Vitromusée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vitromusée
Informations générales
Ouverture
1981
Dirigeant
Stefan Trümpler
Site web
Bâtiment
Article dédié
Protection
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Au Château
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Point carte.svg

Le Vitromusée, anciennement Musée suisse du vitrail fondé en 1981, est situé dans le Château de Romont, dans le canton de Fribourg, en Suisse.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Musée suisse du vitrail est fondé en 1981 à Romont, dans le canton de Fribourg[1]. Jusqu'en 2006, l'affluence annuelle oscille entre 15 000 et 18 000 spectateurs[1]. Le musée inaugure sa rénovation et son agrandissement dans le Château de Romont en octobre 2006[2],[3]. À cette occasion, le musée change de nom, qui devient Vitromusée[1],[2] ; il est inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale[4], tout comme le château qui l'accueille.

De juillet à novembre 2007, le musée attire 25 000 visiteurs à l'occasion de l'exposition « Chagall - Le vitrail. La couleur de l'amour »[1].

Du 15 juin au 2 novembre 2014, le Vitromusée expose l'œuvre « Bouquet de Chagall », de Marc Chagall[5].

Structure[modifier | modifier le code]

Vitrofestival[modifier | modifier le code]

Le Vitrofestival est une biennale des arts du verre organisée au Vitromusée depuis 2007[6],[7]. La manifestation attire près de 5 000 spectateurs en 2015[8].

Vitrocentre[modifier | modifier le code]

Le Vitrocentre, anciennement Centre suisse de recherche sur le vitrail, est fondé en 1988[2],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Christophe Sugnaux, « L'exposition Chagall a attiré 25 000 visiteurs », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c Christophe Sugnaux, « Le Musée du vitrail rénové et agrandi », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  3. Stéphane Gobbo, « Un nouvel écrin au service de l'art du verre », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Fribourg.
  5. Stéphane Sanchez, « Romont dévoile son Chagall », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  6. Stéphane Sanchez, « Romont crée son festival du verre », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  7. Tamara Bongard, « Le verre dans tous ses états à Romont », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  8. Stéphane Sanchez, « Près de 5000 visiteurs au Vitrofestival », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  9. Christophe Sugnaux, « Le Vitrocentre, une institution unique qui souffle cette année ses 20 bougies », La Liberté,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]