Virginie Raisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Virginie Raisson est une géopolitologue française.

Spécialisée dans la géopolitique prospective, elle dirige le Laboratoire d'études prospectives et d'analyses cartographiques (LÉPAC), qu'elle a cofondé avec son compagnon Jean-Christophe Victor, un laboratoire privé et indépendant de géopolitique et prospective, sur lequel s'appuie notamment l'émission Le Dessous des cartes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'université Paris IV, Paris I, Paris VIII en histoire, relations internationales et géopolitique, elle a commencé sa carrière professionnelle en tant que consultante auprès de la Commission européenne à Bruxelles[1].

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

À de nombreuses reprises, elle est chargée par des organismes internationaux, publics ou non gouvernementaux, de conduire des missions d'analyse et de négociation sur le terrain, notamment sur des zones de conflit[2]. Pendant neuf ans, elle est membre du conseil d'administration de Médecins sans frontières, en France puis aux États-Unis[1].

Virginie Raisson effectue aussi régulièrement des missions de formation à l'international auprès de diplomates, dirigeants de groupes internationaux, administrateurs de collectivités territoriales, professeurs d'histoire géographieetc.

En plus des travaux d'analyse et de cartographie qu'elle publie régulièrement dans des revues et des ouvrages francophones, Virginie Raisson est coauteur des deux premiers volumes de l'Atlas du Dessous des Cartes et l'auteur de l'ouvrage de prospective : 2033, Atlas des futurs du monde, édité en 2010.

Publications[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Profil Linkedin de Virginie Raisson » (consulté le 5 novembre 2015).
  2. « LEPAC, plaquette » [PDF], sur lepac.org (consulté le 16 janvier 2017).
  3. « Lépac – Laboratoire de recherche appliquée en géopolitique et prospective », sur www.lepac.org (consulté le 29 décembre 2016).