Vittorio Scialoja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scialoja.
Vittorio Scialoja
Vittorio Scialoja 1927.jpg
Vittorio Scialoja en 1927.
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères du Royaume d'Italie (d)
-
Ministre de la Justice du Royaume d'Italie
-
Cesare Fani (d)
Sénateur du Royaume d'Italie
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Vittorio ScialojaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Vittorio Scialoja, né en 1856 à Turin et mort en 1933 à Rome, est un homme politique italien, ancien ministre de la Justice (1909) et des Affaires étrangères (1919).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est fils d'Antonio Scialoja (1817-1877). Dans ses jeunes années il vit à Florence avec son père.Il étudie le droit et obtient son diplôme en 1878[1].

Juriste[modifier | modifier le code]

Vittorio Sciajola est un éminent juriste ː en 1878 il préside la Cour de cassation de Rome. Il est professeur de droit romain à l’Université de Camerino, à l’Université de Sienne. à l’Université de Rome. Membre fondateur et président de l’Institut international pour l’unification du droit privé.

Responsable politique[modifier | modifier le code]

En 1904 il est sénateur et occupe divers postes minitériels ː en 1909-1910 ministre de la Justice ; en 1916-1917 ministre sans portefeuille, chargé de la propagande ; en 1919-1920 ministre des Affaires étrangères et délégué italien à la Conférence pour la paix. De 1921 à1932 il est le délégué italien à la Société des nations. En 1927 il est ministre d’État.

Photo du 8 mars 1926, [Genève, assemblée de la S.D.N.,] V.Scialoja quittant l'hôtel Beau-Rivage après son entretien avec M. Chamberlain ːphotographie de presse de l'agence Rol.

Il est, de 1922 à 1933 membre correspondant étranger 1922-1933 de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres française.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Vittorio Scialoja », sur biografiasyvidas.com

Liens externes[modifier | modifier le code]