Versailles du 14 au 16 juin, France. Il y avait 6 000 start-ups, 1 400 investisseurs et 1 500 journalistes présents. Le président de la République Emmanuel Macron a prononcé le discours d'ouverture le 14 juin et a annoncé la création d'un fonds de 10 milliards d'euros pour l'innovation et le lancement d'un visa technologique français pour les entrepreneurs internationaux[4].La part des femmes parmi les intervenants était de 25% en 2016 et 35% en 2017 [5].

En 2018, VivaTech a eu lieu du 24 au 26 mai à Paris, France[6]. Plus de 100 000 visiteurs et plus de 300 conférenciers internationaux ont assisté à la troisième édition de l'événement, dont Mark Zuckerberg, Satya Nadella, Dara Khosrowshahi, Ginni Rometty, Chuck Robbins et Bill McDermott [7].

L'écosystème des start-ups africaines a été mis au centre de VivaTech 2018 avec la création d'un hub dédié, Afric@Tech, pour mettre en avant les innovations de 50 start-ups présentes. Le président Emmanuel Macron est revenu à VivaTech en 2018 et a annoncé le lancement d’un programme de 65 millions d’euros destiné à investir dans des start-ups africaines [8]. Le président du Rwanda, Paul Kagame, est également venu à VivaTech après l'accueil du président Macron la veille au Palais de l'Elysée [9].

En 2019 pour la quatrième édition du salon, marquée par une tendance à l'innovation positive (« tech for good »), 100 000 visiteurs sont attendus à Paris Expo Porte de Versailles, les 16 et 17 mai pour les professionnels, et le 18 pour le grand public. Près de 9 000 start-up seront présentes ainsi que 450 personnalités du monde entier, telles que Young Sohn (en), président de Samsung, Philippe Wahl, PDG de La Poste, ou Bernard Arnault[10]. Le président de la république, Emmanuel Macron, a déclaré qu'à travers les nouvelles technologies "la France souhaite développer l'emploi, les affaires et les innovations".

La Bonne santé des start-up françaises[modifier | modifier le code]

A l'occasion du salon Vivatech, il est temps de faire le point sur le montant record levé (3,624 milliards d'euros) pour les pépites françaises de l'ordre de 1,1 milliard d'euros de plus que l'année précédente en 2017.

Parmi les innovations remarquées, la mobilisation autour de "Tech for Good" pour promouvoir la parité et lutter contre le terrorisme en ligne ainsi qu'anticiper les effets collatéraux du digital sur l'éducation, le travail, l'environnement, les emplois, la diversité et l'inclusion sociale.

En outre, les innovations autour de la mobilité sont nombreuses, à l'image de Renault et l'Ez-Flex, son mini-camion de livraison connecté, 100% électrique. Mais la mobilité ne se résume pas aux innovations électriques et comprend également les innovations des villes telles que les trottinettes en libre service (Bolt Mobility). [11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Viva Technology 2017 : le salon en 10 questions », lesechos.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2017)
  2. « VivaTech 2018 : toutes les infos pratiques sur le salon de l'innovation parisien », sur RTL.fr (consulté le 13 décembre 2018)
  3. « Viva Technology : bilan 2016 et programme 2017 », sur L'ADN, (consulté le 2 janvier 2019)
  4. affiches-parisiennes.com, « Emmanuel Macron veut faire de Paris la capitale des start-up », sur Affiches Parisiennes (consulté le 4 janvier 2019)
  5. (en-GB) « What’s the Gender Gap at #VivaTech 2017? », GenderGapGrader,‎ (lire en ligne, consulté le 16 juin 2017)
  6. ANAELLE GRONDIN, « Viva Technology 2018 : coup d'envoi du rendez-vous mondial de l'innovation à Paris », sur Les Echos Executives, (consulté le 8 janvier 2019)
  7. ANAELLE GRONDIN, « Viva Technology 2018 : coup d'envoi du rendez-vous mondial de l'innovation à Paris », sur Les Echos Executives, (consulté le 11 janvier 2019)
  8. « Viva Tech : Emmanuel Macron annonce 65 millions d’euros pour Digital Africa », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 16 janvier 2019)
  9. « Salon VivaTech à Paris : Paul Kagame, start-up africaines… Une troisième édition placée sous le signe de l’Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 28 janvier 2019)
  10. « Energie, transports, santé... l’avenir se joue maintenant au salon Viva Tech », sur Le Parisien.fr, (consulté le 9 mai 2019)
  11. « Vivatech : l’insolente bonne santé des startups françaises - Décryptages - EY », sur questionsdetransformation.ey.com, (consulté le 18 mai 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Autres grands salons technologiques

Liens externes[modifier | modifier le code]