Virus de la mosaïque aucuba de la pomme de terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Virus de la mosaïque aucuba
de la pomme de terre
Description de cette image, également commentée ci-après
Mosaïque aucuba de la pomme de terre
Classification
Type Virus
Groupe Groupe IV
Famille Alphaflexiviridae
Genre Potexvirus

Espèce

Potato aucuba mosaic virus
(PAMV)

— auteur incomplet —, date à préciser

Le virus de la mosaïque aucuba de la pomme de terre (PAMV, acronyme de Potato aucuba mosaic virus), est un phytovirus pathogène de la famille des Alphaflexiviridae affectant les cultures de pomme de terre. Cette virose, appelée parfois « panachure infectieuse de la pomme de terre » a besoin de la présence du virus Y comme virus assistant[1].

Les symptômes de la maladie sont de petites taches jaunes sur le limbe des feuilles pouvant former une sorte de panachure évoquant l'aspect des feuilles de la variété 'Variegata' d'Aucuba japonica, et parfois des taches nécrotiques en réseau à la surface des tubercules.

La distribution de ce virus est mondiale, mais les dommages aux cultures peu importants sur le plan économique.

Le virus de l'enroulement est transmis sur un mode non persistant par divers pucerons, dont le puceron vert du pêcher (Myzus persicae), le puceron des serres (Neomyzus circumflexus) et le puceron tacheté de la pomme de terre (Aulacorthum solani).

Parmi les hôtes de ce virus, figurent d'autres espèces de Solanaceae, dont la tomate, le piment (Capsicum annuum), le tabac (Nicotiana tabacum) et la morelle noire.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Role of the Helper Virus in Aphid Transmission of Potato Aucuba Mosaic Virus and Potato Virus C », Journal of General Virology (JGV) (consulté le 22 septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]