Vittorio Imbriani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Vittorio Imbriani (né à Naples le – mort à Pomigliano d'Arco le ) est un écrivain italien. Il était le neveu du poète Alessandro Poerio et le frère de Matteo Renato Imbriani.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1864, comme délégué de la loge « La Libbia d'Oro » de Naples, il fut le secrétaire de l'Assemblée constituante du Grand Orient d'Italie à Florence. À cette occasion il vote contre la proposition de la loge « Azione e Fede » de Pise d'exercer des pressions sur le gouvernement pour que soit votée au plus vite la loi de suppression des congrégations religieuses [1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. V. Gnocchini, L'Italia dei Liberi Muratori, Mimesis-Erasmo, Milan-Rome, 2005, p.157.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]