Virus de la forêt de Barmah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Virus de la forêt Barmah

Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstitution de la capside du virus grâce à la cryo-microscopie électronique, résolution 6 A

Classification
Type Virus
Groupe Groupe IV
Famille Togaviridae
Genre Alphavirus

Espèce

Virus de la forêt Barmah
— auteur incomplet —, date à préciser

Le virus de la forêt de Barmah est un virus qu’on trouve uniquement en Australie. Selon une fiche d'information des services de santé publique du Queensland, "il n'existe pas de traitement médicamenteux spécifique" contre ce virus, mais la maladie n'est pas mortelle et relativement bénigne. Le virus est transmis aux humains par la piqûre de moustiques infectés, et il n’existe pas de transmission interhumaine. Le virus est probablement hébergé par des oiseaux sauvages ou des marsupiaux.

Les symptômes de l’infection sont la fièvre, un malaise, une éruption cutanée, des douleurs articulaires, une faiblesse musculaire. La fièvre et les signes généraux disparaissent généralement en quelques jours à une semaine, mais d'autres symptômes comme les douleurs articulaires peuvent persister jusqu'à six mois.

Les symptômes d’une infection par ce virus sont presque impossibles à distinguer de ceux dus au virus de la Ross River. Le virus a été découvert en 1974 chez les moustiques de la forêt de Barmah au nord de l’État de Victoria.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]